Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 avril 2011 3 27 /04 /avril /2011 00:06

lifeintokyo.jpgAprès ma présentation du morceau qui ma fait connaitre Japan, ghosts, voici ce que je crois me souvenir, être le deuxième titre qui ma confirmé que cétait un groupe à suivre. Sorti originellement en 1979, puis réédité en 1981 et 1982, Life in Tokyo, ne figure sur aucun des albums originaux du groupe, il figure par contre sur les diverses rééditions cd ou compilations. Cette chanson fut composée par David Sylvian et Giorgio Moroder. Ce dernier est producteur et compositeur entre autres de la BO de Midnight express dont on trouve ici quelques sonorités et ambiances. Ce titre se situe sur a un tournant dans la carrière de Japan où le groupe passe du glam rock 70s à un son plus new wave,  électronique, élaboré et aux ambiances trés particuliéres. Ce qui ma plus, cest le mélange entre une ambiance et un son très mélancolique, porté par la voix de David Sylvian associé a une rythmique  danse ainsi que la manière de jouer de la basse de Mick Karn, bref une musique que l’on n’avait pas lhabitude d’écouter sur les ondes.

 

life-in-tokyo.JPGA ce moment là (début des années 80) et pour  quelques moments encore je ne savais pas à quoi ressemblai ce groupe totalement underground en France, ni ce quil avait produit comme autres titres. A lépoque la presse musicale pour les jeunes cétait Rockn folk ou Best, qui était plutôt orientée hardrock, très conservateurs et  réactionnaires a tout nouveau mouvement musical, au contraire de la presse anglo-saxonne, sinon il y avait Salut (sans commentaires !). Au niveau télé à part les enfants du rock et platine 45, cétait le désert, et là encore Japan était trop underground pour passer sur les ondes. Restait la radio cétait le début de la bande FM et à lépoque certaines étaient vraiment libres et passaient des titres sans trop se soucier de laudimat, mais plus de la découverte et du partage de musiques ne répondant pas aux critères étriqués du public français,  ça na pas duré longtemps et les radios se mirent vite à tourner avec une centaine de titres en boucle en plat unique du « que des tubes que des tubes »… 

Voici le clip ou on découvre un groupe avec un look androgyne et sophistiqué inspiré certainement par Bowie et Bryan Ferry, et en rupture avec les rockers chevelus qui sévissaient à l'époque.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N-W-Land 04/05/2011 17:41



Salut, très bien dit et écrit concernant la popularité de ce super groupe inexistant sur le paysage musical français à l'époque, quelle honte et non professionalisme de tous ces diffuseurs d'être
passé au travers d'un tel groupe! De plus ce titre produit par le maître Moroder aurait mérité un bien meilleur sort! Pour Talk Talk, même si j'ai connu le groupe via le single It's my life, j'ai
débuté ma discothèque les concernant avec ce premier album The Party's Over qui est pour moi le meilleur! Concernant Soft Cell, difficile pour moi d'élaborer un Top five car c'est l'un de mes
groupes fétiches, mais je citerais en avant Tainted love, Memorabilia, Sex dwarf, Say hello wave goodbye et Numbers, suivent Where the heart is, Heat, Bedsitter, Torch, Insecure me, Youth et
Seedy films! Pour Marc Almond, mon titre préféré reste Tears run rings. @+



CAGLIOSTRO 09/05/2011 00:34



les madias en France sont trop conservateurs,  les ayatollahs du rock pur et dur,  les papes des hits ad
tubes,  les gourous de la chanson française   . Cela étant le mattraquage et succées médiatique peut aussi être nuisible.



willycat 28/04/2011 18:20



Je ne connaissais pas ce groupe, merci pour la découverte.



CAGLIOSTRO 01/05/2011 23:05



je vais en mettre plusierus des articles sur eux


 



Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays