Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 février 2013 6 23 /02 /février /2013 18:50

Pochette-Album-SM-2012-RVB.jpg

 

Les médias nous ont dit que Gégé Depardiou voulait être belge pour payer moins d'impôts au fisc français, moi je crois simplement qu’il voulait consommer du bon chocolat dans de belles villes flamandes, boire à gogo de bonnes bières belges et voir en live de bons groupes belges comme les VIVE LA FETE ou les SUFFOCATING MINDS, non ? En définitive il à préféré le caviar, la vodka et … ben là faudra m’aider parce que des groupes russes j'en connais pas. Vous connaissez tous le chocolat et la bière (vas-y les clichés…), je vous présente ici les SUFFOCATTING MINDS pur produit Belge, pas encore en vente chez Carrefour ou Jeff de bruges.

sm2012.jpg

Ce groupe d'electro-rock liégeois est composé de Vincent LEMINEUR (auteur, compositeur, interprète), Alain DE BECK (batterie) et David NINANE (Basse), Grégory LACOMBLE, qui avant SUFFOCATING MINDS « existaient » au sein d'autres projets ou groupes (MOON FISH, OBLIQUE, PIMP ou UNDER X). Le groupe fondé en 2007, produit une musique clairement et principalement inspirée par la new-wave 80's et le renouveau electro du troisième millénaire. Mais à mon sens, un groupe plus que d'autres résonne en filigrane dans les compositions et les sonorités du groupe, DEPECHE MODE, un DM avec une belgian touch. La rythmique, basse + guitare est omniprésente et donne de la puissance et du son aux mélodies et sons synthétiques sur lesquels se gréve la voix forte de Vincent LEMINEUR. La majorité des morceaux sont donc ce que je qualifierai de très pêchus, tout en gardant une touche mélancolique et mélodieuse, un équilibre qui fait leur force.

sm2012-2.jpg

A ceux qui diraient, « mais, ce groupe fait du DEPECHE MODE », je dirai, combien de groupes ont fait du BEATLES, ou du STONES, tient rien que nos TELEPHONE à nous, n'étaient t-ils pas qualifiés par le presse (dite) spécialisée à leurs débuts de STONES français et ne sont-ils pas devenus le groupe de rock français le plus populaire (aprés INDOCHINE, maintenant na !). Si il est clair que SUFFOCATING MINDS s'est nourri de ce son et du style DEPECHE MODE (les STONES du synth-pop), il n'en reste pas moins que leur album, à sa propre personnalité que mélodies et sons n'ont rien de cheap mais bien au contraire une qualité très professionnelle et remarquable.

sm2012-5.jpg

L'album IN A DIFFRENT TIME dont je vais ci-après égrainer les différentes chansons qui le compose ne s'est pas offert à moi à la première écoute. Disons qu'en zappant plus ou moins on se rend compte si on va aimer ou pas, mais par les temps qui courent et vu l'accessibilité à des masses infinies de musiques, on a tendance à rester parfois sur une impression, même positive et à passer rapidement à autre chose. Il faut savourer la bonne musique, se donner l'occasion d'écouter à oreilles reposées un LP, et c'est là après plusieurs écoutes, qu'on peu vraiment dire yes ! c'est un bon album, et bien ce fut le cas ici.

sm-2012-4.jpg

A ce jour le groupe à sorti 2 EP, et un album et se sont produit sur de nombreuses scènes

SUFFOCATING MINDS, EP 2007

DIVING BOARD, EP 2007

IN A DIFFERENT TIME, LP octobre 2012

Je vous propose de découvrir un peu de ce tout nouvel album qui contient 10 morceaux

1. Far away

Visiblement le premier single extrait de l'album car il bénéficie d'un clip sobre mais très bien réalisé qui démontre toute l'énergie rythmique que ce groupe dégage au travers ses différents morceaux.

 

2. Heal me

Une intro qui mixe les sons hards et légers du synthé puis boum ! La rythmique implacable de la batterie qui fait prendre sont envol à ce morceau. Ici un extrait live qui date de 2007 mais reste toujours de prime fraicheur.

 

3. Slow down

Là, pour le coup les extraits de messages parlés m'ont fait de suite penser au meilleur des expérimentations d'OMD, un morceau que ces derniers n'auraient pas démérité pour leur retour en 2013, mais non, c'est un groupe de Belgique qui n'a rien à leur envier bien au contraire qui nous l'amène. Le son est nickel, rythmé et on y retrouve en plus la pêche après une intro tout en douceur. Sans doute l'un de mes morceaux préféré de l'album.

4. Something wrong

Un condensé du meilleur de la synthpop pour danser sans complexe au rythme des beats et sons électroniques.

Something wrong by Suffocating Minds by Suffocating Minds

5. A hole in your mind

On se calme avec une petite balade, mais on ne s'endort pas, car même sur des morceaux plus lents on sent la force je ne dirait pas du désespoir, mais de ce sentiment étrange et contradictoire qui se situe entre la rage et la mélancolie.

6. Time runs out

Le morceau le plus pop et léger de l'album, imaginons que VINCE CLARKE n'est pas quitté DEPECHE MODE et qu'ils sortent aujourd'hui leur nouvel album...

7. Anxiety

ça commence doucement avec une ambiance légèrement étrange et qui puis on ressent ce sentiment trouble comme lorsqu'on regarde un thriller … « only takes a second for you to kill me … cela ne te prends qu'une seconde pour me tuer »

Anxiety by Suffocating Minds by Suffocating Minds 

8. Nothing left to fear Speedy,

Un titre hypnotique pour courir, courir sans bouger de son fauteuil casque vissé sur la tête....

Nothing left to fear by Suffocating Minds by Suffocating Minds

9. Soulmates

Du pur electro-rock

10. Different life

Comme on s'est pris déjà trop d'adrénaline, on fini en douceur avec piano, violoncelle et Vincent LEMINEUR dans une performance vocale plus en rondeur.

Et on se dit à suivre....

LACOMBLE-copie-1.jpg

 

Je ne sais pas si j'aurai la chance de les voir en concert, cela dépendra sans doute l'accueil que nous, frenchies, leur accorderons. Alors allez visiter LEUR SITE ici , faites tourner leur musique sur vos platines … heu non, ça c'était quand j'étais jeune maintenant c'est ordinateurs et tablettes. Partager, buzzer et achetez leurs albums et EP en les commandant directement à suffocatingminds@gmail.com, car malheureusement pour le moment il ne sont pas distribués par un label ou distributeur et on ne les trouve aps sur le palteformes genre Deezer ou Spotify.

A suivre bientôt une interview avec eux pour faire plus ample connaissance

sm2102-3.jpg

Repost 0
18 février 2013 1 18 /02 /février /2013 21:50

Voici quelques photos prises lors d'un vagabondage nocture au quartier latin : Paroisse saint Severin, Starbucks café place de l'Odéon  et le Procope, cours du Commerce saint André. 

 

Une petite musique pour accompagenr la visite, UNDERSTANDING, extrait du nouvel albume PASSION AND FALL, du groupe CONTRE JOUR présenté ici dans son intégralité.

 

 

 

 

 

paris by night

 

paris by night-001

 

paris by night-002

 

paris by night-003

 

paris by night-004

 

paris by night-005

 

paris by night-006

 

paris by night-007

 

paris by night-008

 

paris by night-009

 

paris by night-010

 

paris by night-012

 

paris by night-011

 

paris by night-013

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans PHOTOS
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 20:37

 MARC LAVOINE

 

Non vous ne rêvez pas, c'est bien un article consacré à MARC LAVOINE dans ce blog plutôt consacré à des musiques electro, new-wave et indie. Il s'avère que MARC LAVOINE est un des chanteur préférée de ma bien aimé et que nous sommes allé le voir en concert à l'agora d'Evry. Je n'y suis pas allé à reculons car j'apprécie bien ce chanteur. Sans chercher à acheter ses disques ou à l'écouter sur le net, je ne me hérisse pas lorsqu'il passe en radio et il y à certaines de ces chansons que j'aime beaucoup. Outre le fait que MARC LAVOINE possède une très belle voix, son attitude de dandy sympathique et décontracté et le fait qu'il n'ai pas trop franchi la limite qui sépare la pop légère et agréable de l'exaspérante variétoche franchouillarde font qu'il figure parmi les rares artistes français mainstream que j'aime bien. La frontière/limite entre les deux mondes sus-nommés est très subjective et j'aurai moi même du mal à la définir mais c'est surtout un feeling perso.

MARC LAVOINE-001


En assistant au concert je mes suis rendu compte que j'étais capable de fredonner au moins 75 % des ses chansons. Le jeu de scène, lumière et effets oscillai entre le sobre classique ( un chanteur ,des musiciens, des jeux de lumière) et le arty, comme lorsqu'il chante derrière un rideau translucide avec projections ou devant un écran qui diffuse des scènes d'extérieur.

MARC LAVOINE-002

Il y à eu 2 moments forts que j'ai essayé de filmer dans deux genres assez différents. L'interprétation de la très belle chanson, une de celles que j'aime beaucoup et que j'écoute volontiers REVIENS MON AMOUR, sensible , minimaliste et touchante.

Une chanson surprenante que je ne connaissais pas JE ME SENS SI SEUL, pour un peu je me serai cru à un concert d'un groupe d'electro-pop, j'ai été tellement surpris que je n'ai réussi à faire la mise au point de la vidéo que vers la moitié de la chanson, du coups le début est très, très flou , mais on pourra considérer de façon indulgente qu'il est artistique.

Sinon j'ai pris plein de photos dont une petite sélection orne cet article (principalement après les 2 vidéos)

MARC LAVOINE-003

Voici un petit panel de mes LAVOINE préférée en plus des deux précédentes

1 DIS MOI QUE l'AMOUR : sa chanson la plus electro-minimal french-touch, sans doute la plus vraiment pop de son répertoire


2 LE PARKING DES ANGES, un chanson aux accents légèrement synth-pop et au violons synthétiques il faut dire qu'elle date de 1985 c'était l'époque.

3 QU'EST CE QUE T'EST BELLE, le superbe duo avec CATHERINE RINGER DES RITA MITSOUKO. Deux mondes qui s'opposent se rejoignentt ici, artistiquement ou juste promotionnellement je ne sais pas mais en tout cas musicalement efficace (1987)

doute , j'en ai hésité à la mettre ici

4 L'AMOUR DE 30 SECONDES une chanson sur les prostitution en mode funky

5 C'EST LA VIE pop légère à la française

6 PARIS une certaine saveur rétro de la chanson française modernisée

7 C'EST CA LA FRANCE groovy…

8 MEME SI, le slow guimauve et variété par excellence … pour la midinette qui est en moi ;-)

 

 

 

 MARC LAVOINE-004

MARC LAVOINE-005

MARC LAVOINE-006

MARC LAVOINE-007

MARC LAVOINE-008

MARC LAVOINE-009

MARC LAVOINE-010

MARC LAVOINE-011

MARC LAVOINE-012

Repost 0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 22:52

 

Au départ ce blog ne devait être qu'un petit passe-temps, et une façon de partager des choses que j'aime et me font vibrer dans des champs aussi divers que la musique, la bd, le cinéma, la culture geek en général, le steampunk etc.... Un truc ou un hobby que la majorité des gens, simples d'esprits (pas les simple minds, eux ils sont cool...) appellent occupation VIRTUELLE, à l'opposé de REELLES occupations comme le bricolage, le sport, ou le ménage etc.... Si j'écrivais dans un VRAI magazine, présentait une VRAIE émission télé ou était un VRAI animateur à la radio alors là ok, whaou , cool, etc... mais... un blog ! Ben les gars un blog c'est tout ça à la fois, et cétamoi sans rédac chef sans budget pub qui m'oblige à diffuser des trucs qui plaisent au plus grand monde et me font chier, et avec de VRAIES fotes dortaugraf.

Bref je développerai cela une autre fois car, ce blog VIRTUEL, m'a permis d'échanger avec des gens bien REELS. Outre un petit groupe d'autres sympathiques blogueurs, des artistes qui n'ont pas accès au prime-time de TF1, M6, n'ont pas 1 milliard de vue sur leur compte youtube mais sont riches d'incroyables talents (j'ai même le droit de faire de l'humour à 2 balles sur mon blog...). Talentueux, sympathiques, accessibles (enfin, j'espère qu'ils se souviendront de moi quand il feront le stade de France), et j'aime ce qu'ils font. Certains sont «venus» à moi via le « contacter le blogueur », et hop un petit coup d'égo genre « ah ! ben ce blog n'est pas si merdique que ça ... », mais surtout beaucoup de plaisir de découvrir leurs créations. Juste une petite goutte d'eau dans le monde d'internet, un petit article pour l'artiste, un grand plaisir pour moi.

Pour commencer il y eu STEFAN, un artiste digital qui produit de superbes créations visuelles dans un style rétro-futuriste inspiré par les années 20 à 50, nommé DIESELPUNK (que je présente ici) et qui à publié un magnifique ouvrage DIESEL CITY et réalisé l'art work du nouvel album du groupe KID CREOLE AND THE COCONUTS.

Puis un groupe de synthpop/electro français les WAITING FOR WORDS

Un jeune groupe français de new-new-wave/coldwave CONTRE JOUR

Une artiste française d'electro-pop très dynamique MIA APRIL

Je les remercie encore de l'intérêt qu'ils ont porté à mon blog.

Bientôt sur vos écrans d'ordinateurs : SUFFOCATING MINDS un groupe synthpop belge et ACTORS un groupe d'electro canadien de Vancouver

Et peut-être, si le contact se fait, un groupe francilien de cold-wave BAÏ-KAL et un groupe de synthpop français FORETASTE. Pour ne pas rester enclavé dans le domaine musical, ARVID NELSON, auteur du superbe comics REX MUNDI et SELENA J CHAMBERS co-autrice de l'indispensable (si ... si ) STEAMPUNK BIBLE, deux personnes avec qui j'ai eu l'ocasion d'échanger en dehors du contexte du blog.

Bon si quelqu'un pouvait me mettre en contact avec NICOLA SIRKIS, je lui serai infiniment reconnaissant mais faut pas rêver. En attendant je vous propose de découvrir dans l'ordre un échantillon de SUFFOCATING MINDS, ACTORS, BAÏ-KAL, FORETASTE. Enjoy (not) the silence.


 

 

 

 

Repost 0
10 février 2013 7 10 /02 /février /2013 19:18

passion-and-fall.jpg

 

CONTRE JOUR est un jeune et talentueux groupe niçois que j'ai découvert il y à quelques temps sur un blog étranger. J'ai dés la première écoute été conquis par l'ambiance qui se dégage de le leurs morceaux et par leur sonorité particulière. Ils ont tout dernièrement, sur le label INFRASTITION, sorti leur 2eme album PASSION AND FALL, encore meilleur que le premier et qui offre une plus grande variété d'ambiances musicales. J'ai chroniqué ce précédent album, ONE NIGHT AT THE STATION dans ce blog et en plus ils m'ont sympathiquement offert une petite interview (à lire ici) . La musique que font ces jeunes gens modernes :-) est clairement inspirée des mouvements cold-wave, dark-wave, new-wave voire synth-pop, nés fin des 70's et début des 80's. Pour autant ils amènent un souffle nouveau, jeune et décomplexé à un genre qui n'a ni la faveur du grand public ni celui de l'intelligentsiaa rock'n rollesque. En effet cette dernière dés qu'elle entends un peu de son qui pourrai rappeler les honnies 80's et la vague nouvelle se campe dans des citations tels que rétro-nostalgiques, vague froide réchauffée, cure-avatar et autre joyeusetés que j'ai pu lire deci-delà. Comme si les rockers purs et durs ne nous refourguaient pas à tout bout de champs les 70's ou 60's dans moults des leurs morceaux. Enfin, il ne me faut pas que je me perde dans mes râleries, revenons en à l'album.

 

contre jour 1 pf

Il contient 14 morceaux écrits entre 2010 et 2012, ce qui apporte à cet album diverses ambiances musicales tout en gardant une cohérence de style. D'une manière générale l'équilibre synthé versus guitare/basse (MANU et CHRISTOF) est présent sur tout l'album, l'un s'appuyant sur les autres et vice versa de manière très naturelle. Il faut aussi souligner l'importance de la contribution vocale de la chanteuse, ROXY, qui insuffle diverses émotions par ses interprétations empruntes d'une grande sensibilité. Se voix et sa façon de chanter, varient selon les morceaux, voire sur un même morceau, donnant ainsi un important relief d'émotions aux chansons qu'elle interprète et aux paroles qu'elle a écrites.

J'ai essayé d'apporter mes commentaires, qui ne sont que le reflet de ma propre sensibilité musicale, sur chacun des morceaux,

THE FALL : Un morceau à la douce ambiance gothique.

NONSENSE : CURE meets SIOUSXIE with a french touch, un morceau qui permet à ROXY de varier son interprétation vocale

A STEP FORWARD : un de mes morceaux préféré de CONTREJOUR. Qui s'appuie sur la voix de ROXY, une rythmique implacable qui s'apaise par moment pour que le morceau puisse reprendre de l'air. Un morceau qui n'est pas sans rappeler quelques uns des chefs d'œuvre des COCTEAU TWINS. Une guitare et une basse qui sont bien présente mais n'écrasent pas le moreau en jouant de leurs muscles mais l'accompagnent et le soulève. Un morceau complexe presque vivant qui respire et à l'ambiance mélancolique mais jamais dépressif, paradoxalement emprunt d'un certain optimise et espoir. Un morceau qui si le monde était mieux fait et les programmateurs de radios plus avisés serait sans doutes dans toutes les oreilles de France et du monde, mais il y à gnian-gnian style alors il faut se faire une raison, et se dire qu'on à la chance de pouvoir être des vip de l'écoute. 

 

 

85 : ça commence tout doucement et ça s'envole au son d'une guitare très Neworderesque, puis ça plane et ça rebat des ailes pour voler plus haut

ENFANCE : Bien que le titre soit en français l'interprétation est en anglais, c'est un doux morceau mais pas doucereux, qui distille une ambiance rêveuse mais rythmée. Voici une mise en image par un autre fan


 

 

UNDERSTANDING : Un morceau au son très actuel, légèrement prog-rock

LES APPELES : Morceau interprété en français, et qui marche très, très bien dans notre langue, je dirai même que son interprétation en frenchy lui donne une dimension très poétique. Un morceau qui de l'avis même des CONTREJOUR fut vite écrit mais qui prouve que la spontanéité accouche de belles chansons. Un titre qui arrive à être à la fois très énergique et aussi très poétique. Une bass-line que ne renierai pas Mr PETER HOOK pour mettre la bonne ambiance. Efficace , efficace. J'ai utilisé cette musique pour accompagner mon diaporama sur les paysages enneigés de Seine et marne ou serait ce plutôt l'inverse ?

 

 

MIRAGE : court morceau instrumental, ROXY where are you ????

DISEASED : LE morceau de l'album, à mon sens le plus à même de recueillir les faveurs d'un important jeune public, tant il transpire la jeunesse, lorsque je l'écoute j'ai l'impression d'avoir 20 ans ce qui n'est (physiquement du moins ) plus le cas. Une sonorité très moderne, qui n'est pas sans me faire penser a M83 (qui viennent eux aussi du sud de la France), tout en étant l'héritière de la musique électronique du tout début des 80's. Un morceau qui dispense à la fois mélancolie et optimisme, deux sentiments plutôt contradictoires, comme on peut l'être à 20 ans, et que l'on est à la fois pris d'angoisses pour le futur, de l'envie d'échapper au présent  et d'une implacable envie d'être heureux malgré tout. La chanson est d'ailleurs très bien servie par un clip, très frais et nature.

We are living in an old diseased town, walls are falling down / nous vivons dans une vieille ville malade, les murs s'écroulent.

 

ROSALIA : ambiance légèrement gothique et cold wave pour cette chanson portée entre autre par la guitare, ROXY n'arrivant brièvement qu'en milieu de morceau pour nous servir une bien étrange épitaphe (en français) dédiée à Rosalia Lombardo, une enfant momifiée en 1920 à Palerme. Si ça c'est pas un thème gothique …

OLD AGE : Un autre des morceaux très fort de l'album, dégageant également une ambiance gothique mais très rythmé et énergique. Une histoire de fantômes niçois peut être ? En tout cas la chanson est servi par un superbe clip, parfois flippant mais toujours d'une très grande élégance visuelle.

 

OUR MEDECINE : Un titre au tempo accrocheur pour soigner tous les maux des âmes

WILD : Contrairement à ce que son titre sauvage pourrai laisser supposer c'est une belle balade, sans doute la beauté sauvage du félin qui s'approche doucement de sa proie.

BITTERSWEET: un morceau speed et électrique pour finir en beauté

Voilà mes quelques impressions mais le meilleur moyen pour apprécier par vous même cet album c'est de l'écouter et de vous le procurer sur leur bandcamp pour seulement 5€, vous ne serez pas déçus.

Pour finir, le petit livret avec les paroles qui accompagne led cd est très joliment agrémenté de photos d'EMMANUEL D'AUZON (le MANU du groupe) qui est également phot(in)fographe et réalise des clichés dans un style "néo-gothique" que j'apprécie tout autant que la musique du groupe, surtout depuis que je m'y suis moi même mis en toute modestie ( la photo, pas la musique...) . Peut être bientot un article consacré à ses photos dans ce blog...

rose.jpg

Repost 0
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 00:46

Bonne nouvelle, deux groupes que j'aime seront en concert à Paris au Trianon le 18 mai 2013. ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK (OMD pour les intimes) et WAITING FOR WORDS (WFW pour les intimes), les seconds assurant la première partie des premiers (vous suivez...). J'espère pouvoir y assister...


OMD-WFW.jpg

 

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de présenter OMD, desquels la majorité des gens connaissent leur méga tube des années 80, ENOLA GAY. Je vais tout de même en faire une mini présentation car il serait très, très injuste de les limiter à ce méga tube. OMD c'est principalement ANDY MC CLUSKEY et PAUL HUMPHREYS, deux anglais qui ont sorti leur premier single, ELECTRICITY, en 1979. Ce groupe peut être considéré comme l'un des pionnier du mouvement synth-pop qui à réussi à concilier, expérimentations musicales, nouveaux sons électroniques et mélodies accrocheuses. A ce jour ils ont sorti 11 albums, le douzième ENGLISH ELECTRIC étant prévu en 2013. Comme la plupart des groupes du début des années 80, vers la fin de cette décennie, le déclin se fit sentir. Un succès aux USA, ça semble cool mais pour les groupes new-wave british l'adaptation au marché US c'est la mort de la créativité. Ne parlons pas des 90's époque ou les rockeurs à guitare ont brulé en place publique les groupes électroniques qui les avaient éclipsé durant les 80's. Mais la musique comme tant d'autres choses fonctionne par cycles, les synthés sont de retour et ne sont plus ringards. Toute une nouvelle génération qui considère de nouveau les postures rock, dépassées se (re)tourne vers ces groupes de la nouvelle vague avec l'admiration qu'ont les moins de vingt ans pour ce qu'ils n'ont pas pu connaître (bon cela étant la France étant une exception culturelle, on se retourne vers la variétioche des 80's, portant aux nues Davide et Jonathan ou Peter et sloane (nan.. j'déconne...). 


OMD-circa-2010.jpg

 

Voici un aperçu de leur discographie:

Orchestral Manœuvresin the Dark (1980)

Organisation (1980)

Architecture & Morality (1981) (voir ci-après)

Dazzle Ships (1983)

Junk Culture (1984)

Crush (1985)

The Pacific Age (1986)

Sugar Tax (1991)

Liberator (1993)

Universal (1996)

History of Modern (2010) > petite chronique dans mon blog ici

English Electric (2013)

Architecture-and-Morality.png

 

Pour ce qui me concerne OMD est un (le) groupe qui à fait naitre mon amour de la musique new wave. Petit moment de SOUVENIR (titre d'ailleurs extrait de leur 3° album). C'était en 1981, j'étais alors un jeune collégien et j'entends alors à la radio le morceau ENOLA GAY, par un groupe au nom bizarre. De passage au Prisunic, hé oui à l'époque c'était là que j'achetai mes disques, je fais l'acquisition de ARCHITECTURE AND MORALITY, nom d'album bizarre pour un groupe avec un nom bizarre. Pour tout vous dire pas le 33t mais une cassette, car à l'époque je n'avais qu'un petit tourne disque en plastique rouge et un radio-cassette mono qui avait tout de même un meilleur son que le premier. J'écoute et je me dis « mais qu'est ce que c'est que cette merde ! ». Déjà il n'y avait pas d'ENOLA GAY sur l'album, ce titre figurai en fait sur leur précédent, ORGANISATION « ah le con... » En plus la musique qui y figurait était carrément trop nouvelle, et le choc de cet album que l'on pourrai qualifier d'expérimental, bien qu'ayant beaucoup de chansons très mélodique, pour mes oreilles habitué à ce que nous déversaient les ondes radios fut brutal. Mais comme je venais d'y consacrer une bonne partie de mon argent de poche, je réécoutai la cassette, et là …. ce fut le déclic. Toute une vague de sentiments et d'émotions que je n'avais pas eu en écoutant mes précédentes acquisitions, ELTON JOHN, ROD STEWART ou the ROLLING STONES ( et STARS ON 45, j'avoue...) me submergea et c'est les albums de ces gars la qui me semblèrent bien fades, dépassés et vieillots à côté. Je pénétrai dans une 4° dimension musicale, dominée par les nouveaux sons synthétiques, qui, bien que qualifié de froids et artificiels par les gourous conservateurs de l'ancien rock et de l'ancienne pop, me procurait à moi, de vraies émotions musicales. A ce jour 32 ans après je m'en souvient encore et ARCITECTURE AND MORALITY reste pour moi un des meilleurs albums de tous les temps. J'ai hésité longuement pour mettre un extrait vidéo-musical pour cet article et j'ai choisi JOAN OF ARC, un des single extrait de l'album ici en clip remasterisé avec talent par DEXBAM dont je vous conseille la chaine vidéo sur Youtube. Pour l'anecdote, c'est marrant des anglais qui dédient un chanson à une héroïne française dont les britons étaient l'ennemi mortels !


 

Le groupe qui assurera la première partie, WAITING FOR WORD, est quand à lui bien français, la preuve que quand on veut on peut ! Je les ai déjà présentés dans ce blog lors de la sortie de leur album FOLLOW THE SIGNS en 2011 et ils ont en plus eu la gentillesse de m'accorder une interview. WFW c'est principalement Mr ZEN, fondateur, compositeur, chanteur et qui officie sur de nombreux instruments mais aussi SOE qui dixit elle même «dans l’ombre, lui permet de briller dans la lumière». Leur musique est clairement l'héritière du mouvement initiée par OMD, mais comme le groupe à été fondé début des années 90 il est aussi porteur de sonorités nouvelles et inspirées de plus de 33 ans d'évolutions et de différents mouvements ou groupes électro-synthétiques.


wfw 9

 

Voici un aperçu de leur discographie LP et EP confondus.

Tranquility 1993

Another Quiet night 1997

Falling on the 9th moon 1999

A walk through the night 2004

A mix throyugh teh night2006

The curve 2010

Out of control 2010

Miles away 2010

Just a trip 2011

Follow my voice 2011

Follow the signs2011

waiting-for-words-follow-the-signs-2012.jpg

 

Le titre par lequel je les ai découvert c'est MILES AWAY, et à ce jour je ne comprends pas encore pourquoi et comment il n'est pas diffusé sur les ondes, tant c'est un excellent morceau susceptible de plaire à un large public ( sans que ce soit péjoratif ni pour le morceau ni pour le large...public); enfin j'ai peut être une idée sur le pourquoi , mais je serai grossier avec certains ... Comme vous pouvez déjà découvrir la vidéo de MILES AWAY dans un autre article de ce blog je vous propose ici un autre extrait de FOLLOW THE SIGNS, le morceau OUT OF CONTROL.


 

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article
27 janvier 2013 7 27 /01 /janvier /2013 17:26

Voici un concert auquel je n'ai pu, à mon grand regret assister, en effet lorsque je m'en suis apperçu toutes les places étaient vendues  Enfin cela prouve que ce groupe canadien (enfin surtout son ame, Robert Alfons) acquiert un succés mérité en France. Heureusement que j'avais eu la chance de les voir en 1° partie d'Austra en 2012 sinon je serai carrément dégouté. Leur live est vraiment incroyabel et R Alfons dégage une énergie fantastique sur scène. Je me contente donc de vidéos, dont 2 postées par mon  camarade hibérique, blogueur et fan de TRUST/AUSTRA du concert de Bordeaux. 

voici donc une playlist avec divers extraits des concerts de Paris et Bordeaux

 

Repost 0
26 janvier 2013 6 26 /01 /janvier /2013 17:08

ru-fleurs-005.JPG

Voici un petit diaporama qui me permet de mettre en avant deux choses que j'aime :

- Le jeune et talentueux groupe niçois CONTRE JOUR qui vient de sortir un nouvel album PASSION AND FALL dont je vous présente ici l'extrait LES APPELES, en attendant une chronique d'album.

- Mes balades autour de l'étang du Ru des Hauldres à LIEUSAINT (SENART)

J'ai beaucoup hésité sur le morceau que j'allais utiliser pour illustrer musicalement mes photos. J'ai mis de côté les morceaux qui ont déjà un clip officiel et j'ai été pris de vitesse par un autre fan sur la chanson ENFANCE (vous trouverez d'ailleurs son diapo dans cet article). J'ai mis de côté les chansons les plus rythmées pour que ça colle avec le côté cold-(wave) des paysages enneigés et aprés moults tergiversations  avec moi même c'est ce morecau chanté en français qui à été retenu.

 

 

Retrouverez l'interview qu'ils m'ont accordée groupe ici

Découvrez et faites l'acquisition de leurs 2 albums auto produit ici

Ma chronique  de leur précédent album ici

Leur chaine youtube avec des clips officiels

Un autre diaporama que j'avais fait pour illustrer une chanson son de leur 1° album sur le thème de coucher de soleil à Lieusaint là

et le diaporama illustrant le titre enfance là 

 

Repost 0
23 janvier 2013 3 23 /01 /janvier /2013 00:25

herve-katie-stemanis-save-me.jpg

Je suis un grand fan du groupe canadien AUSTRA (à qui je reserve toute une catégorie dans ce blog). En attendant la sortie de leur nouvel album je déguste la participation de sa chanteuse et ame du groupe, KATIE STELMANIS, au 1° single d'HERVE (aka Joshua Harevey, DJ et producteur).

Voici donc une belle chanson qui reflête bien mes états d'ame actuels.


Repost 0
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 22:09

FASTER MiaApril

J'ai découvert il y à très peur de temps MIA APRIL et son album FASTER et j'ai craqué , pour ce premier album d'une jeune artiste française, qui renferme plein de chansons qui sont de véritables shots d'énergie et de vitalité. Si vous voulez en savoir plus prenez connaissance de mon précédent article et découvrez un peu de FASTER, vite....

Tout d’abord merci à MIA APRIL de se prêter à cette petite interview pour un modeste blogueur amateur et pour vou saccompagner dans cette lecture découvrez un de ses titres trés groovy : Folded. 


Commençons par les présentations qui est MIA APRIL et d'où vient elle  ?

Je suis Mia April, je vis pour le moment entre Lyon et Berlin et je suis née en Rhône-Alpes.

Je suppose que MIA APRIL n'est pas ton vrai nom, d'où vient ce nom d'artiste ?

Mon pseudonyme est en réalité assez proche de mon vrai nom. Et je tire cet anagramme du personnage Mia Wallace «Pulp Fiction» de ce réalisateur qu’est Quentin Tarentino qui m’inspire beaucoup.

Joue tu d'instruments de musique et comment compose tu tes chansons ?

Je joue de la guitare, de la basse et surtout du MacBook Pro ... Mon processus de création se base sur ces 3 piliers et je prends appuie parfois sur l’un ou sur l’autre pour démarrer mes productions. Faisant malgré tout une musique très électronique les software sont peut-être les instruments que je maîtrise le mieux.

YOUNG-PEOPLE-EP-MIA-APRIL.jpg

Faster est ton premier album  après l'EP  Young People, et je trouve que le son est très professionnel comment a été produit cet album ?

En réalité, je compose et arrange mes morceaux seule mais je suis assistée pendant les sessions d’enregistrement et de mixage par une équipe que j’ai choisi et qui est composée sur cet album de BenBiff et Jas du duo WAT (We Are Terrorists) qui ont une vrai culture électronique musclée, de Fat Kick Joe mon batteur de scène qui joue le rôle de consultant sur mes parties de batterie et de DaTraxer qui joue pour moi parfois le rôle de claviériste de l’extrême. Le son doit aussi une grande partie de son efficacité au travaille de David Rocchi ingénieur mastering du studio Metrophon. J’ai beaucoup de plaisir à pouvoir jouir d’une liberté totale dans mes orientations artistiques et mes choix de production, je fais énormément de choses seule mais je connais également mes limites et quand j’ai la chance de pouvoir m’appuyer sur des partenaires si fort dans leur domaine, je serai stupide de me passer de leur aide.

J'ai lu dans une autre interview que l'une de tes principales sources d'inspiration étaient les Yeah Yeah Yeahs (je fais un aparté pour dire que j'aime aussi beaucoup)  qui est carrément un groupe très jeune, récent et pas très connu,  ce qui m'a assez surpris, mais en les ré-écoutant je ne peux que confirmer. Quels sont tes autres sources d'inspirations musicales ?

Lorsque j’ai commencé à dessiner la silhouette de mon projet, j’étais très impressionner par le label australien Modular au travers d’artistes comme Yeah Yeah Yeahs (donc !) mais aussi Van She, New Young Pony Club, Ladyhawke. Je pense que cette maison de disque a toute autant inspiré mon travaille que des artistes comme Madonna, Soulwax ou The Kills.

mia_april_2.jpg

Ta musique que je qualifierai d'electro/pop ou electro/rock a selon moi des racines dans la scène new-wave du début des années 80 ne serais ce que par l'utilisation des synthés. As tu  des influences directes de cette période et de ce mouvement ?

J’ai toujours été passionné par le travail des Talking Heads, Depeche Mode ou Joy Division qui sont pour moi les fondations même de mon amour pour la musique. Ce courant musical fait donc évidemment partie des choses que je mets en scène dans mon projet. 

Si je te dis que certaines sonorités de l'album me font un peu penser à Superbus, tu prend ça comme un compliment, une insulte, ou ineptie ?

Premièrement je dois avouer que j’ai beaucoup de mal avec les filles et fils de, dont nous savons tous que leur existence médiatique ne tient qu’à un «réseautage» gras et nauséabond. Concernant Superbus à proprement parler je reconnais l’efficacité de leur positionnement «entertainment» un peu à l’image de groupe comme Shaka Ponk après très honnêtement artistiquement je ne suis pas capable d’écouter leurs disques et mon opinion sur le sujet s’arrête là.

mia_april.jpg

Tu utilise me semble t-il beaucoup les nouveaux médias pour te faire connaitre : blogs, webzines, réseaux sociaux, etc... c'est un travail de fourmi, tu y consacre beaucoup de temps ? 

J’y consacre une partie de mon temps qui varie selon mon humeur et l’énergie que j’ai à y consacrer. Cela fait partie du métier d’artiste en 2013, je le fais et je prends toujours du plaisir à m’exprimer quand on m’en donne l’occasion.

Quelle est la position des médias institutionnels ou  classiques,  radios, télés, magazines (il me semble qu'ils sont très peu réceptifs aux nouveaux artistes et qu'ils ne se mouillent pas trop) vis à vis de ton album  ? 

Le jeu de Mikado dans lequel les médias traditionnels sont clairement de grands professionnels est une règle du jeu qu’il faut savoir transgresser. La dynamite à toujours eu plus d’effet que le plus grand des cri, et je prépare mes mèches dans mon coin.

Tu as fait la première partie de Yelle en 2011, comment cela s'est il goupillé ?

J’ai été contacté par le promoteur du festival, Art Feast organisateur de cette soirée qui m’a proposé de partager la scène avec Yelle. J’ai accepté avec plaisir car j’ai énormément de respect pour la faculté que ce groupe a su développer pour ce produire à l’international. C’est quelque part pour moi un vrai modèle. Cette équipe est en plus charmante ce qui confirme que ce n’est pas un frein à la réussite.

mia april

Pour continuer sur le répertoire de la scène, tu n'est pas qu'une artiste de studio, qu'elle est ton rapport à la scène y  aura t-il une tournée live suite à l'album FASTER ?

Pour moi la scène c’est primordial, c’est le terrain d’expression n°1 de ma musique. Les artistes que je respect le plus sont ceux qui bien au delà de jouer leurs morceaux sont capables de vous transporter ailleurs le temps de leur concert. Pour la tournée, c’est bien évidemment mon souhait et j’y travaille.

Pour le moment un seul clip celui de  Ugly life, qui est en fait un live, et j'ai cru comprendre qu'un nouveau était en cours. Personnellement je découvre pas mal d'artistes sur youtube, est ce que tu as en tête d'en préparer d'autres  ? 

En effet la vidéo d’Ugly Life n’est en aucun cas un clip. Ce morceau en revanche va être «clipé» dans les semaines qui viennent, ainsi que le morceau Daylight. Comme je l’ai dit un peu plus tôt pour ma musique, je suis très influencée par l’image et c’est donc un domaine dans lequel je vais avoir beaucoup de chose à exprimer.

miaapril photo2

FASTER vient à peine de sortir (en décembre 2012) mais pense tu dèjà à une suite ?

Oui, bien sûr, et j’ai pratiquement achevé la composition de mon second album. Je suis en train de le produire tout en préparant clips et tournée pour le l'opus.

L'album n'existe qu'en version  «électronique» et non physique c'est un choix ou une contrainte économique ? J'en profite pour dire à  ceux qui avaient déjà mis leur manteaux pour aller à la Fnac ou Virgin , qu'ils n'ont qu'un clic à faire ici ou là.

Le label Metrophon et moi-même sommes très peu attachés à l’objet CD. C’est donc un choix de notre part. En revanche étant avec Metrophon fans de vinyles nous envisageons de presser ce disque à partir du moment où nous aurons vendu suffisamment d’albums en mp3 pour rassurer nos distributeurs (si ils ne sont pas morts d’ici là !).

Bon, un petit « Pas-le-Top-50 » de tes morceaux, groupes et albums favoris, no-limits laisse toi aller

1 Van She So High 

http://www.youtube.com/watch?v=1Zzuq5XCnDk

2 Talking Heads Bunring down the house 

http://www.youtube.com/watch?v=3A6ar44Ecec

3 Michael Jackson Don’t stop ‘til you get enough 

http://www.youtube.com/watch?v=ZorRGrDiMsA

4 WAT The Music

http://www.dailymotion.com/video/xmf09y_wat-the-music-live-at-ninkasi-kao-lyon_music#.UPvR3aXWnZs

5 The Raveonettes Love in a trashcan  

http://www.youtube.com/watch?v=mRUqpgg-8Ps

6 Madonna What it feel like for a girl 

http://www.youtube.com/watch?v=VxIw-kPfxio

7 Mouse on mars 

http://www.youtube.com/watch?v=nN-LfI1N51s

8 Joypopp Sensation 

http://www.youtube.com/watch?v=oq3kb9FrShQ

9 David Bowie Young Americans 

http://www.youtube.com/watch?v=KSHY1_ux8rs

10 Oblast Going East 

http://www.youtube.com/watch?v=OgenI4mnysQ

miaapril photo1

Et pour finir quelle question hyper-pertinante aurai tu aimé que je te pose et que j'ai zappé ?

Tes questions étaient très pertinentes. Il y a plutôt une question assez bête que tu aurais pu me poser : «Ta pochette, c’est en référence à Lady Gaga ?»

Question à laquelle j’aurai répondu «L’oeil du poisson rouge n’est pas capable de voir et de se rappeler jusqu’à David Bowie, ses références n’étant que le bocal MTV dans lequel il patauge.»

Merci beaucoup Mia et je te souhaite tout le succès que tu mérite, et n'en profite pas après pour partir en Belgique ou Russie...

Merci à toi ! Mais j’avoue que je compte bien me produire en Belgique et en Russie quand à y rester ... Je crois que je préfèrerais le soleil australien !

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays