Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 mai 2011 6 28 /05 /mai /2011 10:21

human_league_early.jpg

 

Voici un petit montage de rétro-science-fiction sur la musique Dancevision de The future, le groupe de  Martyn Ware & Ian Craig Marsh avant qu'ils ne fondent The human league. Que du vintage ! En 1977 faire de la musique avec des synthétiseurs c'était de la science fiction.

Autre montage Black hit of space de 1980, le groupe s'appele désormais The human league et ils ont recruté Phil Oakey pour le chant.

 

 


 

 


 
Partager cet article
Repost0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 22:21

 

shojo-copie-1.jpgDans la famille blog je voudrais les filles …. voici le 3° article (le 1° et le 2°) consacré à la passion de mes demoiselles :  les mangas et les shojos en particulier. Nouvelle étape, nouveaux blogs avec toujours des images de mangas, de la musique japonaise, des extraits d'animés, mais aussi des textes originaux car les miss se sont mises à la rédaction de fictions et à la poésie. Par contre si  Bernard Pivot passe par là il va avoir une crise. Kar lortografeu nai pas 1portan, si vouvoaé se ke jeu veudire, l'1portant c la kréativité . Par contre je suis zépa-t  par leur capaci-t à apprendre le japonais . Voici leurs nouveaux blog sur skyrock qui est semble t- il est  plus djeuns qu'overblog.

 

http://fanmanga1.skyrock.com/

http://alitchi.skyrock.com/

 

NOUVEAUX BLOGS ICI

 

 

manga-ange.jpgPour ceux qui n'y connaissent rien voici un petit lexique des différenst mangas (extrait de wikipedia)

 

Les manga ont un panel de sujets très large qui peut aller de la musique (Detroit Metal City, Nodame Cantabile, Beck, etc.) au vin (Les Gouttes de Dieu) en passant par la boulangerie (Yakitate!! Ja-pan).

Le traitement des thèmes varie selon le public visé et les revues de mangas sont généralement destinées à une catégorie précise d'âge :

Kodomo : pour les jeunes enfants ;

Shōjo : destinés aux jeunes filles adolescentes ;

Magical girl : sous-genre du shōjo, désigne les mangas mettant en scène des jeunes filles utilisant des pouvoirs surnaturels pour combattre le mal ;

Romance: sous-genre du shōjo, manga sentimental mettant en scène une jeune fille amoureuse d'un prince charmant, généralement des drames romantiques ;

Shōnen  : pour les jeunes garçons adolescents ;

Nekketsu : sous-genre du shōnen, le terme signifiant sang brûlant désigne les shōnen manga mettant en scène des héros exaltés défendant des valeurs viriles traditionnelles telles que le courage, l'amitié et le dépassement de soi ;

Pantsu : sous-genre du shōnen, le terme anglais pants (culotte) prononcé à la japonaise désigne les shōnen manga mettant en scène un héros généralement pervers au milieu d'un univers féminin dans le cadre d'une comédie romantique ;

Josei pour les jeunes femmes et adultes ;

Shōjo-ai  : sous-genre du josei et du redisu, romance sentimentale entre femmes;

Shōnen-ai  : sous-genre du josei et du redisu, romance sentimentale entre hommes 

manga-gateau.jpgYaoi : sous-genre du josei et du redisu, romance sexuelle entre hommes. les mangas érotiques et pornographiques ne sont pas distingués lorsqu'on parle de yaoi.

Seinen  : destinés aux jeunes hommes et adultes ;

Ecchi  : sous-genre du seinen et du seijin, manga érotique39 mais non pornographique ;

Yuri : sous-genre du seinen et du seijin, romance sexuelle entre femmes. les mangas érotiques et pornographiques ne sont pas distingués lorsqu'on parle de yuri.

Redisu , Lady's) : pour les femmes adultes ;

Seijin  : pour les hommes adultes.

Certains genres particuliers, la plupart du temps définissant le contexte de l'histoire ou son format :

Gekiga : manga dramatique des années 1960-70 ;

Hentai : manga pornographique en général, la plupart du temps hétérosexuel  ;

Jidaimono : manga historique ;

Moé : manga tourné vers un sentiment ou une affection fétichiste pour un personnage ;

Shitei : manga de type humoristique pour petits et grands ;

Shakai: manga traitant de problèmes sociaux ;

Geihin: manga vulgaire ;

Suiri : policier, manga tourné vers le meurtre ;

Yonkoma : manga en quatre cases (équivalent du comic strip), souvent humoristique.

Dans les pays francophones, seules cinq catégories sont couramment publiées : shōjo, shōnen, seinen, shitei et hentai, avec en sus l'arrivée récente du yaoi et du yuri.

Partager cet article
Repost0
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 00:03

DEFI-copie-1.png

 

Dans le cadre du defi steampunk, je me suis "engagé" à lire et à chroniquer des bd ayant pour théme le steampunk.

En préalable voici donc un petite liste évolutive des bd et comics que je considére comme étant liées a ce genre. Si des passants ont d'autres propositions de lectures faites le moi savoir

 

Les arcanes du midi minuit - 8 tomes - Gaudin + Trichet – Soleil

Aspic, detectives de l'étrange - - Gloris + Lamontagne -

Les aventures de Luther Arkwright – 1 tome – Talbot+ – Kymera

Clockwerx – 2 tomes - Henderson + Salvaggio – Les humanoides associes

Le codex angélique – Gloris + Bourgoin - Delcourt

Les corsaires d'Alcibiade – 5 tomes – Filippi + E Liberge - Dupuis

Le Cycle d'Ostruce – Une integrale – Pona + Duboit - Le Lombart

sur la pile à lire

Grandville - 1 tome - Bryan Talbot - Mylady

Dr Grordbort, Victoire - 1 tome - Broadmore - Mylady

sur la pile à lire

Empire - 3 tomes – Pecau + Kordey -Delcourt

Hauteville House – 7 tomes - Duval + Gioux – Delcourt

La ligue des gentleman extraordinaires - 4 tomes + 2 tomes 1910 + le black dossier. Alan Moore/Kim O Neill

THE BEST OF THE TOP !

lu, à chroniquer

Le méridien des brumes - 2 tomes -E Juszezak + A Parras – Dargaud

lu, chroniqué ici

Neptune – 4 tomes - Delitte - Glenat

Récits d'un siécle oublié – 1 tome – Cric + Castaza -Le téméraire

Le régulateur - 4 tomes – Corbeyran + Moreno – Delcourt

Le reseau bombyce – 3 tomes - Corbeyran + Cecil

tome 1 lu, à chroniquer

Robur – 3 tomes – Lofficier + Formosa – Albin Michel

Ronces – 2 Tomes – Morvan + Nesmo - Les humanoides associes

Tanatos - 3 tomes -Convard + Delitte – Glenat

Sasmira – 1 tome ? -Vicomte - ?

Songes – 1 tome - Filippi + Dodson - Les humanoides associes

Univerne – 1 Tome ?– Morvan + Nesmo -Soleil

Waterloo 1911 - 2 tomes – Gloris + Zarcone - Delcourt

lu, chroniqué ici

L'intégralité de la collection 1800 chez soleil

 

En marge du genre ou retrofutur ou dieselpunk

La brigade chimérique – 6 tomes – Lehman + Colin + Gess - L'atalante

lu, à chroniquer

Block 109 - 1 tome - brugeas +Toulhoat - Akileos

lu, chroniqué ici

Frankencastle – comics marvel

lu, chroniqué ici

Partager cet article
Repost0
25 mai 2011 3 25 /05 /mai /2011 22:58

  Steampunk X Men colors by ott01

Steampunk Brotherhood colors by ott01

En écrivant l'article sur le nouveau film consacré aux Xmen je me suis demandé « tient à quoi ressembleraient mes super héros favoris en mode steampunk », donc après Star wars, Thor et Iron-man,  voici ce que j'ai trouvé sur le net :

 

- Tout d'abord des extraits d'une mini-série, Ghost boxes, ou les xmen voyagent dans un univers parralele d'inspiration victorienne.

- Des dessins amateurs de Arturo Agurirre qu vous pouvez retrouver en intégralité ici

- des fans en costumes

- et diverses autres créations 

XEMEN STEAMPUNKED

REINE BLANCHE

XMEN GASLIGHT

MagnetoRedesign

WolverineRedesign

NightcrawlerRedesign

XMEN FAN

 

xmen colour

ROGUE XMNE

Partager cet article
Repost0
23 mai 2011 1 23 /05 /mai /2011 22:47

 

En attendant Xmen le commencement voici quelques bandes annonces. J'espère que ce nouveau film ne sera pas aussi raté que le Xmen 3 qui m'a fortement déçu après les deux premiers opus. Les Xmen des années 70 et 80 ont longtemps été mon comics favori et j'attendais avec impatience la sortie d'un nouveau spécial strange magazine dans lequel ils étaient publiés. Le film est censé nous présenter les xmen dans leur formation originale des années 60, mais le réalisateur à pris quelques libertés avec celle-ci, sans doute du fait que les membres originaux avait déjà été utilisés dans les 3 premiers films, à savoir Cyclope, iceberg, marvel girl et angel apparamment le Fauve du fait de son age peut se permettre de réapparaitre lorsqu'il était plus jeune.Ce qui est interréssant dans cet "épisode" c'est de mélanger al fiction superhéroique avec l'Histoire,  en l'occurence la crise des missiles de Cuba, espérons que cette bonne idée ne soit pas enfouie sous des tonnes de mauvais effets scénaristiques.

Les Xmen sont des mutants, des êtres pas comme les autres qui font peur au commun des mortel, et donc le grand theme sous jaccent à cette série de super héros c'est le racisme et l'acceptation de la différence. Deux grands courants vont s'affronter au sein des mutants, Xavier serait plus proche d'un Martin Luther King et Magnéto lui serait plus proche d'un Malcom Xpour faire un parralele avec l'histoire réelle. Dans ce film il me semble que l'on verra comment chacun suivra sa propre voix.

 

xmen1sept1963.gif

xmen1 1975

 

 

Les Xmen originaux ont été publiés de 1963 à 1969, en 1975 une nouvelle équipe est créée avec des super-héros, une fois n'est pas coutume, non américains : wolverine (canadien), Colossus (russe), Diablo (allemand), le hurleur (irlandais qui aapparait dans ce film, Tornade( kenyane), feu du soleil ( japonnais), et Épervier( apache, ok c'est américain mais bon ...). Notons au passage que super dupont ne fait pas parti du casting. Certains de ces héros quitterons le groupe, d'autres le rejoindront mais cela serait trop long à raconter car les xmen devinrent une des séries les plus populaires de Marvel depuis les années 80 et Wolverine qui ne devait être qu'un second couteau au sale caractère un des héros les plus charismatique de l'univers marvel.

 

Voici le trailer officiel et le même mais analysé image par image ( enfin presque) un vrai truc de GeeK !

 


 

 


 
Partager cet article
Repost0
19 mai 2011 4 19 /05 /mai /2011 21:20

 

Au delà du sérieux et de la gravité du thème abordé j'ai relevé dans le bienveillantes (que j'ai chroniqué ici), quelques passages légèrement décalés. L'un d'eux à trait à un genre que j'affectionne particulièrement, le steampunk.



Attention spoiler, pour ceux qui veulent découvrir le récit des bienveillantes sans qu'une partie de l'intrigue ne leur soit dévoilée, passez votre chemin

DIRIGEABLE.jpg

Alors qu'il se trouve a Stalingrad durant le siège de la ville, le narrateur se prend une balle dans la tête et sombre dans un coma durant lequel il fait un étrange cauchemar (pages 598 à 608 de l'édition folio). Alors qu'il marche dans une vaste plaine désertique il tombe sur un dirigeable blanc : 1° élément steampunk. Il est clair que l'on ne trouve pas de dirigeables que dans des romans steampunk, mais il s'agit d'un élément iconique propre ce genre. Par ailleurs à cet époque les dirigeables n'était plus trop au goût du jour. Il est recueilli par l'équipage : « vêtus de blouses blanches par dessus des complets, avec des hauts faux cols un peu démodés et des cravates noires ; l'un d'entre eux portait de surcroit un chapon melon » . Voilà un accoutrement peu commun dans le contexte de la seconde guerre mondiale, et qui fait plus penser à un délire steampunkeste, non ? Le descriptif de l'intérieur du dirigeable fait aussi appel aux évocations de machines steampunkestes notamment dans les matières utilisées , je cite « tout ici état en aluminium en étain, en laiton, en bois dur et bien poli : une fort belle machine en vérité »MAD-SCIENTIFIQUE.png. Puis il rencontre le chef de l'expédition le docteur Sardine (si si c'est son nom) !!! le descriptif de son  bureau est   presque un invenatire des divers objets steampunk : « table recouverte d'un bric à brac invraisembl able :livres, cartes, globes, animaux empaillés, maquettes de véhicules fantastiques, instrumenst d'astronomie, d'optique et de navigation ».

 Le docteur Sardine est le prototype même du savant fou : «Un petit homme en blouse blanche, ses cheveux , striés de gris et peignés en arrière avaient un aspect sale et filandreux; une paire de lunette à grosse monture les retenait posée sur le sommet du front ? Son visage un peu affaissé était mal rasé et revêtait une expression hargneuse désagréables. » son comportement fait de moments déjantés et de calmes subits est lui aussi typiqe du savant fou. Il possède entre autre une machine cubique en étain qui lui sert à allumer des cigares. Son expédition cherche le ….bord du monde ! Et il est persuadé que la terre à une forme conique et n'est pas ronde.

Une fois le bord du monde atteint, on atteindra aussi le paroxysme du steampunk, car le dirigeable « déplira des pattes articulées, huit en tout , qui se terminent par de fortes pinces qui peuvents'agripper à n'importe quoi. Ainsi nous passerons le grand bord à la manière d'une araignée ». La je n'ai pas pu m'empecher de visualiser le machine du docteur Arliss Loveless dans le film wild wild west : « dans la cabine de contrôle Sardine tronait sur un fauteuil sureleve devant un tableau de commandes. » S'ensuivent des discussion très déjantées , des bagarres et courses poursuites avant que le narrateur ne quitte le dirigeable en sautant en parachute.

 

spider.jpg

Par ailleurs Le narrateur rencontre à plusieurs reprise, et là il ne rêve pas, un haut dignitaire nazi le dr Mandelbrod tellement obèse qu'il ne peut se lever d'un énorme fauteuil roulant spécialement conçu pour lui. Il dispose d'un wagon dans un train spécial avec parois coulissantes et autre gadgets spéciaux. Par ailleurs il est toujours accompagné de superbes amazones gardes du corps stéréotypées nazis grandes, blondes à l'allure froides et qui se ressemble toutes comme des gouttes d'eau , le narrateur d'ailleurs n'arrive pas à les distinguer. nazi-woman.jpgCe personnage m'a fait un peu penser à Jabba le hut. C'est bizarre car avec le grand soins apporté par l'auteur à décrire les différents membres de la SS de la Wehrmacth etc ... ce personnage à plus l'air d'être sorti d'une série populaire pour représenter un des méchants nazis et semble assez surréaliste.

Si certains ont été intrigués par ces élements leurs opinions seront les bienvenues en commentaire.



Partager cet article
Repost0
18 mai 2011 3 18 /05 /mai /2011 00:03

 

tindrum.jpg

C'est en Espagne, en 1982, pendant les vacances que je suis tombé sur l'album Tindrum de Japan. Cet album sorti en 1981 était le cinquième et dernier album studio du groupe qui se séparait en 1982 alors qu'ils récoltaient leur premiers grands succés commerciaux en Grande Bretagne. De cette façon il ne connurent pas la chute et la décadence de bon nombre de groupes pop-rock, mais restèrent pour un certain public, un groupe culte. A l'époque je ne savais pas tout ça, et j'avais acheté cet album car j'avais beaucoup aimé deux singles du groupe que j'ai déjà chroniqué : Ghosts et Life in Tokyo. Cet album contient le single ghosts d'ailleurs. Aux premières écoutes, je fut assez décontenancé car la musique de ce groupe n'est vraiment pas commune et accessible tout de suite. Il faut un certain temps, surtout avec cet album, qui mixe des sonorités et des rythmes orientaux, des riffs de guitare, des mélodies pop, et une utilisation originale du synthétiseur et d'instruments traditionnels japonais. 30 ans après j'éprouve encore beaucoup de plaisir à l'écouter et je n'ai pas encore entendu un groupe pop-rock avoir un son et des chansons si particulières, à nul autre pareil. On retrouve bien entendu la marque de fabrique du groupe , la basse de Mick Karn, et la voix de David Sylvian enveloppés par les synthés et la rythmique de Steve Jansen et Richard Barbieri avec des sonorités orientales très marquées.

tindrum-face-b.jpg

tracklist

  1. "The Art of Parties"

  2. "Talking Drum"

  3. "Ghosts"

  4. "Canton"

  5. "Still Life in Mobile Homes"

  6. "Visions of China"

  7. «Sons of Pioneers"

  8. "Cantonese Boy"

visions-of-china.jpgJe vous laisse apprécier quelques extraits en vidéo de ce qui à mon sens est l'un des plus beau, innovant, et original album de pop-rock de tous les temps. Pour ceux qui veulent découvrir l'intégralité de l'album  j'ai créé une playlist deezer (apres les clips),  la premiere écoute peut être déstabilisante, le plaisir de l'ecoute se gagne avec un peu de temps

- Visions of china fut l'un des singles extrait de l'album et fonctionna relativement bien au niveau commercial , mais surtout, est après Ghosts ma chanson favorite de l'album.
- Still life in mobile homes est un autre de mes chansons favorites de cet album, ici en extrait live

- Son of pionneers trés ambiant et rythmée, excellente pour se relaxer

- The art of parties fut un autre des singles extrait de l'album

 


 

 


 

 


 

 


 

 


 

Partager cet article
Repost0
15 mai 2011 7 15 /05 /mai /2011 23:04

Quand le pop-art rencontre l'Art grâce au fan-art. J'ai bien aimé ce détournement de l'oeuvre originale (celle de marvel ou celle de munch). alors je vous la propose à vos yeux ébahis !

Le hurleur (banshee en V-O) est un super héros Marvel irlandais proche des xmen qui dispose d'un pouvoir sonique, en effet il produit lorsqu'il crie, des ondes destructrices. Il apparaîtra d'ailleurs dans le nouveau film xmen first class, mais pas vraiment tel que dans les comics

Le  tableau le cri de Munch... et là je me gêne pas je cite wikipedia  : "Le Cri (Skrik,  1893 ) est un tableau expressionniste de l'artiste  norvégien Edward Munch . Cette œuvre, symbolisant l'homme moderne emporté par une crise d'angoisse existentielle, est souvent considérée comme l'œuvre la plus importante de l'artiste. Le paysage au fond est  Oslo, vu depuis la colline d'Ekeberg ". Je trouve que cette oeuvre reflète bien le cri intérieur que l'on pousse parfois et qui nous met juste  à la limite de la folie. Voici une autre citation très intéressante celle de l'artiste, "Munch a associé une note dans un de ses journaux a propos de cette oeuvre: « J'étais en train de marcher le long de la route avec deux amis - le soleil se couchait - soudain le ciel devint rouge sang – j'ai fait une pause, me sentant épuisé, et me suis appuyé contre la grille - il y avait du sang et des langues de feu au-dessus du fjord bleu-noir et de la ville - mes amis ont continué à marcher, et je suis resté là tremblant d'anxiété - et j'ai entendu un cri infini déchirer la Nature ». On pourrai aussi croire que le personnage principal du tableau vient de se rendre compte que ce qui est é-cri-t dans le Necronomicon est vrai !

Bon assez de blabla, voici les deux originaux et l'interprétation par un artiste de fan-art Wonderdookie, dont vous pouvez découvrir plus d'oeuvres sur son espace deviant art. Je trouve son association trés bien trouvée et le hurleur, de son vrai nom Sean Cassidy, exprime bien la même folie que l'oeuvre originale. A moins que.... le hurleur n'est vue l'avant premiere du film Xmen first class et que ce soit un désastre pire que Xmen 3 ! oups. Pour info les 2 gars au fonds sont Wolverine et Diablo

 

le_cri_munch.jpg

banshee.jpgBanshee-s-Wail-by-WonderDookie.jpg

Partager cet article
Repost0
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 01:21

  les-bienveillantes-COUVERTURE.jpg

J’ai terminé il y à quelques semaines la lecture des bienveillantes de Jonathan Littell. Prix Goncourt en 2006.

LITELL.jpg

Ce livre raconte, à la première personne, le parcours dans les années 39 à 45 d’un franco-allemand engagé dans la SS. Il participe aux premières exécutions de juifs, se retrouve a Stalingrad, prend part à la solution finale et vit les dernières heures du Reich dans un Berlin en ruine bombardé par les alliées. Il s’agit bien entendu d’un roman de fiction mais le contexte historique, et le soin apporté par l’auteur pour décrire les divers aspects de l’organisation de l’armée Allemande et de la SS en font presque un documentaire historique. On se retrouve plongé au centre de l’action de la seconde guerre mondiale mais de l’autre côté du miroir, il ne s'agit pas là de sauver le soldat Ryan… L’aspect fictionnesque vient du personnage lui même, de ses états d'âme (damnée), et de la façon dont il traverse cette période plus que trouble. Pour bien apprécier ce roman il faut tout de même s’être intéréssé de prés à cette période de l’histoire car sinon on perd beaucoup de son sens, mais il ne faut pas s'en tenir qu'à cela c'est un roman qui parle de l'homme et des atrocités qu'il peut commettre au nom de la religion, science, guerre ou de son «bon» droit.

LES-BIENVEILLANTES-DECRIPTES.jpg

Parfois on plonge au beau milieu des pensées personnelles du naratur, mais souvent aussi il relate les fait froidement et de façon très analytique. Personnellement je n’ai pas pu éprouver de sympathie pour le personnage principal, et même si il ne se comporte pas comme une brute sadique, ses faits et gestes sont dictés par un froid besoin du travail bien fait. Mais quel travail, l'extermination et l'utilisation d'autres êtres humains. Des perturbations psychologique liées à son enfance se manifeste par certaines déviances sexuelles et une pensée national-socialiste parfois opportuniste mais totalement déshumanisée.

holocaust.jpg

Vu le sujet, il est clair que l’on se trouve confronté dans la lecture à des moments plutôt difficiles et il n’est pas pris de gants dans le descriptif de ces durs moments de l’histoire, on est souvent confronté à des scènes glauques et malsaines. Ce qui est terrible c'est que ces moments sont souvent mêlés à des faits anodins ou des dissertations philosophiques ou pseudo scientifiques de certains des protagonistes rendant ces situations encore plus insupportables

himmlerinspection311.jpg

Le nombre de personnages secondaires rencontrés par le narrateur permet d’avoir une belle palette de ce qui pouvait composer la machine militaire, administrative et politique de l'Allemagne nazie. On y trouve les bureaucrates qui cherchent à bien faire leur boulot, les profiteurs arrivistes, les simples exécutants pris aux piège de leur propre nation, les vrais et purs «idéalistes» nazis, les militaires pur-jus, les industriels cherchant la maximisation de leurs profits, et les sadiques ayant trouvé un terrain de jeu grandeur nature etc…. en tout état de cause on ne peut pas dire qu’il y avait de gentils et de méchants nazis, ils travaillaient tous à la même grande œuvre mégalo maniaque et sanguinaire. L’obstination à vouloir exterminer les juifs principalement, fait plus penser à une espèces d’obstination mentale relevant de la psychiatrie à l’échelle d’une nation.

DEPORTATION.jpg

On pourrai croire que les cruautés barbares auxquelles se livrent les hommes pour assoir leur pouvoir ne font partie que du passé et qu'elles sont réservées à des civilisations dites moins évoluées. Ce livre nous montre le contraire, l'Allemagne était un pays cultivé et moderne, une démocratie presque comme les autres avant que l'esprit tribal au sens péjoratif du terme ne soit exacerbé par certains. J'entends la notion préhistorique de destruction des autres tribus pour avoir un territoire de chasse plus important. Malgré le progrès technique et le confort tout relatif de nos démocraties cet esprit tribal est toujours là, on a juste des techniques et méthodes plus sophistiquées pour annihiler le voisin. My Tribe is better than yours !

CROIX.jpg

Maintenant deux mots sur un phénomène que j'ai constaté depuis quelques temps, l'utilisation de l'esthétique et de personnage principaux nazi dans de nombreuse œuvres de fiction. Jusqu'à peu c'était tabou et seuls ceux qui se disaient d'extrême droite ou des punks qui utilisaient plus la croix gammé pour la provoc osaient s'en servir. Désormais la culture populaire utilise et joue avec cette imagerie sans complexes, comme on peut le voir par exemple dans la bd Block109 que j'ai chroniqué ou des customisations de figurines de starwars. L'homme étant attaché aux symboles, il faut cependant rester prudent car les nazis il faut l'avouer avaient mis en place un décorum dans les uniformes et autres objets guerriers diablement accrocheur.

nazi-super-science.jpg

Partager cet article
Repost0
12 mai 2011 4 12 /05 /mai /2011 22:12

  steampunk-iron-man-04

 

Dans mon article star wars à la sauce steampunk je vous présentait l'univers de Georges Lucas revisité par des fans plein d'imagination et de talent. Les super héros Marvel n'échappent pas à cette rétro-révision, à l'instar d'Iron man et de Thor dont je vous présente les figurines customisées par un talentueux "bricoleur". D'ailleurs dans l'article starwars certaines de ses créations  vous y étaient déjà présentées. Le créateur à un site http://packratstudios.blogspot.com/ ou vous découvrirez d'autres  figurines customisées et  il vends ses oeuvres sur ebay. Je trouve la figurine d'Iron man démentiellement imposante et trés steampunk .Par contre pour Thor le passage à la vapeur ne se caractérise que par un bras mécanique  et un marteau gigantesque, pas trés steampunk mais bien réussi et plus impressionnant que le Thor version Hemsworth (mais moins susceptible de plaire aux filles. En bonus une figurine de deadpool customisée.

thor 3

commentaires de Mr "packrat" :

En 1910, Anthony (Tony) Stark construit une machine, une armure  qu'il a appelé l'IRON MAN. Vêtu d'acier, de cuivre et de laiton, le costume est alimenté par la vapeur, alimentée par le feu de charbon qui brûle dans la poitrine de la combinaison géant.

Dr Reginold Blake, professeur de mythologie scandinave au  London Institute of Science et d'Histoire fut aussi un inventeur, ingénieur mécanicien et  ingénieur électricien. Dr Blake était un homme excentrique et son engouement pour les dieux nordiques, sépcialement pour   Thor le dieu du tonnerre et de la foudre l'a amené à créer un «aparatus» qui lui donnait le pouvoir des dieux ... Il est devenu Thor ...

 

Découvrez les en intégralités dans ce diaporama : thor-et-iron-man-steampunk thor-et-iron-man-steampunk

 

steampunk-iron-man 1292 et stark

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays