Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 août 2016 3 24 /08 /août /2016 00:42
MARSHEAUX - SUFFER THE CHILDREN

MARSHEAUX, comme son nom ne l'indique pas est un duo féminin de synthpop grec avec un talent certain pour réaliser des reprise de qualité de chansons de l'age d'or de la new wave ( voir mon précèdent article ici ). La preuve en est avec le reprise intégrale et superbe de l'album A BROKEN FRAME de DEPECHE MODE (article ici). Mais elle ne se contentent pas que de cela puisqu'elles ont déjà sorti plusieurs albums de leurs propres compositions leur dernier en date étant ATH-LON cette année,.

 

Mais revenons à l'objet en titre de cet article, une reprise de SUFFER THE CHILDREN de TEARS FOR FEARS. Ce morceau est le premier single du groupe sorti en 1981 il ne connu pas le succès mais figurera en 1983 sur le premier album du groupe THE HURTING.

 

MARSHEAUX a réalisée cette reprisse dans le cadre d'une compilation qui devrait sortir en octobre sous l'égide de THE ELECTRICITY CLUB ou figureront d'autres groupes comme ERASURE, OMD, MARNIE, MIRRORS, , VILE ELECTRODES, TENEK, RODNEY CROMWELL, DAYBEHAVIOR et bien d'autres

 

THE ELECTRICITY CLUB, site dédié au synthpop est une vraie mine d'or pour ceux comme moi que cette musique fait vibrer. A ce titre ils ont d'ailleurs une interview du groupe qui nous y parle entre autre de cette reprise.

 

Découvrez ici la reprise, l'original et SAFE TONIGHT extrait du dernier album de MARSHEAUX.

 

Repost 0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 23:15
MEILLEURS ALBUMS DE 2015 - CATEGORIE VETERANS

2015 est déjà bien loin mais je me dois de finir la tache accomplie en célébrant les albums qui m'ont le plus plu lors de cette année donc après les frenchies et les jeunes internationaux voici les vétérans des 80's.

Pas des moindres puisque l'on y retrouve quatre de mes groupes préférés de tous les temps : DURAN DURAN ; CHINA CRISIS ; NEW ORDER et SIMPLE MINDS. Et pourtant....

Et pourtant.... ils ne m'ont pas intégralement convaincus à la première écoute. J'avoue avoir été plus emballé par des albums de jeunes groupes que par ces vétérans dont la musique est pourtant bien ancrée dans mes gènes. Plutôt bon signe néanmoins la relève est assurée et je ne suis pas resté un vieux crouton nostalgique. Enfin quoi qu'il en soit ces albums restent des albums qui ont fait briller l'année 2015 sombrement entachée par les attentats des sales connards.

NEW ORDER – MUSIC COMPLETE : De prime abord je n'ai pas accroché mais après quelques écoutes j'ai trouvé quelques pépites qui sont caché dans l'album et qui m'ont redonné de l'entrain pour l'écouter et l'apprécier, ce pépites sont SINGULARITY et UNLEARN THIS HATRED. Et même le morceau TUTII FRUTTI sur lequel j'étais mal parti à retrouvé grâce à mes oreilles ( merci LA ROUX). Un des meilleurs albums de cette sélection

DURAN DURAN - PAPER GODS : dur, dur, mais je dois l'avouer le groupe dont je suis très fan ne m'a pas intégralement convaincu. Peut être que mon attente était trop forte et que mon état d'esprit lors des premières écoutes était mal disposé. En tout cas il est clair que ce n'est pas le coup de foudre que j'avais eu avec leur précédent album ALL YOU NEED IS NOW sorti en 2010 et que je place dans le top 5 de mes albums préférés du groupe.

CHINA CRISIS – AUTUMN IN THE NEIGHBOURHOOD : Injustement méconnu, ce groupe est un des mes chouchou leurs mélodies pop légères mais jamais simplistes sont parfaitement savoureuses. Loin d'avoir les bataillons de fans ou la notoriété des deux précédents groupes succeptible de convaincre une maison de disque ils ont du faire appel au crowdfunding auquel je ne suis pas peur fier d'avoir participé pour sortir leur dernier album, et je ne suis pas déçu.

SIMPLE MINDS – BIG MUSIC TOUR : C'est un peu de la triche car il s'agit d'un album live (et un double) et non de morceaux inédits, mais SIMPLE MINDS est un de mes groupes favori(tisme) et ils avaient quand même sorti en 2014 un vrai album d'inédits BIG MUSIC qui ne figurait pas sur la liste des meilleurs albums de 2014 vu que je ne l'avait pas faite, je me rattrape donc. Force est de constater l'impressionnante production musicale de ce groupe qui n'a jamais quitté la scène et les studios depuis 1977. Un nouvel album est attendu pour 2017.

MARC ALMOND – THE VELVET TRAIL : surprise que je n'avais pas vu venir, j'ai été content de retrouver ce talentueux artiste à la tres belle voix que je n'avais pas écouté depuis 1987 et son album THE STARS WE ARE. Et pourtant il en a sorti des albums entre temps, qu'il me faut redécouvrir même si ils sortent du registre synthpop dans lequel je l'apprécie.

Mention spéciale

SHRIEKBACK – WITHOUT REAL STRING OR FISH : Dans les 80's je ne connaissais qu'un ou deux morceaux de ce groupe dont MY SPINE IS TEH BASSLINE, c'est donc avec curiosité que j'ai découvert leur nouvel album aux accents rock.

DECOUVREZ LES EN SON ET IMAGES

Repost 0
4 mai 2016 3 04 /05 /mai /2016 00:16
NEW ORDER -  SINGULARITY (new single 2016)

NEW ORDER ont eu la bonne idée de sortir en single mon morceau préféré de leur album MUSIC COMPLETE qui date de 2015 ( avec un clip très dans l'air du temps …. ) : SINGULARITY

Repost 0
30 avril 2016 6 30 /04 /avril /2016 19:59
ABC - VIVA LOVE ( new single et retrospective)

VIVA LOVE annonce le retour d'ABC (ou du moins du seul MARTIN FRY). ABC en France c'est seulement un tube LOOK OF LOVE qui cartonna en 1982, dommage car l'album LEXICON OF LOVE était un véritable chef d'œuvre de pop théâtrale, ABC c'est aussi 8 albums inégaux mais avec tout de même ALPHABET CITY qui sort du lot. Pas assez rock, trop british, trop inclassables la France prisonnière de l'étroitesse de ses programmateurs radio les a ignorés, mais pas moi.

Pou fêter le retour voici un petit florilège d'ABC

Le nouveau VIVA LOVE

POISON ARROW extrait de LEXICON OF LOVE en 1982

THAT WAS THEN BUT THIS IS NOW et SOS extraits de BEAUTY STAB en 1983

BE NEAR ME extrait de HOW TO BE A ZILLIONAIRE en 1985

THE NIGHT YOU MURDERED LOVE extrait de ALPHABET CITY en 1987

Dans les 90's ils ont suivi un chemin musical (house et dance music) que je n'ai pas quand à moi pas emprunté

je découvre en faisant cet article un morceau SKYSCRAPING extrait de l'album du mêm nom en 1997 qui vaut quand même le détour

Repost 0
22 avril 2016 5 22 /04 /avril /2016 00:09
SAD PURPLE DAY IN 1999

Sale année pour les artistes en 2016 et pour ceux qui les aiment BOWIE et maintenant PRINCE. PRINCE à transcendé les genres et on retrouve ses disques chez les new-waveux entre ceux de DEPECHE MODE ou de THE CURE, si, si .. un exploit pour un artiste black américain. En tout cas est l'un des seuls disque d'artiste américain dans ma discotheque dans les 80's. Pour moi PRINCE c'était la classe et l'originalité contrairement à MICHAEL JACKSON et aussi un peu le GAINSBOURG de l'electro funk

1999, KISS et PURPLE RAIN sont me morceaux préférés

1999 est extrait de son 5 eme album sorti en 1999

 

Repost 0
5 octobre 2015 1 05 /10 /octobre /2015 23:18

La rentrée c'est fait, l'automne est là et l'hiver vient mais heureusement quelques nouveautés musicales nous aident à passer le cap.

Deux groupes de vétérans emblématiques des 80's mais qui ont su allègrement passer ce cap sur lequel d'autres se sont échoués, DURAN DURAN et NEW ORDER nous offrent respectivement un 14° et un 10° album PAPER GODS et MUSIC COMPLETE.

Concernant DURAN DURAN qui est un des mes top 5 groupes favoris je suis moins emballé que par le précédent mais il faut dire qu'avec ALL YOU NEED IS NOW en 2010 ils avaient placé la barre très haut. En tout cas leur album marche bien dans le monde occidental sauf.... en France, il faut dire que nous sommes sur les terres de JOHNNY HALLIDAY , les terres du vrai rock viril quoi !

NEW ORDER sans PETER HOOK est il toujours NEW ORDER ? that is the question ? Ecoutons et nous jugerons.

Places aux jeunes maintenant, car oui, les jeunes ce n'est pas que MAITRE GIMS, JUSTIN BIEBER et autres talentueux artistes.

CHVRCHES trio synthpop écossais reviennent avec un deuxième album EVERY OPEN EYE après celui qui, pour moi, fut en 2013 l'un des meilleurs albums de l'année. Celui ci ne sera peut être pas dans mon top 5 2015 , mais il reste un très bon album pour l'automne.

French is beautiful, le quatuor niçois HYPHEN HYPHEN nous offre son premier LP, TIMES après un EP. Ce groupe il faut le voir en live, ce que j'ai fait en 2013 car ils dégagent une énergie débordante et très communicative. Comme ils sont de nouveaux en tournée j'espère les revoir ce 13 novembre à l'Empreinte de Savigny-le-Temple, yep !

Ce qui sera sans doute un de mes albums préférés de 2015 ( surpassant les sus-cités, même les vétérans, ben voui...) viens des USA. Il s'agit de l'electro duo féminin TELEPATHE avec l'album DESTROYER qui contient le magnifique morceau DROWN AROUND ME. En joy.

Mention spéciale pour le cinquième album de LANA DEL REY, HONEYMOON, parce qu'un LANA DEL REY ça adouci le nerfs avant d'aller faire dodo, ou même si on ne va pas faire dodo.

Ooups j'allai oublier le dernier GREGOIRE... heu non, en fait pas du tout

 

 

Un clip interactif avec lequel on peut changer l'angle de vue

très beau clip

Repost 0
26 mai 2014 1 26 /05 /mai /2014 00:10

Dans les années 80 les artistes que j'écoutai étaient  : 80% anglais, 10% français, 10% autres (surtout allemands, US ou espagnol)

Tiens je vous mets un des groupes espagnols que j'écoutai à l'époque car je vous sent curieux

A la radio/TV/presse on entendais/parlais de 30% anglais  30% US 25% français/belge/quebecois  5% ITALIEN (si, si l'italo-disco) 5% allemands et 5% reste du monde

Aujourd'hui les artistes que j'écoute sont 30% français/Belges, 20% Canadiens, 20% Anglais, 20% Scandinaves, 5% espagnols 5% reste du monde. 

Dans les 80's je zappai sur la bande fm (début des radios "dites " libres) toute la journee, je regardai les emissions des Carpentier (obligation familiale) mais aussi les enfants du rock, platine 45 et les débuts de la 6. Aujourd'hui, je surf sur le net, il ny à plus de vraie émission musicale à la tv (fuck the voice, staracc etc...) et je n'écoute guere que Le mouv ou Ouifm. néanmoins, a vue de pif, je dirai que le peuple de France via médias institutionnels entends  : 40% US 15% anglais 40% français 5% reste du monde.

Mes filles écoutent 85% d'artistes coréens, 10% de japonais, 5% reste du monde. 

Nota : A part le cas atypique du phénomène PSY ( un peu comme si Patrick Sebastien devenait l'artiste français le plus connu au monde) voici des artistes qui ne chantent, ni en français, ni en anglais, ne passent ni en TV ni en radio, dont les disques ne se trouvent qu'en import sur internet ou dans UNE boutique à Paris,  mais qui réussissent a avoir suffisament de fans pour faire des Zenith et Olympia sold-out en quelques instants. Si ce n'étaient pas des boys band pour teens se serait presque sublime.  Bon en tout cas Justin Bieber , Section d'assaut ou Maitre Gims ne sont pas les bienvenus chez nous, et ça c'est dèjà pas mal.

 

Repost 0
24 mai 2014 6 24 /05 /mai /2014 00:26

De l'intérêt des bonnes playlists diffusées lors des concerts pour faire patienter le public...

Voici un morceau énergique d' ADANOWSKY, DANCING TO THE RADIO, electro, funky, léger et joyful découvert dans la playlist d'entre-scènes avant le concert d' HOLLYSIZ à l' L'EMPREINTE de Savigny- le-Temple. C'est via contact facebook avec l'EMPREINTE que j'ai pu mettre un nom sur le morceau et l'artiste qui m'avait tapé dans les oreilles car je ne connaissais pas du tout cet artiste, je vous propose ici quelques infos piquées sur wikipedia

Acteur, auteur, chanteur et musicien chilien né en France en 1979. fils de l’auteur-réalisateur chilien Alejandro Jodorowsky. C'est un multitaches artistique avec une carrière en France, aux USA et en Amérique du sud. Il chante d'ailleurs en anglais, français et espagnol sur ses albums. Ce morceau est extrait de son 3eme album ADA sorti en 2014

 

Le clip est totalement barré et foutraque et le morceau qui vaut bien DAFTPUNK et LMFAO réunis ( en mieux ....), avec de gros clins d'oils aux 80's (ADAM ANT ?) 


Repost 0
14 octobre 2013 1 14 /10 /octobre /2013 22:26

 

image011.jpg

 

Que serait l’électro ou la new-wave sans certains de ses illustres inspirateurs ou précurseurs ?  La question serait même : seraient-elles ? Ou,  eut-elles été ?, mais la on va verser dans l’uchronie et cela deviendra très compliqué. De façon assez consensuelle la majorité des gens vont citer KRAFTWERK,  BOWIE, JOY DIVISION voire ROXY MUSIC, en fait c’est beaucoup plus complexe et il faut aussi entre autres prendre en compte le PUNK et la lassitude des jeunes fin 70’s début 80’s  vis à vis d'un rock  à papa et d’un disco ringardisé.

En plus, new-wave et électro c’est  déjà très vaste et large comme spectre musical et varie selon les académiciens des musiques actuelles s’étant penchés sur la question. Comme ici, sur mon blog,  j’ai le droit d'écrire tout ce que je veux, même des conneries, mon spectre est large et va du post-punk, dark et underground  au synth-pop édulcoré et commercial  avec comme borne ultime... KAJAGOOGOO ! (et j’emmerde Christophe Bourseiller au passage). Tout cela pour dire que dans cette complexe équation à multiples variables malléables  GARY NUMAN est un des éléments premiers, mais, nous sommes en France et ce monsieur ne représentera surement rien pour la majorité des gens.


Gary-Numan-Splinter

 

Faisons un peu d'histoire, jusqu'à la fin des 70's rock et disco règnent en maitre outre manche, de ce côté ci c'est la variété qui monopolise les ondes et là, boum le punk, et puis reboom les synthés dans leur face. C'est en 1979 qu'un certain GARY NUMAN prend d'assaut la première place des charts anglais avec ARE FRIENDS ELECTRICS et CARS. Si il n'a pas inventé la musique électronique, il est le premier à ouvrir les portes de charts pour la déferlante, qui va suivre. Et oui, on peu faire du rock avec les guitares derrière les synthés et avec des cheveux courts. Hérésie ! Brulez ce suppôt de Satan ! c’est la fin du monde.... diront les puristes "rockers à poils" comme avaient du s'exclamer les moines copistes en découvrant l'imprimerie de Gutenberg. Je vois sur  wikipedia qu'en 1979 les morceaux sus-cités se sont classé n° 1 en France ! J’ai du mal à y croire si j'en juge par le paysage musical français de l'époque, en tout cas moi j'écoutai KAREN CHERYLL. Mais en 1981 (on grandit vite en 3 ans) je découvre grâce aux radios libres et pirates (merci Tonton) un morceau qui sort de l'ordinaire, ce n'est pas un single, mais un morceau extrait de son premier album c'est ME I DISCONNECT FROM YOU, mon premier NUMAN.


 

 

Parlons un peu de la carrière de Mr NUMAN quand même... Vous pouvez simultanément,     comme moi en rédigeant cet article écouter l'émission spéciale qui lui est consacrée sur SOLEIL NOIR puis aller flâner du côté de chez NEW-WAVE-LAND, l'encyclopédie de la new-wave. Pour commencer on ne peut que constater qu'il à été plutôt prolixe, plus de vingt albums de 1978 à aujourd'hui (dont un en duo avec BILL SHARPE et deux au sein de TUBEWAY ARMY). Voici piquée sur wikipedia son imposante discographie

Tubeway Army (1978) (with Tubeway Army)

Replicas (1979) (with Tubeway Army)

The Pleasure Principle (1979)

Telekon (1980)

Dance (1981)

I, Assassin (1982)

Warriors (1983)

Berserker (1984)

The Fury (1985)

Strange Charm (1986)

Metal Rhythm (1988) (New Anger in the United States)

Automatic (1989) (With Bill Sharpe)

Outland (1991)

Machine + Soul (1992)

Sacrifice (1994) (Dawn in the US)

Exile (1997)

Pure (2000)

Hybrid (2003)

Jagged (2006)

Dead Son Rising (2011)

Splinter (Songs From A Broken Mind) (2013)

Bien évidement étant grand fan de JAPAN je ne peux passer sous silence la collaboration de deux de ses membres, ROB DEAN et le regretté MICK “god of bass” KARN sur son album de 1981, DANSE.

Et un petit extrait musical : MUSIC FOR CHAMELEONS extrait  de I ASSASIN en 1982 un de mes préférés sans doute parce qu'il sonne tellement comme  du JAPAN.

 

 

gary_numan-dance.jpg

Après avoir cartonné dans les charts et avoir été pionnier d'un genre qui allait marquer le début des années 80 de son empreinte, le succès commercial décline peu à peu concurrencé par les jeunes pousses que sont par exemple HUMAN LEAGUE (mark 2) , DURAN DURAN, SOFT CELL, DEPECHE MODE etc...

Précurseur du genre, il est donc logique qu'il soit vers la fin des 80's dans les premier touchés par la lassitude du public vis à vis des groupes « à synthés », le renouvellement de génération des ados ( qui lui avait été profitable a ses début ) et, il faut le dire, un manque d'inspiration créative qui touche les nombreux groupes du mouvement new-wave.

GARY NUMAN possède plusieurs marques de fabrique, et dans la musique, et dans la posture. Sa musique peut être qualifiée de froide, synthétique, sombre, pour autant cela ne veut pas dire dénuée d'émotions car je ne serai pas là en train d'écrire cet article si c'était le cas. 

Côté posture, NUMAN, à l'instar de BOWIE s'est souvent créé pour chacun de ses albums un look différent et théâtral : de l'androïde à l'extra-terrestre, du détective de polar au néo-Mad Max par exemple. La science fiction et le futurisme sont souvent inscrits en filigranes dans ses créations musicales ou scéniques. D'ailleurs le titre et le thème de son deuxième album REPLICAS me fait sans équivoque penser aux répliquants du roman PHILIP K DICK : LES ANDROIDES REVENT-ILS DE MOUTONS ELECTRIQUES (adapté au ciné sous le nom de BLADE RUNNER).

gary-numan-tubeway-army-replicas.jpg

Outre manche NUMAN n'a pas fait parler de lui que par sa musique, à l'instar de notre SARDOU national, ses prises de positions sociétales ou politiques, son aspect « sec », son caractère plutôt bougone et distant , son sourire … ou plutôt son non-sourire ont façonné un personnage souvent « controversé », mais comme disaient les inconnus « celaaaa ne nous reuugardeeuuu pas ».

Avant d'en venir à l'actualité il est indispensable de faire un petit passage éclair par la rencontre intergénérationnelle orchestrée par la BBC à savoir la mini séance live avec LITTLE BOOTS.

Gary-Numan-and-Little-Boo-001.jpg

2013, pratiquement tous les artistes fers de lance du mouvement new-wave/synthpop du début des 80's ont retrouvé un regain de créativité musicale salutaire pour eux et pour le public. GARY NUMAN n'est pas en reste. son nouvel album SPLINTER (SONGS FROM A BROKEN MIND) renoue avec ce qui à fait sa particularité.une ambiance électrique saturée et un son de synthés puissants qui feraient passer certains riffs de métaleux pour de la pop. Côté feelings on est loin du joyful pop sans être dans le dark dépressif. L'ambiance est urbaine et futuriste, spatiale même mais plutôt Nostromo que 2001 l'odyssée de l'espace. Industrielle (indus pour les intimes) diront certains, la musique de NUMAN ne manque jamais de mélodie et d'arrangements, matières premières sur laquelle il travaille les sons qui restituront une chanson à l'ambiance particulière sans être un essayage expérimental écoutable uniquement par les habitants de Vulcain.

Track list de l'album :

1. "I Am Dust"

2. "Here In The Black"

3. "Everything Comes Down To This"

4. "The Calling"

5. "Splinter"

6. "Lost"

7. "Love Hurt Bleed"

8. "A Shadow Falls On Me"

9. "Where I Can Never Be"

10. "We're The Unforgiven"

11. "Who Are You"

12. "My Last Day"

Comme tous les plus beaux discours du monde ne valent pas un bon clip sur youtube ( j'déconne....), voici le premier morceau extrait LOVE HURT BLEED. Côté visuel je trouve ça plutôt «léger » surtout quand on compare avec celui qui illustrait le morceau THE FALL extrait de son précédent album qui était un condensé d'effets spéciaux et visuels en 4,21mn. En tous cas ce clip confirme son nouveau look que je qualifierai de Mister HYDEsque.

 

 

L'album ouvre sur le puissant et heavy-synth IAM DUST et se cloture sur le calme et introspectif MY LAST DAY. « Je suis poussière » et « mon dernier jour », je ne vais pas traduire toute ses chansons mais voilà qui positionne l'ambiance du LP. Sombre, vous avez dit dark tient comme c'est gothic ! Bon enfin sans être tout à fait gothique c'est loin du dernier PAUL MC CARTNEY. Il est important de noter pour appréhender l'ambiance musicale de l'album que ROBIN FINCK des NINE INCH NAILS et ayant joué avec.... GUNS N' ROSES ! joue de la guitare sur quatre des morceaux. L'album s'équilibre entre 5 chansons plutôt calmes tendance balade, et 7 chansons plutôt énergiques. Ma chanson préférée de l'album est SPLINTER qui est selon moi le morceau le plus profond et qui intègre une petite touche d'orientalisme qui lui va très bien, viens en suite EVERYTHING COMES DOWN TO THIS avec  son ambiance martiale et héroïque puis le reposant MY LAST DAY. Extraits pour le plaisir. 

 

 

 

 

Cet album devrait ravir les nombreux fans de DEPECHE MODE que compte l'hexagone, je dirai même que certains y trouveront peut-être ce qu'ils n'ont pas trouvé dans le dernier album des gars de Basildon. Encore faut-il que cette musique arrive jusqu'à leurs oreilles, car contrairement a DEPECHE MODE qui bénéficie d'une couverture médiatique très grand public, on ne peut pas en dire autant du reste des artistes electro/new-wave/synthpop qui restent dans ce pays under l'underground. Tiens en parlant de notre pays et de ses groupes jeunes, electro et under the ground pourquoi n'iriez vous pas découvrir ENGINES OF MALICE qui à sorti un EP il y à quelques temps, si vous aimez NUMAN, vous apprécierez, j'en suis sur.

Repost 0
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 00:08

affiche.jpg

L’automne sera chaud en effet nous allons retrouver sur scène à PARIS un groupe rare en live et encore plus en France : HEAVEN 17. Il partagerons la scène avec WAITING FOR WORDS et comme deux ça ne suffit pas un troisième groupe SHINY DARKNESS (que je connais pas) sera aussi de la fête. Tout ça au Bus Paladium le 10/11/2013. Page FB de l'évènement ici.

Comme ces groupes ne sont pas souvent invités sur les plateau de la star-crack ou programmés sur NRJetable, je vais faire quelques présentations rapides.

Je commence par WAITING FOR WORDS, car c’est ce groupe, français, qui est maitre de cérémonie. Je leur ai déjà consacré divers articles dont notamment une interview qu’ils m’ont sympathiquement accordés. Vous pouvez  donc retrouver ma chronique  consacré à leur album FOLLOW THE SIGNS, l’interview et une mini-chronique consacré à leur live au Trianon ou ils ouvraient le bal pour OMD autre groupe mythique de la scène synth-pop. Plus forts que le tunnel sous la manche, ou s'arrêteront t-ils pour jouer au côté de la crème de la scène synthpop british à quelques stations de métro/RER du public francilien : HUMAN LEAGUE, BLANCMANGE, ... ? je vois presque leurs... VISAGE de chez moi , merci Mr ZEN 

Je vous présente ici leur single MILES AWAY qui selon moi aurait du détrôner PSY en terme de vues sur youtube

 

 

 

HEAVEN 17 est un groupe mythique de la scène synthpop des 80’s. MARTYN WARE et IAN CRAIG MARSH officie tout d’abord au sein de THE HUMAN LEAGUE, groupe de musique électronique expérimentale ayant sorti deux albums en 1979-1980 restés cultes mais très confidentiels. En 1980 le groupe se sépare avec PHIL OACKEY qui reste aux commandes la suite c’est le « enormous » hit DON’T YOU WANT ME. Nos deux compères recrutent alors un chanteur du nom de GLENN GREGORY et fonde HEAVEN 17. Apres 8 albums et le départ de IAN CRAIG MARSH les voila de nouveau sur le devant de la scène.

 1981 Penthouse and pavement

1983 The luxury gap

1984 How men are

1986 Pleasure one

1988 Teddy Bear, Duke and Psycho

1997 Bigger than America

2005 Before after

2008 Naked as advertised

 Pour ce qui me concerne THE LUCURY GAP est un de mes albums préférés de tous les temps ainsi que le single qui en est extrait LET ME GO ( je vous propose d’ailleurs de découvrir la superbe cover ce single par le concept groupe français NOUVELLE VAGUE) et pour le fun  le sample utilisé épar YELLE dans son single le JEU.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour les papys (comme moi ) rappelez vous le générique des enfants du rock de 1983 à 1986… c’était eux CRUSHED BY THE WHEELS OF INDUSTRY.

 

 

Puisque on est dans l'anecdote , c’est aussi eux qui on relancé la carrière de TIAN TURNER en produisant son single LET'S STAY TOGETHER. Allez encore une anecdote pour finir. Les médias français prennent leur look de yuppies ou golden-boys au premier degré, car en France pour chanter subversif contre le système il faut avoir une moustache et une guitare sèche, ou être un bon voisin digne de confiance (certains comprendrons). Mais HEAVEN 17 font plus dans un style que ne peuvent comprendre les français (normal ils chantent en anglais, c'est balaud) et se parent des atours du système qu'ils critiquent à la manière d'un Molière fustigeant les bourgeois de son époque. Bref, car je m'égare, une de leurs chansons est censuré dans les radios anglaise, car elle compare REAGAN, qui vient d'être élu à une divinité du fascisme, la chanson c'est WE DON'T NEED THIS FASCIST GROOVE THANG, que je traduirai approximativement par « Nous n'avons pas besoin de ce truc fasciste ».

 

 

Je me fais la promesse de dédier un article plus complet consacré à HEAVEN 17, avant le concert.... mais pour ce qui sont pressé je vous invite à aller sur le blog de mon ami blogueur NEW-WAVE LAND qui présente une belle rétrospective de la carrière du groupe en image clips et pochettes. Vous pouvez aussi retrouver le groupe en video live pour la BBC EN 2010 ici.

Du troisième groupe, SHINY DARKNESS, je ne vais pas pouvoir dire autre chose que ce que je viens de glaner sur le net, vu que je les découvre du fait de ce live. Ils sont français, ont sorti 2 albums et en ont un troisième en cours, ils font du trash metal... nan je déconne du synth-pop d'influence Depeche modien, à découvrir.

 

 

 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays