Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 janvier 2012 6 14 /01 /janvier /2012 18:55

WFW.jpg 

 

Il y à quelques temps je consacrai un article à deux coups de cœurs musicaux electro-frenchies : Waiting for words et Foretaste, ces deux groupes ont dernièrement  sortis chacun un album. Commençons par celui de Waiting for words.

J’ai découvert ce groupe au gré de mes visio-écoutes sur youtube et j’ai craqué pour l’excellent morceau de synth-pop "Miles away". A ce jour je ne comprends toujours pas pourquoi ce morceau  n’est pas diffusé sur les ondes des médias traditionnels français, car il possède les qualités suffisantes pour plaire à un plus large public. Enfin j’ai ma petite idée, car entre le hip-hop d’ados à la Colonel Reyel et la variété de colonie de vacances à la Grégoire  il n’y à pas beaucoup de place pour un style musical, l’electropop, qui ne réuni pas beaucoup d’adeptes en France, on n’est pas en Suède ni en Grande Bretagne !  Revenons en à leur nouvel album, Follow the signs, dont voici la tracklist :

01follow My Voice
02Please
03Pain
04Miles Away
05For All My Sins (2011 Version)
06Out of Control
07New Town
08Message
09The Curve (feat. People Theatre) (2011 Version)
10By Your Side (2011 Version)
11Mad World
12Mon ami
13 Signs

 

wainting-for-words.jpg
Au début j’ai eu du mal avec la voix du chanteur et je me suis rendu compte que 90% de la musique que j’aime à l’heure actuelle est interprétée par des femmes alors que 90% de la musique que j’aimai dans les années 80  était interprétée par des hommes. En effet à part de rares exceptions ( Annie Lennox, Alison Moyet, Siouxsie, Claire Grogan….) la new wave des 80’s était portée par des chanteurs males, alors que l’electropop des années 2000 est plus souvent le fait de chanteuses (La roux, Austra, Little boots, Golden filter, Client, Ladytron, Goldfrapp, Foretaste etc….). Par ailleurs les chanteuses des années 80, citées (à part Grogan) avaient des voix plutôt fortes, voire masculines, en revanche celles des années 2000 ont des voix fragiles, aériennes et plutôt suaves. Question de style et d'époque sans doute. Une fois l’acclimatation effectuée je me suis laissé porté par un très bon son synthpop qui n’a pas à rougir face a ses ancêtres OMD, Pet shop boys et Depeche mode , groupes desquels il me semble trouver les influences dans cet album.

 

RICHTER-WaitingForWords2009-03.jpg
Concernant le groupe en lui même je n'ai pas rassemblé beaucoup d'infos, si ce n'est celles distillées par le site officiel ou sur quelques articles de blog, voici ce que  j'ai découvert : Plus connu sous le pseudo de ZeN, Nicholas Dumayne, à débuté l'aventure Waiting fo words dans les 90's, il a déjà sorti d'autres albums et écumé les scènes. De nos jours le groupe compte dans ses rangs, Electrocaïne aux claviers et Melanoboy à la guitare ainsi que la voix féminine de Soe_V.

 

wfw-soe-v.jpg


Il est clair que le morceau phare de l’album est le sus-cité « Miles away » qui sur une belle mélodie synthpop simple mais trés efficace arrive à faire passer une ambiance légèrement mélancolique, mais sans jamais être déprimante au contraire,  accentuée le duo de voix féminine et masculine ( Soe V et Zen), en plus le clip associé propose lui aussi cette même ambiance.

Mes autres morceaux préférés sont « The curve »,  « By your side» et  "For all my sins" qui sont le digne héritage de la newwave des 80's , modernisée et qui n’a rien à envier aux productions anglaises ou suédoises dont c’est actuellement la spécialité. J'ai d'ailleurs même plus apprécié ces morceaux que certains figurant sur le nouvel album d'OMD, qui sont pourtant des fer de lance du mouvement synthpop. Le son synthétique est pur et sert des mélodie légèrement mélancoliques mais néanmoins entrainantes et énergiques.

Le morceau surprise c’est « Mon ami », le seul qui soit interprété en français, et là je me dis que c’est dommage de ne pas en avoir plus, car cela marche très bien, surtout que comme miles away il est réalisé en voix masculin/féminin .  Du coup je me suis demandé ce qu'aurai donné l’album totalement en français et si de nos jours c'était possible de faire du bon synthpop en français. Les exemples sont rares, mais j'ai penseé à Celluloid et leur morecau « Imprévisible ».
Dans l’album il y à aussi une reprise du "mad world" de Tears for fears, mais attention il s'agit d’un de mes morceaux de musique préféré de tous les temps. La bonne idée c’est de l’avoir fait en double voie par contre le rythme est trop rapide à mon gout, mais si j’essaie d’oublier l’original ( ce qui m’est très difficile) c’est un très agréable morceau.

 

En résumé un trés bon album à découvrir  ici .   

Je n'ai pas trouvé de support vidé-clip à part pour miles away, alors je vous propose quelques extrtiat deezer

 

 


 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

N-W-Land 15/01/2012 16:38


Salut Cagli, et oui la pauvre France qui s'enfonce car elle ne sait pas apprécier les meilleurs choses dont l'electropop, la faute à une trop grande largesse des frontières! Va falloir émigrer au
Royaume-Uni ou en Suède voir les belles blondes! lol Sinon pour Mylène, j'aime beaucoup son dernier titre et clip qui change de l'habitude, puis j'adore aussi Britney Spears alors cela ne me
dérange guère! Sinon, tous mes voeux pour une très bonne année 2012 avec la santé pour profiter pleinement des bonnes choses de la vie dont la musique et l'amitié, bon dimanche @+

CAGLIOSTRO 30/01/2012 00:53



Merci pour tes chaleureux voeux... pour briteny je dois avouer que ces derniers titres m'ont séduit alors qu'avantje ne pouvais pas l'encadrer. Mais j'attendais de Mylene autre chose de plus
original.



Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays