Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 décembre 2010 3 15 /12 /décembre /2010 23:38

Voici une chanson qui me donne encore des frissons après tant d'années... Elle est tirée du film Cria Cuervos de Carlos Saura en 1976. Un film très touchant sur l'enfance et l'Espagne vers la fin du franquisme. Comme je suis d'origine espagnole il est clair que cette musique et ce film me font plus d'effet, mais comme l'une et l'autre on traversé les frontières avec succès, il faut croire que le sujet et le ressenti qu'ils dégagent sont universel.
Pour l'anecdote Cria cuervos fait référence à l'expression espagnole "cria cuervos que te saccaran los ojos", qui signifie "élève des corbeaux et il t'arracheront les yeux", pour parler de l'ingratitude des enfants envers leurs parents.

Voici un petit montage de photos du film et de la chanson et deux liens pour plus d'info wikipedia et allo ciné

et apres le clip j'ai mis les paroles en espagnol et la traduction.  

 

 Hoy en mi ventana brilla el sol, y el corazón
Se pone triste contemplando la ciudad
Porque que te vas,
Como cada noche desperté pensando en ti
Y en mi reloj todas las horas vi pasar
Porque te vas.
{Refrain:}
Todas las promesas de mi amor se irán contigo
Me olvidarás, me olvidarás
Junto a la estación lloraré igual que un niño,
Porque te vas, porque te vas,
Porque te vas, porque te vas...
Bajo la penumbra de un farol
Se dormirán todas las cosas
Que quedaron por decir se dormirán
Junto a las manillas de un reloj esperarán
Todas las horas que quedaron por vivir, esperarán.
{au Refrain, x2}
Porque Te Vas (Parce Que Tu Pars)
 

Aujourd'hui à ma fenêtre le soleil brille, et mon coeur
S'attriste en contemplant la ville
Parce que tu pars
Comme chaque nuit je me suis éveillé pensant à toi
Et sur ma montre j'ai vu défiler toutes les heures
Parce que tu pars.
Toutes les promesses de mon amour s'en iront avec toi
Tu m'oublieras, tu m'oublieras
Près de la gare je pleurerai comme un enfant,
Parce que tu pars (x4)
Sous la pénombre d'un lampadaire
S'endormiront toutes les choses
Qui resteront à dire, s'endormiront
Près des aiguilles d'un réveil attendront
Toutes les heures qui resteront à vivre, elles attendront
Toutes les promesses de mon amour s'en iront avec toi
Tu m'oublieras, tu m'oublieras
Près de la gare je pleurerai comme un enfant,
Parce que tu pars (x6)

Partager cet article

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans CINEMA
commenter cet article

commentaires

CAGLIOSTRO 02/01/2011 13:48



He oui mon cher Didier !!! ça boum chez vous pas trop calme car après la fête...


bises


Mylène



Riclo 02/01/2011 10:38



Superbe Chanson mais j'aimerai trouver les paroles en espagnol pour parfaire cette langue.



CAGLIOSTRO 02/01/2011 12:53



tu aurais du nous le dire, on aurait chanté cette chanson ensemble pour le nouvel an...



N-W-Land 18/12/2010 18:53



J'adore ce titre et surtout cette version de Jeanette, superbe souvenir!



CAGLIOSTRO 20/12/2010 22:56



la vraie et unique en espagnol !



JP.M 18/12/2010 16:16



J'avais 13 ans en 76 mais je m'en souviens encore, merci et bon week end...



CAGLIOSTRO 20/12/2010 22:47



J'en avais un peu moins mais , son succes à dépassé l'année 76...



willycat 16/12/2010 20:49



très très belle chanson dont j'avais le disque.



CAGLIOSTRO 20/12/2010 22:57



kool la reprise du groupe tecno était horrrible ..... une vraie horreur musicale !



Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays