Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 23:00

john-barry.jpegDécidément l'année 2011 commence mal pour la musique  après Mick Karn (peu connu du grand public), c'est John Barry qui s'est éteint. Que serai James Bond sans lui ? Le générique des James bond et les compositions de  John Barry étaient l'écrin qui faisait déjà rêver a des aventures extraordinaires dans des lieux exotiques, avant que le film ne commence. Je viens juste de me souvenir qu'ado je possédai un best of  en cassette des bande originales des vieux James Bond... et hop un petit coup de nostalgie. A part les BondsBarry à composé d'autre B-O, je vous fait profiter de la longue liste que j'ai piqué dans wikipedia. Pour celles de Out of Africa et de Danse avec les loups il a d'ailleurs été oscarisé.. Mais pour moi, c'est surtout l'auteur du générique d'Amicalement votre, qui avec celui d'X files et de Cosmos 1999 fait partie de mes préférés et me donnai la chair de poule à chaque fois que je l'entendais. Cette musique, le cabotinage de Roger Moore et de Tony Curtis ET le doublage de Curtis par la voix de Michel Roux rendait cette série fort sympathique. C'est étonnant car si la musique était plutot grave, voire triste et mélodramatique la série elle était une comédie. Mais je m'égare, et en hommage à John Barry, je vous présente une petite sélection de mes BO favorites (en vert les films que je me souvient avoir vu).

 

 

1960 : L'Aguicheuse(Beat Girl), de Edmond T. Gréville, premier film de John Barry.

1963 : Bons baisers de Russie(From Russia with love) de Terence Young

1964 : Zoulou(Zulu) de Cyril R. Endfield

1964 : Le Knack... et comment l'avoirde Richard Lester

1964 : Goldfinger(Goldfinger) de Guy Hamilton

1965 : Four in the Morning de Anthony Simmons

1965 : Opération Tonnerre(Thunderball) de Terence Young

1966 : La Poursuite impitoyable

1967 : On ne vit que deux fois(You Only live Twice) de Lewis Gilbert

1968 : Boomou (Boom!) de Joseph Losey

1968 : The Lion in Winter (Un Lion en Hiver)

1969 : Macadam Cowboy

1969 : Au service secret de Sa Majesté(On her Majesty's secret service) de Peter Hunt

1971 : Les Diamants sont éternels(Diamonds are forever) de Guy Hamilton

1971 : La Vallée perdue de James Clavell

1971 : Amicalement vôtre (TV)

1973 : La Ménagerie de verre(The Glass Menagerie) (TV) de Anthony Harvey

1974 : Top secret (The Tamarin Seed) de Blake Edwards

1974 : L'Homme au pistolet d'or(The Man with golden gun) de Guy Hamilton

1975 : Il neige au printemps(Love Among the Ruins) (TV) de George Cukor

1976 : King Kong de John Guillermin

1976 : La Rose et la Flèche(Robin and Marian) de Richard Lester

1977 : Le Bison blanc (The White Buffalo) de Jack Lee Thompson

1978 : Le Jeu de la mort de Robert Clouse

1979 : Le Blé est vert (The Corn Is Green) (TV) de George Cukor

1979 : le trou noir (The Black Hole) de Gary Nelson

1979 : Guerre et Passion(Hanover street) de Peter Hyams

1979 : Moonraker(Moonraker) de Lewis Gilbert (mon premier BOND au cinéma j'avais 12 ans et je m'en souvient

1980 : Quelque part dans le temps(Somewhere in Time) avec Christopher Reeve et Jane Seymour

1983 : Octopussy(Octopussy) de John Glen

1985 : Out of Africa : Souvenirs d'Afrique

1985 : Dangereusement vôtre (A view to a kill) de John Glen

1987 : Tuer n'est pas jouer(The Living Daylights) de John Glen

1988 : Mascarade(Masquerade) de Bob Swaim

1990 : Danse avec les loups(Dance with wolves) de Kevin Costner

1992 : Chaplinde Richard Attenborough

1993 : Proposition indécente

1995 : Les Amants du nouveau monde(The Scarlet Letter) de Roland Joffé

et la liste dans la version française n'est pas complete...

 

 


 

 


 

 


 

 


 
Partager cet article
Repost0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 23:21

 

Apres les Shout out louds et the Mary onettes, je consacre un troisieme article à la musique suédoise et je vous y présente 5 artistes.


Saviez vous que la suède possédait une bombe atomique.... musicale ? Un morceau du groupe Mando diao : Dance with somebody. J'ai découvert cette chanson il y à deux ans sur Oui-fm en voiture et un peu galéré pour trouver son interprète. Ce groupe fondé en 1999 à sorti 5 albums. Le reste de leur production est de facture rock plus classique du moins sur leur derniers albums.

Mando+Diao+3Dans un autre genre, l'electro-pop, Robyn qui débute sa carrière en 1994 à l'age de 14 ans, cartonne au royaume de la pop : l'Angleterre avec son 5° album et est d'ailleurs nominée pour les Grammy et Brit-awards. Belle concurrence pour les Lady gaga et autres diva pop américaines ! Voici mon morceau préfère Dancing on my own sorti en 2010

robyn 800

Dans le genre élèctro-rock, j'aime beaucoup le groupe Paris, fondé en 2001, il s'inspirent sans complexe de la new-wave anglaise tout en lui donnant un coup de jeune très rafraichissant que j'adore, et notamment le morceau When I laid my eyes on you.

Paris

Le groupe Paris s'est malheureusement séparé après 4 albums en 2007, mais la chanteuse Emmon continue une carrière solo dans un style plus électronique mais aussi très plaisant., témoin cette dynamique chanson Lips on fire.

emmon

Plus sombres et moins accessibles Covenant, de la dark-techno ou de l'eclectro-gothique ( j'ai toujours du mal pour mettre une étiquette musicale sur des groupes alors des fois j'y vais franco..). Je n'aime pas toutes leurs chansons mais quelques unes, dont celle ci, Go film sortie en 2000, sont plutôt sympas Le groupe fondé en 1992 à produit 9 albums.

covenant

 

Bon c'était mon dernier article sur la musique suédoise des années 2000, qui marchent mieux à l'international que notre production nationale.... quoique... Nicolas ayant accordé  à  Mireille Mathieu son grade d'officier de la légion d'honneur a ajouté que celle ci était très demandée à l'étranger. Tant mieux pour nous comme ça on est tranquilles et si ils pouvaient récupérer Johnny moi ça m'irai aussi (mais non je ne plaisante pas !)

 


 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 23:54

shoutout

 

 

 

 

totem-shout-out-louds.jpgAutre coup de coeur découvert sur le blog du new-yorkais, un autre groupe, suédois comme les Mary Onettes (présentés ici). L'inspiration est clairement New order et The Cure mais en beaucoup plus léger et en moins «cold», ce qui ne veux pas dire moins bien, au contraire. Ce qui m'a le plus surpris c'est la voix du chanteur qui ressemble totalement a celle de Robert Smith de The Cure, par contre physiquement on ne risque pas de les confondre. Ce groupe fondé en 2001 à déjà sorti 3 albums indie-pop rock, aux accents revival new-wave.

Ils sont en concert en France à La machine du moulin rouge le 28 mars 2011, je n'y serai pas, dommage car si j'en juge par les quelques extraits live vus sur youtube ils assurent bien sur scène.


Pour vous les présenter j'ai choisi mes trois chansons préférés. Show me something new est leur dernier single sorti en 2010 extrait de leur album Work. Fall hard est aussi sorti en 2010, et me fait diablement pensé à un de mes groupes préféré des années China crisis. Et pour finir Tonight I have to leave it, morceau de 2007 interprété en live aux USA.

 

 

 


 

 


 
Partager cet article
Repost0
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 23:16

 

Si je vous dis musique suédoise, vous pensez immédiatement à Abba, non ? Mais ce pays n’a pas exporté que ce groupe, voici quelques exemples plus ou moins connus de compatriotes ayant réussit à se faire une petite place dans le monde du pop-rock international : Ace of bases, Roxette, Army of lovers, The cardigans, Eagle eye cherry, Secret service (a flash in the night, hit des années 80). Plus récemment Robyn qui assure bien au niveau electro pop puisqu'elle est nominée aux Brit awards 2011. Au niveau Metal et hard rock, je ne m'y connais pas trop (à part Europe) mais il parait qu'ils assurent pas mal (à part Europe). Je n'ai pas oublié Aha, mais ils sont norvégiens ! C'est déjà mieux que le score de la France (Johnny n'est une star internationale que si on compte la Belgique).

mary-onettes.jpg

Plus méconnus voire inconnus en France et dans un genre plus proche de ce que j'aime : Covenant, Mando diao, Shout out louds et The Mary Onettes. C’est au sujet de ces derniers que j’écris cet article. J’ai en effet eu un gros coup de cœur pour ce groupe découvert au hasard de pérégrinations bloguesque sur le blog d’un new new-yorkais. Le son et les mélodies me rappellent The Cure, New order, Echo and the bunnymen ou Jesus and the mary Chain bref, le son de la cold-wave des années 80, avec paradoxalement pour un groupe suédois de cold-wave plus de chaleur musicale que la plupart des groupes de ce genre. De ces influences ils en retiennent le meilleur et apportent leur touche personnelle et plus moderne, peut être un peu plus pop, mais en tout cas très très agréable à écouter. Leurs chansons, entre héroïques et mélancoliques avec une bonne rythmique et une basse à la New order, peuvent être consommées sans modération. Le groupe fondé en 2000 à sorti deux albums the Mary onettes en 2007 et Islands en 2009 et 4 EP's avant cela.

Vous trouverez ci après, 3 extraits en plus de celui de mon autre article : The night before the funeral (2010) Lost (2006), Pleasure song (2007), et Puzzles (2009). J'ai eu du mal à choisir car chose rare, j'aime tous leur titres. Vous pouvez aussi découvrir un autre titre sur cet autre article

 


 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 14:20

J'ai déjà publié un article en hommage à Mick Karn, ancien bassiste du groupe Japan, décédé  à 52  ans d'un cancer le 4/1/2011. Aujourd'hui, en prenant un cd au hasard (une compil) pour mettre dans ma voiture je suis tombé sur cette belle chanson. Je la  dédie à mes collégues Alain et Eric, à leurs familles, et à mon pére, tous partis trop tôt à cause de cette sale maladie. Je pense à eux en écrivant  cet article.

 

 


 
Partager cet article
Repost0
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 02:29

 

En recherchant des images pour illustrer mon article sur OMD je suis tombé sur le blog d'un new-yorkais dans lequel j'ai découvert quelques bons morceaux de musique interprétés par des groupes que je ne connaissait pas du tout. Par ailleurs j'ai trouvé quelques articles où il parle d'artistes hexagonaux qui ont réussi à traverser l'Atlantique (non, non pas Johnny !). Deux que je connaissait Daft punk et Air, un qui me disait quelque chose Phœnix et deux complétement inconnus La femme et Tahiti 80. Bon je pense que j'ai du tomber sur l'américain chébran qui n'écoute pas de la country du rap ou du r'n'b (OK j'y vais fort sur les clichés). Je vous propose un petit tour d'horizon de ce que j'ai aimé (et que vous détesterez peut-être) dans son blog.


1° Les français de Phœnix, groupe de Versailles fondé en 1997, ils ont déjà sorti 5 albums depuis 2000, ils va falloir que je m'intéresse de prés à ce qu'ils font. Ce morceau, 1901 est joué en live dans le Letterman show.

2° Les suédois de Mary Onettes (lol, ok le nom est naze mais en suédois c'est peut être cool..). Ce groupe fondé en 2000 a sorti 2 albums et 4 EP. Musicalement il est très orientés 80's tendance Echo and the bunnymen, Cure ou Jesus and the mary chain. J'aime tellement que je vais leur consacrer un article rien qu'a eux. Ici vous trouverez une de leur chanson de 2007, Explosions.

3° Les new-yorkais de Living days. A priori ils n'ont sorti qu'un single Let's kiss , musique énergique et nerveuse j'adoreeeeeee et j'acoute ne boucle...

4° Les anglais de Heartbreaks. Groupe fondé en 2009, du très bon brit-pop plus sympa qu'Oasis et qui conviendra surement aux allergiques du synthé ( hé oui j'en connais...), ils interpretent ici I didn't think it would hurt to think of you (ouf!) . Un groupe que je dois découvrirrrrrr

5° Les irlandais de Ash, Groupe fondé en 1992, (c'est les plus vieux de l'article), genre brit-rock indie-pop. Ils ont réalisé un petit clip parodie d'un slasher movie (vous savez le genre de film ou une bande d'ado se fait massacrer par un serial killer délirant, genre vendredi 13, scream etc...) ils s'y font allégrement massacrer (y participent Coldplay et Moby). Le morceau s'appelle Binary/slashed extrait de leur 6° album sorti en 2010.

 

J'arrête là car il y à plein de zik à découvrir sur ce blog dans plusieurs genres différents, mais surtout des groupes qui ne sont pas produits par des majors ou qui disposent de peu ou pas d'exposition dans les médias traditionnels si vous voulez y jeter un oeil c'est là.

 


 

 


 

 


 

 


 

 


 
Partager cet article
Repost0
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 23:11

omd cover 2

 

omd2Orchestral Manœuvres in the dark, OMD, pour les intimes est Créé en 1978. En 1980 ils explosent les charts avec leur succès Enola Gay, extrait de leur deuxième album. Le groupe compose des chansons en expérimentant des sons, des mélodies et des rythmes grâce aux nouvelles possibilités que leur offrent les synthétiseurs. Le chanteur possède une voix particulière, parfois mélancolique qui contraste avec le son plus froid des synthé. Leur meilleur album est à mon sens leur 3°, Architecture and morality sorti en 1981. Enola gay et ce 3° album sont respectivement  dans le top 20 de mes chansons et albums favoris.

 

Apres leur 5° album Junk Culture sorti  en 1984 j'ai un peu décroché du groupe. Leurs chansons étaient devenue trop poppy, voire variété, ils avaient perdu à mon sens une partie de leur sonorités expérimentales, de l'énergie ou des ambiances mélancolique des leurs  premiers morceaux qui me plaisaient tant. En 1988 les deux principaux membres du groupe, Andy McCulsley et Paul Humpfreys se séparent et continuent des carrières séparées dont l'un encore sous le nom d'OMD. J'apprécie certains de leur singles de la fin 80 et courant 90 mais sans que cela me pousse à trop m'intéresse à leurs albums, mais bon il faut que je me replonge dedans garce à Youtube.

 

En 2010 ils sont revenus avec un 11° album History of Modern, j'ai écouté plusieurs fois sur youtube les morceaux et je ne suis pas entièrement convaincu les sons sont trop, je ne sais comment dire, trop propres et les mélodies trop conventionnelles. Mais cela reste tout à fait agréable à écouter en mode "détente".

 

Le premier single extrait est If you want it, mais ma chanson préférée de tout l'album est sister mary says, (cela ne m'étonne pas car cette chanson avait originalement écrite en 1981 à l'époque où ils étaient dans leur meilleure période créative). Indépendamment de la musique le clip associé à cette chanson est assez incroyable et mérite d'être vu. Autres chansons que j'aime sur l'album la poétique et douce new holy ground et aussi new babies new toys. A vous de voir et surtout d'écouter.

J'offre une biere ou un café  à celui qui me donne le titre du film sur lequel est monté la chanson New holy ground, car ça donne vraiment envie de le voir.

 

Tracklist

01 – New Babies New Toys 03:52
02 – If You Want it 04:45
03 – History of Modern (Part I) 04:42
04 – History of Modern (Part II) 04:13
05 – Sometimes 03:46
06 – RFWK 03:48
07 – New Holy Ground 03:40
08 – The Future the Past and Forever After 04:53
09 – Sister Marie Says 04:00
10 – Pulse 03:44
11 – Green 04:18
12 – Bondage of Fate 04:07
13 – The Right Side 08:16

 


 

 

 


 

 
Partager cet article
Repost0
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 00:14

 

En principe les adaptations de Sherlock Holmes se déroulant à une période différente de la fin du 19° siècle ne m'emballent pas trop, j'étais donc dubitatif sur la mini-série programmée en janvier sur France 4. Mais, bonne surprise la mayonnaise prend bien, il faut dire que c'est un production BBC qui est déjà un signe de qualité.

sherlock.jpg

 

 

L'intro commence assez étonnement sur des images de guerre, en fait c'est un cauchemar que fait le Dr Watson interprété par Martin Freeman, celui ci comme dans les nouvelles originales est un ancien soldat ayant combattu en Afghanistan. L'Histoire permet  en effet de faire un bon parallèle car à +/- 120 ans d'écart les troupes anglaises se battent encore dans ce pays. Bonne intro qui m'a permis de rester devant l'écran.Un peu plus tard on fait la connaissance de Holmes, j'avoue que le visage de l'acteur Benedict Cumberbatch m'a surpris au début car ce n'était vraiment pas ce à quoi je m'attendais, mais il colle bien au personnage et l'acteur l'interprète de façon tout à fait crédible (plus que Robert Downey Jr, à mon goût).

Pour la majorité des personnes qui pensent que Holmes est un espèce d'inspecteur Colombo avec une casquette à double visière et une loupe à la main, prononçant « élémentaire ... » à tout bout de champs, il est clair que cette série policière sera une parmi tant d'autres, mais qui aura le mérite de présenter le personnage sous un nouveau jour plus accessible et devrai plaire aux fans du Dr House. Il me semble que ce dernier est d'ailleurs inspiré du personnage de Holmes, par sa personnalité de héros intellectuel, associal et presque antipathique. Par rapport au film de Guy Ritchie qui présentait Holmes et Watson sous amphétamines, speeds et fun cette série est plus sombre et posée, mais nos deux héros font tout même monter leur adrénaline pour arriver à dénouer les mystères de l'enquête (Holmes n'est ni Maigret ni Derrick). L'humour n'est pas laissé de côté bien au contraire, Holmes étant plutôt assez cabotin par moments.

sherlock-2.jpg

Pour ceux qui connaissent bien et apprécient le personnage et ses histoires, on éprouve un réel plaisir à retrouver tous les petits détails qui raccrochent ce Holmes à celui des romans d'Arthur Conan Doyle et font donc de cette très bonne adaptation de la BBC, une série que je recommande. Le Holmes des romans utilisait toutes les ressources de la science et des nouvelles technologies de l'époque pour les mettre au service de ses investigations, pas étonnant donc de voir ce dernier utiliser smartphones, GPS et autres gadgets de façon assez originales. Le Watson de l'époque écrivait un journal, (les aventures de Holmes sont d'ailleurs la publication de ce journal) quoi de plus normal donc que le Watson du 21°siècle tienne un blog, on peut même y accéder ICI. Les nom des personnages secondaires, les manies de Holmes, le pistolet de Watson (à n'enmmener que lorsque ça chauffe) etc etc... Le titre du 1° épisode, une étude en rose , fait référence à la 1° aventure de Holmes publiée en 1887 , une étude en rouge.

 

Cette mini série ne comporte 3 épisodes diffusés sur France 4 en janvier, (heureusement il y à le replay) ! Vu son succès la BBC prévoit une deuxième mini-série, je croise les doigts.

Pour les amateurs et ceux qui veulent en savoir plus, dans cet article je parlai d'une autre superbe série de la BBC qui met en scène non pas Holmes mais son créateur A C Doyle, et quelques infos sur l'auteur et son œuvre.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2011 1 17 /01 /janvier /2011 21:51

char leonardJ'ai craqué sur ce superbe char d'assaut à vapeur totalement steampunk.

Il s'agit d'un char de l'empire du jeu Warhammer. Si Leonard de Vinci avait pu mettre en oeuvre ses inventions et ses idées (voir ci-contre), je suis sur qu'on aurai trouvé ce genre d'engin sur  les champs de bataille de la fin de la renaissance.

Il ne me reste plus qu'a passer à l'action armé de mes pinceaux et .... d'une super  loupe trouvée chez Nature et Découvertes, avec bras articulés munis de pinces et éclairage incorporé.

 

SAM 2200

SAM 2204

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 23:12

 

Le premier film des studios Ghibli que nous découvrîmes en famille fut Kiki la petite sorcière. A partir de là cela nous ouvrit la porte sur un univers poétique, magique, beau, drôle, parfois tragique mais toujours positif et sans mièvrerie. Une belle alternative aux dessins animés de Disney ou de Pixar. Je ne dénigre pas les productions de ces deux maisons, mais Ghibli c'est un cran au dessus. Je ne suis pas à proprement parlé fan de la culture manga mais pourtant j'adore Ghibli et surtout les réalisations de Hayao Miyazaki. Ces films parlent directement à notre âme d'enfant, de façon intelligente et sans artifices. On est porté par l'imaginaire et la créativité qui habite chacune des création du studio. Parfois les créatures que l'on y rencontre semblent plus sorties d'un cauchemar que d'un rêve, mais on découvre souvent qu'il ne faut se fier à l'apparence. Ces dessins animés parlent plus à notre coeur qu'à notre cerveau et et esthétiquement c'est toujours très beau, fin et bien fait, les décors extérieurs sont comme de belles peintures, les décors intérieurs sont toujours très riches. Il n'y à pas de gros méchants, de grands bouffons il y à juste des personnages attachants, parfois même dans leurs faiblesses et leur défauts. Les histoires sont joliment et intelligemment racontées il n'y à certes pas de gros gags, d'improbables rebondissements ou de scènes d'action incroyables, mais on ne s'ennuie pas un seul instant et on peut revoir le film deux, trois voir plus pour y redécouvrir de nouvelles émotions. On attends donc avec impatience de voir la nouvelle création du studio, Arrietty qui sort le jour ou j'écris cet article.

Je vous propose la bande annonce d'Arrietty et aussi celles du château ambulant  de princesse Mononoke et de Kiki la petite sorciere

 

Mais avant je vous présente la filmographie du studio (vous pouvez cliquer sur les titres pour plus d'infos). Assez incroyablement, Kiki la petite sorciére à été produit en 1989, alors que nous l'avons découvert en salle en France dans les années 2000, heuresement rien ne se perd...

 

Arrietty le petit monde des chapardeurs (Karigurashi no Arrietty) New!
Long métrage - Hiromasa Yonebayashi - 2010

Ponyo sur la falaise (Gake no Ue no Ponyo)
Long métrage - Hayao Miyazaki - 2008

Les contes de Terremer (Gedo Senki)
Long métrage - Goro Miyazaki - 2006

Le château ambulant (Hauru no ugoku shiro)
Long métrage - Hayao Miyazaki - 2004

Le royaume des chats (Neko no ongaeshi)
Long métrage - Hiroyuki Morita - 2002

Ghiblies I & II
Courts métrages - Yoshiyuki Momose - 2000-2002

Le voyage de Chihiro (Sen to Chihiro no kamikakushi)
Long métrage - Hayao Miyazaki - 2001

Mes voisins les Yamada (Hôhokekyo tonari no Yamada-kun)
Long métrage - Isao Takahata - 1999

Princesse Mononoke (Mononoke Hime)
Long métrage - Hayao Miyazaki - 1997

Si tu tends l'oreille (Mimi wo sumaseba)
Long métrage - Yoshifumi Kondô - 1995

On Your Mark
Clip musical - Hayao Miyazaki - 1995

Pompoko (Heisei Tanuki Gassen Pompoko)
Long métrage - Isao Takahata - 1994

Tu peux entendre la mer (Umi ga kikoeru)
Téléfilm - Tomomi Mochizuki - 1993

Porco rosso (Kurenai no buta)
Long métrage - Hayao Miyazaki - 1992

Souvenirs goutte à goutte (Omohide poro poro)
Long métrage - Isao Takahata - 1991

Kiki, la petite sorcière (Majo no Takkyûbin)
Long métrage - Hayao Miyazaki - 1989

Le tombeau des lucioles (Hotaru no haka)
Long métrage - Isao Takahata- 1988

Mon voisin Totoro (Tonari no Totoro)
Long métrage - Hayao Miyazaki - 1988

Le château dans le ciel (Tenku no shiro Rapuyta)
Long métrage - Hayao Miyazaki - 1986

 

 

 


 

 

 

 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays