Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
11 septembre 2012 2 11 /09 /septembre /2012 22:58

 MONTAHNES HALLUCINEES COUVERTURE

 

Après l'affaire Charles Dexter Ward je viens de me plonger dans l'adaptation en bd/comic des Montagnes hallucinées de HP Lovecraft par I.N.J Culbard. Comme je l'avais déjà précisé le style de dessin fait nettement plus penser à la ligne claire et la BD traditionnelle Franco belge qu'à du comics anglo-saxon. Malgré cela je trouve que le style convient bien à ce récit plus proche de la science fiction que de la nouvelle horrifiques dont Lovecraft est le grand maitre.

 antarctique culbard

Résumé pompé sur le net :  Septembre 1930. Une expédition composée de scientifiques embarque pour les étendues glacées et désolées de l’Antarctique. Là, derrière une chaîne de montagnes en apparence infranchissable, ils mettent à jour les vestiges d’une ancienne cité aux proportions gigantesques.

Par son approche scientifique rigoureuse, Les Montagnes Hallucinées (1936), véritable classique d’H.P. Lovecraft qui emprunte à «l’âge d’or» de l’exploration polaire, a ouvert une ère nouvelle de la science-fiction du 20ème siècle.

 montagnes hallucinees comic 01

Cette histoire qui se déroule en majeure partie en Antarctique peut s'inscrire dans un espèce de quadrilogie fantastique polaire initiée par E Allan Poe avec « Les aventures d'Arthur Gordon Pym »  (1838) puis « Le sphinx des glaces » (1897) de Jules Verne, ce dernier s'étant ouvertement inspiré du récit de Poe dont il est la suite, vint ensuite le récit de Lovecraft (1936). Plus proche de nous, les deux version du film « The thing », celui de 1951 par Howard Hawks qui me traumatisa à la télé quand j'étais jeune. L'image est resté encore gravée dans mémoire lorsqu'ils brulent la créature et qu'elle pousse d'horribles cris, ma mère éteignant la télé devant mon air totalement terrorisé et me disant de ne plus regarder de telles conneries le soir avant de me coucher. Nouvelle frayeurs au cinéma en 1982 grâce à John Carpenter et son films qui m'a profondément marqué, surtout la scène ou suite à une vague de paranoïa, certains protagonistes sont attachés sur une chaise pour un test sanguin et soudain … oh mon dieu !!! Je n'ai pas revu le film depuis pour garder intact le souvenir émotionnel de ce film, je n'ai pas vu non plus la version de 2011 pour ne pas être effrayé par une version sans doute techniquement plus moderne mais avec un script de merde comme bon nombre des remakes des terror-classics des 80's ont été affublé au 21° siècle. En écrivant cet article j'ai découvert que ces deux films et plus fidèlement celui de Carpenter sont l'adaptation d'une nouvelle de J.W. Campbell paru en 1938 dans le pulp Astounding science-fiction, le récit de Lovecraft fut publié lui en 1936 dans le pulp Astounding stories. Avec le recul je ne peux que penser qu'en fait d'extraterrestre la créature découverte par les scientifiques dans la version de Campbell/Carpenter n'est rien d'autre qu'un Shoggoth métamorphe.

 thing poster carpenter

Après ce petit moment d'égarement revenons en au texte de Lovecraft et à son adaptation en bd. Dans son récit Lovecraft apporte de nouvelles pierres à son édifice de mythologie Cthulhienne. On y retrouve l'arabe fou, le Necronomicon, R'lyeh et l'incontournable Cthulhu. Parmi les nouveaux on découvre une race d'extraterrestre ayant colonisé la terre bien avant les dinosaures : les choses très anciennes ainsi que leurs créations les Shoggoths, des monstres polymorphes destinés à les servir, d'autres extra-terrestres, les mi-go, font aussi leur apparition et livrent la guerre aux premiers pour avoir la suprématie sur terre. Lovecraft insère dans ses récits une trame chronologique qui revisite l'histoire de la terre, de ses mythes et de ses croyances, une histoire alternative et effrayante dans laquelle l'homme n'est qu'un vulgaire insecte, et que de nombreux autres auteurs ont repris dans leur propres récits avec plus ou moins de talent.

 mountains of madness

J'ai beaucoup aimé l'adaptation de Culbard même si, et c'est le principal écueil, les œuvres de Lovecraft peuvent rapidement perdre leur caractère étrange et effrayant lorsqu'elles sont mises en images. Ici l'écueil est agréablement évité, j'ai personnellement été plus emballé qu'avec l'affaire C D Ward que j'ai trouvé parfois confus. Les personnages sont bien marqués aussi bien au niveau traits de crayons que de caractère, et la spirale de découvertes infernales dans laquelle sont plongés les scientifiques héros de ce récit m'a entrainé dans une lecture d'une traite sans faiblir. 

Planche bd 15277 MONTAGNES HALLUCINÉES (LES)

moutains of madness culbard

moutains of madness culbard (1)

moutains of madness culbard (2)

moutains of madness culbard (3)

moutains of madness culbard (4)

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 20:17

  charles_dexter_ward-culbard-cover.jpg

 

 

Lovecraft est un de mes écrivains préférés. J'ai découvert son univers, lorsque je jouai au jeux de rôle dans les années 80, et notamment l'appel de Cthulhu, mais je n'ai lu l'intégralité des ses ouvres que par la suite. Lovecraft a créé un panthéon moderne de dieux antédiluviens et pour qui l'humanité serait assimilable a des insectes ou du bétail (pour faire court). Il est l'un des maitres américains du fantastique, de son vivant dans les années 20-30 il ne connu ni gloire ni succès, c'est à titre posthume, un peu comme Edgar Allan Poe qu'il acquis le statut de maitre , et qu'il influence très, très, très largement le monde du fantastique.

 

affaire charles dexter ward culbard

 

L'affaire Charles Dexter Ward qui raconte la « possession » d'un jeune homme par un de ses ancêtre sorcier n'a pas été publié du vivant de l'auteur car celui n'en était pas satisfait. Il y est question d'un jeune homme qui semble perdre sa santé mentale raison alors qu'il se plonge dans des recherches sur ses ancêtres.

 

affaire charles dexter ward culbard-001

 

I.N.J Culbard est à la fois scénariste et dessinateur, son dessin est simple mais efficace et m'a fait plus penser à une bd européenne qu'à un comics. En fait c'est normal puisque l'auteur bien qu'américain à vécu en Europe et se revendique de l'inspiration de la bd franco-belge dite ligne claire.

 

affaire charles dexter ward culbard-002

 

La grosse problématique dans l'adaptation sur un média visuel, ciné , ou bd, de l'oeuvre de Lovecraft c'est qu'une des composantes principale des ses histoires tient beaucoup à la suggestion et au ressenti des personnages. Plus intellectuels qu'hommes d'action ils découvrent peu à peu un monde peuplé de créatures innommables ou l'homme est loin d'être le centre du monde. C'est plus les réflexions et le sentiment d'angoisse profonde et primaire des protagonistes que leurs actes qui dessinent la trame de l'histoire. Dans l'affaire C.D.W on suit cette trame a travers le récit du Docteur Willet qui à veillé sur le jeune Charles au fur et à mesure qu'un insidieux changement se dessine en lui.

 

Culbard-Case-Of-Charles-Dexter-Ward

 

Cela m'a donné en vie de me procurer l'autre adaptation par le même auteur d'un mes nouvelles favorites de H P Lovecraft : Les montagnes hallucinées. Également du même auteur il existe plusieurs adaptations des aventures de Sherlock Holmes : le signe des 4 , un étude en rouge etc... dans lesquels je me plongerai bien aussi.

J'avais il y a quelques temps posté un article consacré à un court métrage amateur d'inspiration Lovecraftienne, si le coeur vous en dit c'est par ici.

 

culbard dexter ward

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
15 mars 2012 4 15 /03 /mars /2012 23:48

comics jean giraud moebius

 

Moebius alias Jean Giraud nous à quitté ce 10 mars 2012. Bien que n'étant pas un grand connaisseur de son oeuvre, je me dois de lui rendre hommage car c'est un grand artiste du monde de la bd et de la SF,  étant bd-phile et amateur de SF  je sais que son influence sur le genre de bd que j'aime est indéniable. Son influence à d'ailleurs dépassé le cadre de la bd car il à collaboré activement  ou  inspiré  des créations visuelles de films comme  Alien, Tron,  Abyss, le 5° élément. Il à contribué par ailleurs à la création du magazine Metal Hurlant que je lisais régulièrement dans ma jeunesse, et qui était assez révolutionnaire dans le paysage bd français plutôt réservé à un public enfantin. Moebius est par ailleurs un artiste reconnu et respecté à l'étranger ou il a inspiré de nombreux artistes du monde de la bd de la SF ou du  cinéma, notamment le grand monsieur Miaziaky. Pour ce dernier c'est la reconnaissance mutuelle de deux artistes qui on su mettre en image univers onirique d'une grande beauté, poésie et parfois même effrayant.

Je me tais maintenant car le meilleur hommage pour un artiste graphique c'est de présenter quelques unes de ses oeuvres. Marvelophile je commencerai par sa collaboration avec Stan Lee pour le surfer d'argent, et pour plus de personnages Marvel reinterprétés par Moebius j'ai fait un article spécial.

surfer moebius  insidemoebius

dct-giraud-and-mister-moebius-L-1

incal

incal-l -2

miaziya

Moebius06

moebius-08

moebius-Alien

moebius long tomorrow 02

moebsd14

hunter-copie-1

venise-copie-1.jpg

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 01:07

  COUVERTURE

Apres avoir revu le film Adele Blanc Sec j'ai eu envie de me replonger dans la lecture des bd de Tardi. Plutôt que d'attaquer tout de suite les aventures d'Adèle, j'ai commencé par le démon des glaces. Tardi ,en 1974, signe là un hommage très, très, appuyé a l'œuvre de Jules Verne et aux plus méconnus feuilletonistes du 19° et début du 20°. Lorsqu'il a écrit cette histoire le steampunk n'existait pas encore, du moins pas de façon consciente, on peut cependant dire que cette Bd peut faire office de proto-steampunk, s'agissant d'un oeuvre moderne inspirée de la culture SF et fantastique du siècle dernier. Le soin apporté aux illustrations des différentes machines et l'aspect vintage du graphisme et de la mise en page ne sauraient nous tromper. Les dessins sont, comme l'histoire, un hommage aux dessins qui illustraient les romans de Jules Verne et sont très bien réalisés.

demontardi okkopie

Alors que Jules Verne abordait la science avec un côté positif, on trouve dans cette histoires des savants plus fous, mégalomanes et dangereux que Nemo et Robur réunis . La science est mise ici au service des projets destructeurs de savants fous et aigris qui rêvent de détruire une bonne partie de l'humanité, mais malheureusement aucun James bond n'est là pour les arrêter. Le ton employé par Tardi est très second degré et on retrouve en bas de certaines illustration des commentaires qui s'adressent directement au lecteur de manière assez drôle.

tardidemon3

Le chapitre qui suit dévoile pas mal de l'intrigue si vous ne voulez pas être spoiler, passez votre chemin.

 

Si il y à bien quelque chose que je ne supporte pas dans les films, romans ou bd, ce sont les raccourcis scénaristiques qui font qu'une bonne partie du récit ou un moment clé de l'histoire repose sur une coïncidence ayant des probabilité infinitésimale de se produire. C'est comme ça, chacun ses manies. Et bien là, le récit repose à 100% la dessus. Le héros voit le bateau sur lequel il se trouve mystérieusement sombrer dans l'Antarctique, mais en réchappe, peu de temps après il va rendre visite à un oncle qu'il n'avait pas vu depuis longtemps et découvre qu'il vient de mourir. Plus tard dans le récit après que par une autre coïncidence il se retrouve sur un autre bateau en Antarctique, (dans Brest il tombe, par hasard, sur un des marins survivant de la 1° expédition) il est encore victime d'un naufrage. Seul survivant, on découvre en fait que le fameux oncle, qui vient de le repècher, n'est pas mort et que c'est lui qui coule, avec un autre savant fou, les bateaux qui passent dans le parages. Écrit comme ça on en le dirait pas mais c'est énorme, et si ce n'était que ça... Bon s'agissant de Tardi, je pense que c'est un parti pris volontaire et justement un hommage ces feuilletons, qui avant les scénar Hollywoodiens, n'hésitaient pas a employer ce genre de subterfuges. Apres tout Rocambole, héros de roman-feuilletons du 19° à bien donné son nom à ce genre d'aventures rocambolesques.

affiche-poster-bd-tardi-le-demon-des-glaces

tardidemonpl

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 21:38

 

  COVER 1

 

Voici une petite chronique réalisée dans le cadre du défi steampunk lancée par Lord Orkan Von Deck dans la série bédéthéque steampunk

DEFI

Waterloo 1911 est une bd en 2 tomes (pour l'instant) publiée par Delcourt avec au scénar Thierry Gloris, aux dessins Emiliano Zarcone et aux couleurs Virgine Blancher et Lorien.

Le contexte est attrayant puisqu'il s'agit d'une uchronie steampunkeste se déroulant à la belle époque dans un monde ou notre bô Napo n'a pas transformé Waterloo en une morne plaine ! France Rules the world hourra ! Le genre du récit est l'enquête ésotérique en mode « Holmes & Watson » avec un duo composé d'un conservateur de musée rondouillard et d'un svelte et mystérieux personnage ancien officier de Napo. Pour ceux qui ont l'oeuil et la culture les références et clins d'oeuil à des oeuvres de la culture populaire formeront un de principaux points fort de cette série, un peu à la mode League des gentlemen, mais en beaucoup plus light. Une belle référence est d'ailleurs faite à Alan « god of comics » Moore, lors de la visite d'un musée. Pour n'en citer que quelques unes , en plus de l'holmésianisme, double meurtre dans la rue Morgue , Chtullu , Fu Man Chu , Napolhistory, et même le cri de Munch ( mais sans le hurleur). L 'univers dans lequel se déroule l'histoire est résolument steampunk mais sans l'être de manière outrancière, quoiqu'entre le tome 1 et le tome deux il semble y avoir toute de même eu inflation dans les machines et bâtiments steampunkestes. Certaines de ces créations, les bâtiments, étant à mon sens un peu trop modernes, mais bon cela ne concerne que quelques vignettes et le côté steam-créatif est plutôt bien réussit. Uchronie, enquête ésotérique, steampunk, Holmes, Cthulhu , jeu référentiel, il y à là tout ce que j'aime et pourtant..... je suis resté quelque peu déçu car si on a de bons ingrédients deux choses font cependant défaut, le scénario qui ne m'a pas fait palpiter, et qui reste de facture très classique, avec un vilain dont je n'ai pas très bien saisi les motivations . Le deuxième défaut est à mon avis la façon dont sont dessinés les personnages , si les décors sont bien réussit les visages en particuliers me semblent plutôt moches , et j'ai donc eu du mal à lier un contact humain avec les personnage humain s (ça fait bizarre de dire ça !).

Qui qu'il en soit j'attends la publication du tome 3 qui en cours d'élaboration pour finir cette aventure ,et je referai peut-être la relecture totals des 3 tomes .

Voici quelques planches pour vous faire une opinion sur le graphisme

 

COVER 2

CARTE

Planche bd 10492 WATERLOO 1911

WATERLOO DIRIGEABLE

Waterloo-T2-33 blog

WATERLOOTOME1 pl01

WATERLOOTOME1 pl04

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 00:03

DEFI-copie-1.png

 

Dans le cadre du defi steampunk, je me suis "engagé" à lire et à chroniquer des bd ayant pour théme le steampunk.

En préalable voici donc un petite liste évolutive des bd et comics que je considére comme étant liées a ce genre. Si des passants ont d'autres propositions de lectures faites le moi savoir

 

Les arcanes du midi minuit - 8 tomes - Gaudin + Trichet – Soleil

Aspic, detectives de l'étrange - - Gloris + Lamontagne -

Les aventures de Luther Arkwright – 1 tome – Talbot+ – Kymera

Clockwerx – 2 tomes - Henderson + Salvaggio – Les humanoides associes

Le codex angélique – Gloris + Bourgoin - Delcourt

Les corsaires d'Alcibiade – 5 tomes – Filippi + E Liberge - Dupuis

Le Cycle d'Ostruce – Une integrale – Pona + Duboit - Le Lombart

sur la pile à lire

Grandville - 1 tome - Bryan Talbot - Mylady

Dr Grordbort, Victoire - 1 tome - Broadmore - Mylady

sur la pile à lire

Empire - 3 tomes – Pecau + Kordey -Delcourt

Hauteville House – 7 tomes - Duval + Gioux – Delcourt

La ligue des gentleman extraordinaires - 4 tomes + 2 tomes 1910 + le black dossier. Alan Moore/Kim O Neill

THE BEST OF THE TOP !

lu, à chroniquer

Le méridien des brumes - 2 tomes -E Juszezak + A Parras – Dargaud

lu, chroniqué ici

Neptune – 4 tomes - Delitte - Glenat

Récits d'un siécle oublié – 1 tome – Cric + Castaza -Le téméraire

Le régulateur - 4 tomes – Corbeyran + Moreno – Delcourt

Le reseau bombyce – 3 tomes - Corbeyran + Cecil

tome 1 lu, à chroniquer

Robur – 3 tomes – Lofficier + Formosa – Albin Michel

Ronces – 2 Tomes – Morvan + Nesmo - Les humanoides associes

Tanatos - 3 tomes -Convard + Delitte – Glenat

Sasmira – 1 tome ? -Vicomte - ?

Songes – 1 tome - Filippi + Dodson - Les humanoides associes

Univerne – 1 Tome ?– Morvan + Nesmo -Soleil

Waterloo 1911 - 2 tomes – Gloris + Zarcone - Delcourt

lu, chroniqué ici

L'intégralité de la collection 1800 chez soleil

 

En marge du genre ou retrofutur ou dieselpunk

La brigade chimérique – 6 tomes – Lehman + Colin + Gess - L'atalante

lu, à chroniquer

Block 109 - 1 tome - brugeas +Toulhoat - Akileos

lu, chroniqué ici

Frankencastle – comics marvel

lu, chroniqué ici

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
11 février 2011 5 11 /02 /février /2011 22:26

manga 4

Solidarité familiale oblige, je vous présente de nouveau les blogs de mes filles qui ont été sévèrement relookés par leurs soins depuis la derniere fois (article précédent) . Vous y découvrirez bien sur de jolies images extraites de shojo (mangas pour jeunes filles), mais aussi de belles photos d'animaux et autres... des poêmes, parfois trés tristes  ( voire dramatiques) ou parfois droles.

V oici les liens :    ICI et  LA

Voici quelques images extraites de  leurs blogs :manga-3.jpg

manga-5.jpg

manga-6.jpg

manga-7.jpg

manga 2

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
2 janvier 2011 7 02 /01 /janvier /2011 17:30

meridien poster

 

 

Le méridien des brumes est une bande dessinée française qui plaira à tous les amateurs de steampunk, mais aussi aux amateurs d'aventures policières dans un XIXe siècle inspiré de Jules Vernes et de H G Wells. L'histoire se déroule dans un univers steampunk, ou un chasseur John Coleridge (référence à genre Allan Quatermain) est recruté par le gouvernement de la reine Victoria pour contrecarrer les agissements d'un tueur en série, l'équarrisseur (référence à Jack l'éventreur). Pour cela il est aidé entre autres d'une aliéniste et  d'un indigène africain .Cet affrontement dévoilera en fait une autre intrigue dans laquelle est impliquée une société secrète et qui tourne autour d'un mystérieux trésor légendaire

Pour ceux qui ne connaisse pas le steampunk c'est une excellente bd pour découvrir ce genre. Pour ceux qui connaissent, on y retrouve avec plaisir tous les ingrédients référentiels et graphiques du genre : de beaux engins et machines extraordinaires dans des décors très victoriens. Graphiquement c'est très bien réalisé  et on découvre avec plaisir les décors des grands espaces africains, d'un Londres steampunk complètement hallucinant et des intérieurs Victoriens superbement détaillés.Cette histoire se déroule sur deux tomes, "Aubes pourpres" et "Saba" c'est dommage car j'aurai bien aimé poursuivre ces aventures. Heureusement une nouvelle collection très promèteuse: '1800' chez l'editeur Soleil, comblera sans doutes mes attentes vis à vis de cet univers et de ce genre.

Le scénario est de Erik Juszezak, les dessins sont de Antonio Parras, et les costumes de Donald Cardwell. Publié aux éditions Dargaud.

meridien aube

meridien sab

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

meridein extrait 1

meridein extrait 2

meridein extrait 3

meridein extrait 4

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 20:38

Cool, le père Noël m'a apporté de bonnes lectures, la preuve

  SAM 2015

L'encyclopédie de la brigade chimérique : jeu de rôle inspiré de la bd du mme nom que j'ai beaucoup aimé. le cadre de cet univers est celui des années 30 en Europe mais inspiré des pulps et de leurs héros.

brigade-chimerique

Marvels: eye of the camera, est la suite du Marvels paru en 1994 qui montrai le monde Marvel jusqu'au début des 70's du point de vue de l'homme de la rue et en particulier d'un photographe Phil Sheldon. Ce nouvel album reprend le même concept mais couvre  les années 70 et 80.

marvels

3° Les 2 tomes de Shelock Holmes et les Vampires de Londres dans la collection 1800 de l'éditeur soleil. Le principe de cette collection  :  "Rassembler  Des héros de la littérature classique du XIXe siècle évoluant dans un univers aux accents fantastiques…" Il est clair que XIXe + fantastique est une équation imaginaire que j'apprécie beaucoup et qui plus est les dessin ont l'air assez beaux. Je commence donc la collection par mon héros préféré du XIXe Holmes.

sherlockholmes-vampires-t1-218x300

Sherlock-Holmes-et-les-vampires-de-Londres-tome-2

Les Grands Anciens, dans la même collection 1800 que ci-dessus, ça sent le Lovecraft ce qui n'est donc pas pour me déplaire.

GrandsAnciens 01 p01

Bon maintenant il  ne me reste plus qu'a les lire avant de faire un article pour chacun

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article
22 octobre 2010 5 22 /10 /octobre /2010 19:22

Lors de ma tournée hebdo chez Album je suis tombé sur BLOCK 109 (pendant que les filles dévalisaient le rayon manga !). Il s'agit d'une uchronie, hein quoi ? une quoi ? Bon, alors pause et explications en attendant un article plus long  sur ce sujet qui me passionne. L'uchronie est un genre principalement littéraire qui "imagine" le monde tel qu'il serait si un évènement historique n'avait pas eu lieu comme dans notre réalité. Exemples : Et si Le débarquement en Normandie avait échoué, Et si  Jules César n'avait pas été assassiné Et si Christophe Colomb n'avait pas découvert l'Amérique, bref des déclinaisons à l'infini. Après, à l'intérieur de ce "nouveau monde" on peut raconter toutes sortes d'histoires : policier , fantastique, aventure, et pourquoi pas romance, capito ?
aaa-couvblock109.jpg
Revenons à BLOCK109, le point de divergence c'est l'assassinat d'Hitler suite à un complot,  puis le bombardement par des bombes H nazis des USA et de Londres  (rien que ça !). L'histoire se situe en 1953 et tourne autour de plusieurs protagonistes, dirigeants ou simples troufions. BLOCK109 opère un mix et puise à mon sens dans plusieurs sources : la base, le roman uchronique Fatherland (je vous en parlerai c'est un de mes préférés), films de guerre ("croix de fer"  me semble la bonne référence), alienS (le 2° avec les GI de l'espace ), Predator, mechanoids, et même le sérum du super soldat (ref à Captain America) mais qui a sacrément mal tourné, historique (opération walkyrie) etc etc ... (bon ça tombe bien j'aime tout ça !)
Il s'agit surtout  d'une bd d'action guerrière avec beaucoup de scènes de combats, une pincée de fantastique et une pincée de SF, le tout tournant autour de complots entre diverses factions du gouvernement nazi. Pour vraiment apprécier l'histoire il faut tout de même avoir un minimum de connaissances du contexte et des personnages historiques que l'on retrouve ici. Cela vaut pour l'uchronie en général, elle ne s'apprécie qu'avec un minimum de connaissances historique de la période concernée.
Les auteurs sont deux français Vincent Brugeas et Ronan Toulhoat. Je les cite dans une de leurs interview « L’idée de départ de Vincent était d’évoquer le renouveau possible d’un monde détruit par le totalitarisme, explique Ronan. Son histoire de fantasy a été assez facile à transposer dans un contexte de Seconde Guerre mondiale, avec des nazis face à des Russes.Graphiquement, poser la croix gammée face à l’étoile rouge était très puissant. »
VisuCouvBlock109TL.jpg
Passons au point qui dérange, les "héros" de cette bd sont des .... nazis !  bon ce n'est pas la première  fois, j'ai déjà cité "croix de fer" (avec James Coburn), et plus récemment "l'opération Walkyrie" (avec Tom Cruise, oups ! ), "Das boot" (en 1981, il faudrai que je le revoie)  etc.. mais il s'agissait plutôt de simples soldats de la Wehrmacht. Enfin je vais pas faire un spoiler, mais si ça peut rassurer il ne s'agit pas d'une bd faisant l'apologie du nazisme. En fait ce qui fait l'originalité c'est justement que les héros ne sont pas des GI's,  on est de l'autre côté du miroir.
Niveau graphisme mon opinion est mitigée, déjà ne vous attendez pas à des débordements de couleurs c'est plutot du noir et blanc colorisé mais cela passe plutôt bien avec l'histoire qui est sombre. Parfois cependant les traits sont un peu brouillons et pour certains personnages j'ai eu du mal, ensuite à la lecture on s'habitue au style qui convient bien à l'histoire.

Pour une autre uchronie dans un univers totalement différent, voyez mon article sur cliquez ici : REX MUNDI D' ARVID NELSON

Voici le blog des auteurs cliquez ici  

et la possibilité de feuilleter les 1° pages cliquez là

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans BD
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays