Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 mai 2013 1 27 /05 /mai /2013 22:22

 

Pour rester dans l'ambiance du concert d'OMD, après METROLAND voici le nouveau single DRESDEN extrait de leur nouvel album. Pour moi le meilleur morceau de l'album et sans doute un de meilleurs du groupe depuis GENETIC ENGINEERING, mais bon ça n'est que mon avis . Il faut dire que sur ce morceau, la basse d'ANDY apporte beaucoup et qu'elle se marie excellemment au synthé de PAUL et à la batterie de MALCOLM. Je vous laisse admirer le superbe clip qui l'illustre avant de partir pour une petite analyse popistorike de leur ancien tube ENOLA GAY.

 

 

 

 

Au départ le titre de DRESDEN me fit penser que OMD devaient faire une fixation sur les bombardements alliés les plus meurtriers de la seconde guerre mondiale. Pour ceux qui ne le savent pas ENOLA GAY, outre un tube massif du groupe est le nom du bombardier qui a largué sa bombe sur Hiroshima.

Paul-Tibbets-and-Enola-Gay.jpg

Enola Gay était le nom de la mère du pilote du bombardier, et oui gay en anglais c'est aussi un prénom. Je suis sur que certains ont du penser que le titre des OMD était un hymne … gay et bien non, la preuve ici et en paroles. Dans la chanson Il est fait référence à 8h15 , heure du largage de la bombe, et little boy « petit garçon » est le nom de la bombe (ben oui visiblement on peu donner de noms au bombes).

« Enola Gay,Est la mère fière de son Petit Garçon aujourd'hui,Oh oh, ce baiser que tu donnes, Il ne va jamais s'estomper »

Sur ce morceau PAUL et ANDY ont, non seulement créé une puissante chanson synthpop, mais ils ont habilement su jouer avec les mots pour évoquer ce douloureux épisode de notre histoire. Je ne vais pas m'étaler ici sur la nécessité ou non de larguer les bombes atomiques sur le Japon, on parle de chanson pop non ? Je retiendrai simplement le talent des groupes anglo-saxons pour évoquer des sujets graves dans des pops songs efficaces, là ou nos compatriotes doivent pour la plupart prendre des airs coincés, chiants, et s'assoir sur un tabouret avec une guitare sèche pour chanter autre chose que « je t'aime tralalalalala ». La guitare sèche étant sans doute plus crédible pour exprimer des choses profondes qu'un synthé, ne parlons même pas d'un accompagnement rythmique...

 

Voici les paroles et la traduction trouvées sur lacoccinelle.net, après je reviens sur DRESDEN

 

Enola Gay,

Enola Gay,

You should have stayed at home yesterday

Tu aurais dû rester à la maison hier

Oh oh it can't describe

Oh oh ça ne peut décrire

The feeling and the way you lied

Le sentiment et la façon dont tu as menti

 

These games you play,

Ces jeux auxquels tu joues,

They're gonna end it all in tears someday

Ils vont tous se terminer en pleurs un jour

Oh oh Enola Gay,

Oh oh Enola Gay,

It shouldn't ever have to end this way

Ça ne devrait jamais devoir se terminer comme cela

 

It's 8 : 15,

Il est 8h15,

That's the time that it's always been

C'este l'heure qu'il a toujours été

We got your message on the radio,

Nous avons eu ton message à la radio

Condition's normal and you're coming home

Les conditions sont normales et tu rentres à la maison

 

Enola Gay,

Enola Gay,

Is mother proud of little boy today

Est la mère fière de son Petit Garçon aujourd'hui

Oh oh, this kiss you give,

Oh oh, ce baiser que tu donnes

It's never ever gonna fade away

Il ne va jamais s'estomper

 

Enola Gay,

Enola Gay,

It shouldn't ever have to end this way

Ça ne devrait jamais devoir se terminer comme cela

Oh oh Enola Gay,

Oh oh Enola Gay

It should've faded our dreams away

Ça aurait dû faire disparaître nos rêves

 

It's 8 : 15,

Il est 8h15,

Oh that's the time that it's always been

Oh Cette heure semble ne jamais passée

We got your message on the radio,

Nous avons eu ton message à la radio

Condition's normal and you're coming home

Les conditions sont normales et tu rentres à la maison

 

Enola Gay,

Enola Gay,

Is mother proud of little boy today

Est la mère fière de son Petit Garçon aujourd'hui

Oh oh, this kiss you give,

Oh oh, ce baiser que tu donnes

It's never ever gonna fade away

Il ne va jamais s'estomper

 

Donc DRESDEN ne fait pas référence aux bombardements par bombes incendiaires de la ville allemande de Dresde, pratiquement détruite en totalité et qui fait plus de 30,000 morts en deux jours. À Hiroshima plus de 100,000 personnes furent tuées en quelques heures, à cela s'ajoute Nagasaki et la deuxième bombe qui fit plus de 60,000 morts, sans compter les victimes des radiations. Bien entendu toutes ces victimes sont bien en dessous du nombre de celle faites par l'Allemagne nazi et le Japon impérial et le Régime de Staline.

dresde-bombardement.jpg

DRESDEN fait en fait référence à un divorce, même si l'état dans lequel on se retrouve aprés une séparation peut parfois ressembler à une ville bombardée, il n'y à pas de référence directe à cet événement de la seconde guerre mondiale (merci Mr ZEN). Bon sur ce coup les paroles sont non traduites, désolé pour les non-anglophibes (terme qui désigne ceux qui respirent en milieu british).

 

Listen while you read!

Set the dials to overload

My head is ready to explode

I can't breathe the air you leave

Abandoned to your fantasy

 

Torn the children far away

Burned the house where they once played

This terrifying wall of pain

Is pouring down upon me once again

 

Silence screaming louder still

Torches burning will not kill

Burn the soul down to the core

Kick the ashes to the floor

 

Everything I tried to say

Everything I tried to do

Everything you begged of me

Nothing was ever enough for you

 

Now you know it hurts to be alone

Praying that your heart was made of stone

Trapped inside a head but not a home

You're tearing all the flesh away from bone

 

I can't live

I can't live with you and I can't live

I can't live without you

I can't live

I can't live with you and

I can't live without you now

I can't live

I can't live with you and I can't live

I can't live without you

I can't live

I can't live with you and

I can't live without you now

 

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 01:17

 

2013-05-18 OMD

 

EPOUSTOUFLANT et FANTASTIQUE, ce sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit avoir assisté samedi 18 mai 2013 au concert d’ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK (OMD pour les intimes ) au Trianon. Après une première partie par WAITING FOR WORDS, visiblement très émus et enthousiasmés d'ouvrir pour OMD, ils arrivent sur scène prêts pour nous électriser avec leur musique

Lisez en musique avec KISSING THE MACHINE extrait de leur nouvel album

 

 

omd-004

 

Cela fait depuis plus ou moins 1979 qu'OMD existe, et les voilà 35 ans et 12 albums après, plus en forme et enthousiastes que jamais. C'est la première fois que je les voyais en live, et si je n'ai pas accroché à tous leurs albums (disons que je suis plutôt période pré-DAZZLE SHIPS), par contre je vénère leur troisième album ARCHITECTURE AND MORALITY sorti en 1981, mais là je baigne, quelques jours après encore dans l'OMDpheurie.


omd-022

 

Sur scène 2 synthés, une batterie, une basse ( et accessoirement un saxo) pas de grattes ce qui ferait sans doute se hisser les poils des ayatollahs du rock-poilu et défaillir le père Manœuvre et pourtant.... si certains groupes de rock avaient autant d'enthousiasme, de fougue, et d'énergie qu'OMD !

omd-018

Bon quand je dis OMD disons que ces attributs s'appliquent surtout à ANDY McCLUSKEY, qui pour moi fut une véritable révélation, une véritable show man, infatigable, à la voix toujours impeccable, proche du public, énergétique, et parfois comme on le verra sur quelques une des photos que j'ai prises, très mystique. Heureusement qu'il n'est pas gourou dans une secte ou prédicateur car nous serions mal barré, mais non, au contraire il ne lave pas les cerveaux, il nous à permit d'atteindre le nirvana musical.

omd-011

omd-025

omd-029

omd-030

Son camarade PAUL HUMPHREYS qui est plus en retenue et qui s'est superbement mis au chant sur quelques chansons notamment la magnifique SOUVENIR n'a pas démérité, car OMD et cela est sans équivoque, c'est l'amitié et la créativité musicale de ces deux copains de longue date. N'oublions pas, même si ils sont un peu plus dans l'ombre, et n'apparaissent pratiquement pas sur mes photos (faute à la technologie car j'avais pris mon petit appareil) MALCOLM HOLMES (batterie) et MARTIN COOPER (synthés + saxo) présent depuis pratiquement le début d'OMD ce qui prouve qu'ils en sont eux aussi des pièces maitresses.

omd-012

omd-013

omd-016

J'ai dernièrement vu en live deux groupes mythique que j'adore de cette période, les 80's : SIMPLE MINDS et ULTRAVOX et même si JIM KERR est un grand show man, ANDY l'a quelque peu grillé surtout au niveau vocal, quand à MIDGE URE que j'ai vu, il est vrai sur une plus petite scène, il est clairement plus introverti et en retenue. Mais je ne suis pas la pour mettre ces groupes en compétition, je les aime tous et j'ai pris mon pied à chacun de leur concert. Revenons en à ANDY et PAUL, ce qui était génial en dehors du plaisir d'entendre leur musique en live c'est de voir le plaisir et la joie qui les animait à être devant nous public parisien qui paraît il les intimidons. Ils nous ont transmis une chaleur, une complicité, une proximité que seule des petites salles comme le TRIANON peuvent fournir. Égoïstement, je me dis heureusement qu'ils n'ont pas plus de succès, genre DEPECHE MODE obligés de jouer au Stade de France, car là je n'y serais pas allé, je sais c'est méchant, mais honnêtement OMD à déjà joué dans des stades, étaient il en dehors de l'aspect notoriété et mercantile plus heureux, je ne crois pas.

omd-002


Côté musical, le son était nickel impeccable, et la bonne recette d'OMD c'est d'accompagner leur mélodies et sons synthétiques d'une bonne rythmique avec des instruments dit « classiques » la batterie de MALCOLM et la basse d'ANDY. Même si ces instruments ne sont pas en première ligne ils apportent pêche et rythme surtout sur en live.

omd-001


A la demande générale... la tracklist du concert, qui a trouvé le bon équilibre entre morceaux pré-dazzleships, post-dazzleships et extraits du nouvel album ENGLISH ELECTRIC sorti cette année. J'ai ajouté l'album dont le morceau est extrait ainsi que l'année de sortie.

Intro : Please Remain Seated - ENGLISH ELECTRIC - 2013

Metroland - ENGLISH ELECTRIC - 2013

Messages - ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK - 1980

Tesla Girls - JUNK CULTURE - 1984

Dresden - ENGLISH ELECTRIC - 2013

History of Modern (Part 1) - HISTORY OF MODERN - 2010

(Forever) Live and Die - THE PACIFIC AGE - 1986

If You Leave - BANDE ORIGINALE du film PRETTY IN PINK - 1986

Night Café - ENGLISH ELECTRIC - 2013

Souvenir - ARCHITECTURE AND MORALITY - 1981

Joan of Arc - ARCHITECTURE AND MORALITY - 1981

Maid of Orleans - ARCHITECTURE AND MORALITY - 1981

Our System - ENGLISH ELECTRIC - 2013

Talking Loud and Clear - JUNK CULTURE - 1984

Kissing the Machine - ENGLISH ELECTRIC - 2013

So In Love - CRUSH -1985

Sister Marie - HISTORY OF MODERN - 2010

Locomotion - JUNK CULTURE – 1984

Sailing on the Seven Seas - SUGAR TAX – 1991

Enola Gay - ORGANISATION – 1980

Encore:

Secret - CRUSH -1985

Electricity - ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK - 1980

omd-014


Le public était à mon avis tout acquis au groupe, et ce fut un réel plaisir de partager ce moment de grâce avec d'autres fans d'OMD fort sympathiques. J'étais venu avec deux amis qui ne connaissaient d'OMD que leur principaux tubes mais qui ont beaucoup apprécié et chose étonnante un pote (IRL) à moi dont j'ignorai la présence à ce concert car il est plutôt branché jazz rock et rock progressif et loin de l'univers synthpop m'a envoyé le lendemain un email pour me dire à quel point il avait été enthousiasmé. J'étais aussi très étonné de voir dans le public un jeune ado avec un t-shirt d'IRON MAIDEN qui s'éclatait comme un diable. Mort de rire aussi lorsque ANDY a remarqué le gars qui s'était endormi au balcon après s'être éclaté comme un fou au début du concert.

omd-028

Bon disons qu'il y eu tout de même un point noir … 7 € le ½ litre de Heineken, même pas de LEFFE ou de bière digne de ce nom...

J'ai pris quelques photos du concert avec mon petit compact Samsung et retraitées avec Picasa, j'ai eu du mal à trier et choisir et si j'en ai le temps j'en mettrai plus sur un diaporama.

omd-024

Pour finir je vous invite à consulter l'interview qu'ANDY à bien voulu m'accorder, à moi simple blogueur, prouvant encore que c'est quelqu'un de fort sympa. Consultez aussi une autre chronique du concert sur Sound of Violence et visionnez le reportage qui leur est consacré pour avoir votre plein d'OMD. Pour revivre ce formidable concert j'ai créé une playlist Youtube à partir des différentes vidéos postées par des fans présent lors de ce concert, merci à eux (pensez a « liker » en y passant). Je met tout de même une vidéo en avant car elle est de très bonne qualité, elle fait l'intro complète du concert avec METROLAND et MESSAGES, et en fait surtout parce qu'on m'y aperçois dans le public( naannn j'déconne c'est pas pour ça ...) ….

 

 

omd-007

omd-027

omd-023

 

 

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 23:26

 

VERSION FRANCAISE ICI

 

There's a song that says « last night a dj saved my life with a song », I say « years ago a band changed my musical feellings with an LP ». The LP and the band had strange names : ARCHITECTURE AND MORALITY by ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK. At first I was confused because I was looking for the song ENOLA GAY, that in fact was in the precedent LP (excuse me i was a french teenager)! Then the opening song THE NEW STONE AGE was a shock, looking like nothing I heard before. Imagine that my pre-OMD albums were ELTON JOHN, ROD STEWART, THE ROLLING STONES and.... STARS ON 45. At first I was disapointed and angry and then ….. I fell in love with this album that to date is on my top ten albums of all times, ENOLA GAY being on my top ten favorite songs of all times. I also became addicted to electronic sounds and synthpop music. Well, enough with my life..

As their new album is out ENGLISH ELECTRIC and as they are touring, including a date at the Paris Trianon the 18 may 2013 I dreamed of an interview. ZEN from the band WAITING FOR WORDS that does the opening for OMD at this venue made it possible, I thanks him very much. As I had no time yet to post on OMD's new album here is a post my friend NEW-WAVE-LAND

To listen during your reading, an extract from the new album HELEN OF TROY, and way to ANDY McCLUSKEY......

 

 

 

omd LIVE

 

First of all thanks a lot for giving time to my modest person, being no professional journalist or anything connected, only an amateur and fan blogger.

My answers will have to be short as I am on tour and don’t have too much time to go into great detail. I am sorry.

 

You said being very inspired by KRAFTWERK. Are you conscious that yourself inspired and still inspire lots of bands, and had a great influence on a lot of people's musical sensiblity to electronic music ?

 

We have recently begun to realize that our mixture of machinery, concept and melancholy has influenced many musical artists because they have been kind enough to say so in interviews. Our combination of technology and emotion was an accident but it created our own sound.

 

JOAN OF ARC

When I was young i didn't immediately caught the meaning of JOAN OF ARC et MAID OF ORLEANS, but becoming adult, I was surprised on how and why an english band had written two such beautiful and glorious songs dedicated to a french heroin to whom mortal enemies were the brittons. Can you unveil this mistery for me, how do the JOAN OF ARC inspiration came to you ?

 

We were touring in France in 1981 and our French Support band noted that we were playing in cities historically associated with Joan. I decided to learn more about her when I returned to Liverpool and became fascinated. The more you try to learn the more she is shrouded in mystery. Each biographer and historian puts their own spin on to her story.. Nationalist, feminist, socialist etc. it is impossible to know the truth. That is the great interest.

 

HELEN OF TROY seems to mirror JOAN OF ARC as the melodramatic mythic heroîn song. Are there really some real mirror effects, or is it just a coincidence ?


JOAN OF ARC was about Joan. HELEN OF TROY is using the character as a metaphor for distance and loss.

 

OMD-English-Electric

 

In my opinion, your new album ENGLISH ELECTRIC seems more on the same « vibes » than your pre-DAZZLE SHIPS era wether the previous HISTORY OF MODERN (apart from SISTER MARY SAYS) sounded to me more like your post-DAZZLE SHIPS era. Is this two eras split only originating from my mad brain or do you also have that feeling ?

 

We make a conscious effort to unlearn 30 years of more conventional songwriting and go back to the way that we created for ourselves when we had no rules. This probably accounts for ENGLISH ELECTRIC sounding like our earlier albums.

 

I'm happy to see that WAITING FOR WORDS are invited to open your Paris show. How do you chose support acts ? Some are not very notorious. Is this a way to help them getting more public exposure and a kind of « pay back » for when yourself was supporting more popular bands live show ?

 

ZEN is a great guy and he has been very supportive of OMD so it is our way of saying thank you. WAITING FOR WORDS also make good music !

 

wfw

 

 Apart from MAURICE CHEVALIER and EDITH PIAF what french bands or singers do you know and is there some that you really appreciate ?

 

ETIENNE DAHO, DAFT PUNK, AIR, LES RITA MITSOUKO, INDOCHINE are some French artists that we liked very much

 

I have a personal opinion that America killed the synth-pop stars, and that succes in America for a lot of british bands was not a such good thing in terms of inspiration and originality. What is yours ?

 

I agree to some extent. We spent too much time chasing success in The USA and we had not time or energy to write music.

 

OMDLive

 

There is clearly a «  retour en grace » (back in grace) of synthpop and electronics bands that were considered as has-been in the 90's. I consider that this return started with younger people and bands, like GOLDFRAPP, LADYTRON, CLIENT, THE KNIFE and even LAROUX or LITTLE BOOTS etc.... What do you think of this new generation ? do you listen and appreciate their music ?

 

There are some wonderful new electronic artists.. Our favourites are ROBYN, HOT CHIP, VILE ELECTRODES. But there are many others.

 

Following this new generation, and return of synthetisers, the 2000's have seen the return of synthpop bands, like THE HUMAN LEAGUE, ULTRAVOX, BLANCMANGE, VISAGE (to come...) and OMD. So, if I tell you there is a revival synthpop thing going on and that you are part of it, does it make you angry to be associated with that ugly word and will throw my interview to the tin can ? Or do you think that synth-music is now a mature and respectable style, as other musical styles. Afterall, do we speak of blues revival, folk revival or rock revival, it seems not ?

 

We now live in a post modern musical landscape so it is understandable that there is a place for electronic music and the bands who were the best. Also, every generation has a few people who want more than just rock and roll clichés and they find this in electronic music.

 

omd live

 

DEPECHE MODE will play the Stade de France, more or less 80.000 persons, plus international tour! This band which origins are from the 80's synth-pop era has, in a quasi-mystic way, survived the 90's, became an iconic, gained new public and became mega-stars when 99% of other bands from this era have lost the interest from the masses ( we have also the same strange phenomenon with our french band INDOCHINE). What is your opinion on DEPECHE MODE and how do you explain their succes and the fact that 99% of the other bands have became more confidential ?

 

DEPECHE MODE made good music that appealed to the large “alternative” and 'goth' crowd. They also make stadium synth music.

 

I'm only an anonimous and amateur blogger trying to share things I like with sound, image, video and letters, thanks to internet and blogs. An incredible thing unimaginable 20 years ago,. What are your relations with blogs and internet in general ?

 

Music journalism has contracted so much now just like the business itself. The many internet blogs and online ‘magazines’ are currently the largest force for information and promotion of music. Though I do miss the fact that Smash Hits or NME would reach hundreds of thousands in one go.

 OMD WFW

 

You will be at Le trianon this 18th may 2013, it's not the first time you'll play live in Paris, what are your feellings toward french public ? Be honest, don't be affraid... we don't use guillotine anymore :)

 

We were very popular quite early in France and played many concerts. But after we released JOAN OF ARC we were obviously not popular  I actually find Paris an intimidating city and I don’t know why.

 

Speaking of France what the best and worst things that you experienced in our country ?

 

My favourite French thing is the Tour de France. Least fave was the aborted Rock against Racism concert that we tried and failed to play in Place de Concorde in the 80s due to bad organisation.

 

Is really the future going to be silent or can we expect a new OMD LP before a man could walk on Mars ?

 

I have no idea. OMD has been a 35 year accident . we never know what will happen next. It is best that way. Plans create restrictions that can be frustrating.

 

aparté : An excelent video reportage here about OMD

 omd old

A question that may sound strange or stupid : Does the words steampunk or dieselpunk means something to you ?

 

Just two of the increasingly amusing attempts to redefine tiny variations in musical genre and make something look ‘new’ when it is not.

 

As I'm very amateur interviewer, i'm sure I've have missed a very important question you were really expecting from me... what could it be ?

 

It is not my job to guess what you should have asked. I have no expectations ;-) Your questions were very good, Thank You.

 

Thanks a lot for your patience and interest, and thanks to ZEN from WAITING FOR WORDS, that enabled this interview.

 OMD-circa-2010

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 22:11

ENGLISH VERSION HERE

Il y à une chanson qui disait «  last night a dj saved my life with a song »(la nuit dernière un dj à sauvé ma vie avec une chanson), moi je dis « il y à quelques années un groupe a changé ma sensibilité musicale avec un album. L'album et le groupe avaient des noms étranges ARCHITECTURE AND MORALITY par ORCHESTRAL MANEOUVRES IN THE DARK. Au début je fus surpris car j'y cherchai leur chanson ENOLA GAY qui en fait se trouvait dans leur album précédent ( désolé , j'étais un ado français !). Par ailleurs la chanson qui ouvrai l'album THE NEW STONE AGE fut un choc, quelque chose qui ne ressemblai à rien que j'avais entendu auparavant. Rendez vous compte que mes acquisitions précédentes d'albums avant celui d'OMD furent ELTON JOHN, ROD STEWART, THE ROLLING STONES et.... STARS ON 45. Au début je fut déçu et en colère et puis … je devint gaga de cet album, qui jusqu'à aujourd'hui est dans le top ten de mes albums favoris de tous les temps. ENOLA GAY est quand à elle dans mon top ten de mes chansons favorites de tous les temps. Je suis également devenu accro aux sons électroniques et à la musique synthpop. Bref... assez avec ma life...


A l'occasion de la sortie de leur nouvel album ENGLISH ELECTRIC et de leur tourné qui passe par le Trianon à PARIS le 18 mai, j'avais rêvé d'un interview... ZEN du groupe WAITING FOR WORDS qui fait la première partie d'OMD lors de ce concert à rendu cela possible, je l'en remercie infiniment. Comme je n'ai pas encore eu le temps chroniquer ce nouvel album je vous invite chez mon ami blogueur NEW-WAVE-LAND.


Pour accompagner votre lecture un petit extrait de l'album : HELEN OF TROY, et place a ANDY McCLUSKEY.

 

omd-LIVE.jpg

Tout d'abord merci infiniment d'accorder du temps à ma modeste personne qui n'est ni journaliste pro ni quoique ce soit qui y soit lié, seulement un «fan-bloggeur»


Mes réponses devront être brèves car je suis en tournée et je ne dispose pas de beaucoup de temps, je suis désolé.


Vous avez dis être très inspirés par KRAFTWERK. Etes vous conscients que vous avez vous même inspiré un grand nombre de groupes, et avez exercé une forte influence sur la sensibilité que de nombreuses personnes ont peu avoir vis à vis de la musique électronique


Nous avons récemment commencé à réaliser que notre mélange de machines, concept et mélancolie a influencé de nombreux artistes musicaux car ils ont été assez sympa pour en parler lors de leurs interviews. Notre combinaison de technologie et d'émotion était accidentelle mais elle à créé notre propre son.

JOAN-OF-ARC.jpg

Lorsque j'étais jeune je n'ai pas immédiatement compris le sens de JOAN OF ARC et MAID OF ORLEANS (Jeanne d'Arc et la pucelle d'Orléans), mais devenu adulte, je fut intrigué de savoir comment et pourquoi un groupe anglais avait écrit deux si belles chansons dédiées à une héroïne française de laquelle l'ennemi mortel était les britanniques. Pouvez vous me dévoiler ce mystère, comment Jeanne d'ARC vous a inspiré ?


Nous étions en tournée en France et le groupe qui nous accompagnais pour faire la 1e partie remarqua que nous jouions dans des villes associée avec Jeanne d'arc. J'ai décidé d'en savoir plus sur elle lorsque je fut de retour à Liverpool et fut fasciné. Plus tu essaie d'en apprendre sur elle et plus est elle s'enveloppe de mystère. Chaque biographe ou historien apporte sa propre idée à son histoire. Nationaliste, féministe, socialiste etc... il est impossible de connaître la vérité. C'est ça qui en fait tout l'intérêt.


HELEN OF TROY (Hélène de Troie) semble faire écho à JOAN OF ARC (Jeanne d'Arc) dans le rôle de l'héroïne mythique et mélodramatique. Y a t-il vraiment un lien ou est ce juste une coïncidence


JOAN OF ARC parlai de Jeanne. HELEN OF TROY utilise le personnage comme une métaphore de la distance ou de la perte.

OMD-English-Electric.jpg

Selon moi votre nouvel album ENGLISH ELECTRIC semble plus sur la même longueur d'onde que votre période pré-DAZZLE SHIPS alors que le précèdent HISTORY OF MODERN (à part SISTER MARY SAYS) était plus proche de votre période post-DAZZLE SHIPS. Est ce que ce partage en deux période est une simple vue de mon esprit malade ou avez vous aussi cette sensation ?


Nous avons fait un effort conscient de désapprendre 30 années d'écritures de chansons plus conventionnelles et de retourner à l'époque ou nous créions pour nous même, lorsque nous n'avions pas de règles. C'est probablement pour cela que ENGLISH ELECTRIC se rapproche de nos premiers albums.


Je suis content de savoir que WAITING FOR WORDS sont invités à faire la 1° partie votre concert parisien. Comment choisissez vous vos premières parties ? Est ce un moyen de les aider à accéder à un public plus large et une certaine forme de retour de bon procédés de l'époque ou vous même étiez première partie de groupe plus populaires ?. 


ZEN est un gars formidable et il a beaucoup soutenu OMD, alors c'est notre façon de lui dire merci? En plus WAITING FOR WORDS produit de la très bonne musique.

wfw.jpg

A part MAURICE CHEVALIER et EDITH PIAF quels groupes ou chanteurs français connaissez vous et y en a t-il certains que vous appréciez ?


ETIENNE DAHO, DAFT PUNK, AIR, LES RITA MITSOUKO, INDOCHINE sont quelques uns des artistes français que nous aimons beaucoup


J'ai l'opinion personnelle que les USA ont tué les stars du synth-pop, et que le succès aux USA pour un grand nombre de groupe anglais n'a pas été une si bonne chose en terme d'inspiration et d'originalité. Quelle est la votre ?


Je suis d'accord dans une certaine mesure. Nous avons passé trop de temps à courir après le succès au USA et n'avions plus de temps ou d'énergie pour écrire de la musique.

OMDLive.jpg

Il y à clairement un retour en grâce du synthpop et des groupes à synthés qui furent considérés ringards dans les 90's. Je pense que ce retour en grâce fut initié avec de jeunes groupes comme GOLDFRAPP, LADYTRON, CLIENT, THE KNIFE et même LAROUX ou LITTLE BOOTS etc.. Que pensez vous de cette nouvelle génération ? Écoutez vous et appréciez vous leur musique ? 


Il y à de superbe nouveaux artistes électroniques. Nos favoris sont ROBYN, HOT CHIP, VILE ELECTRODES. Mais il y en a tant d'autres.


Dans la foulée de cette nouvelle génération et le retour des synthés, les années 2000 ont vu le retour de groupes synthpop comme THE HUMAN LEAGUE, ULTRAVOX, BLANCMANGE, VISAGE (à venir...) et OMD. Alors, si je vous dit qu'il y à un revival synthpop en cours et que vous en faites partie, est ce que cela vous met en colère d'être associés à ce vilain mot et jetez vous mon interview à la poubelle ? Ou pensez vous que le synthpop est désormais un genre mature et respectable ? Après tout parle t-on de blues revival, de folk revival, ou de rock revival ? Je ne crois pas.


Nous évoluons désormais dans un paysage musical postmoderne et il est donc compréhensible qu'il y ai une place pour la musique électronique et les groupes qui en furent les meilleurs. Par ailleurs, il y à dans chaque génération quelques personnes qui veulent autre chose que des clichés rock'n roll et il trouvent cela dans la musique électronique.

omd-live.jpeg

DEPECHE MODE va jouer au stade de France devant plus ou moins 80,000 personnes, plus une tournée internationale ! Ce groupe qui prends racine dans la période synthpop des 80's, a de façon quasi-mystique survécu au 90's, devenu iconique, et gagné un nouveau public alors que 99% des autres groupes des cette période ont perdu l'intérêt du grand public (Nous avons aussi le même étrange phénomène avec notre groupe frenchy INDOCHINE). Quelle est votre opinion à propos de DEPECHE MODE,t comment expliquez vous leur succès et le fait que 99% des autre groupes soient devenus « confidentiels »

 

DEPECHE MODE ont fait de la bonne musique qui a séduit le nombreux public « alternatif » et la foule « gothique ». Il font aussi du Stadium-synthpop.


Je ne suis qu'un anonyme blogueur amateur qui essaie de partager des choses que j'aime avec sons, images, vidéos et mots, grâce à internet et aux blogs, une chose incroyable et impensable il y à 20 ans. Quelle est votre relation avec les blogs et internet en général ?


Le journalisme musical s'est tellement contracté, tout comme le business lui même. Les nombreux blogs et webzine sont désormais la plus grande force d'information et de promotion de la musique. Je regrette cependant le fait que Smash Hits ou le NME pouvaient eux, toucher des centaines de milliers de personnes d'un coup.

OMD WFW

Vous serez le 18 mai 2013 au Trianon, ce n'est pas la première fois que vous jouez à Paris, quel est votre sentiment par rapport au public français ? ( soyez honnêtes nous ne guillotinons plus personne)


Nous avions beaucoup de succès au tout début en France et y avons joué de nombreux concerts. Mais après la sortie de JOAN OF ARC nous n'étions plus de façon évidente populaires. Je trouve que Paris est une ville très intimidante et je ne sais pas pourquoi.


En parlant de la France quelle sont les meilleures et les plus mauvaises choses que vous avez vécu dans notre pays ? 


Mon « truc » français préféré c'est le tour de France. Le moins apprécié fut le concert avorté de rock contre le racisme, Place de la Concorde dans les années 80, auquel nous avons essayez de participé sans succès du fait d'une mauvaise organisation


Est ce que le futur sera vraiment silencieux ou pouvons nous nous attendre à un nouvel album d'OMD avant que l'homme ne marche sur Mars ?

 

Je n'en ai aucune idée. OMD a été un « accident » de 35 ans . Nous ne savons jamais ce qui va se produire dans le futur. C'est mieux ainsi. Les planifications créent des restrictions qui peuvent être frustrantes.

aparté : voir le reportage qui leur est consacré ICI


omd old

Une question qui peut sembler étrange ou stupide, est ce que les mots steampunk ou dieselpunk signifient quelque chose pour vous ?

Juste deux tentatives de plus en plus amusantes pour redéfinir de minuscules variations dans le genre musical et faire que quelque chose semble neuf quand ça ne l'est pas.


Je suis un interviewer très amateur, je suis sur d'avoir raté une question très importante que vous attendiez de moi, ...laquelle ?

Ce n'est pas mon métier de deviner ce que vous auriez du demander. Je n'ai pas d'attentes ;-) Vos questions étaient très bonnes, merci.


Merci pour votre patience et intérêt et merci à ZEN de WAITING FOR WORDS qui à rendu cet interview possible.

OMD-circa-2010

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 23:49

En attendant l'album et le concert a PARIS le 18 mai voici le nouveau single d'ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK : METROLAND; 

Et si vous voulez toout savoir sur OMD c'est par ici

 

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 11:51

 

Voici un reportage, que j'ai trouvé sur youtube, consacré à d'un des groupes phares de la scène synthpop ORCHESTRAL LMANOUVRES IN THE DARK (OMD pour les intimes). Pour ceux qui ne le savent pas ils seront en concert au trianon à PARIS le 18 mai 2013 (petit article spécial icià l'occasion de la sortie de leur nouvel et douzième album ENGLISH ELECTRIC .

Le tournage à eu lieu entre 2006 et 2007, et nous suivons ANDY MAC CLUSKEY et PAUL HUMPHREYS, des coulisses de night of the proms à Liverpool où il nous révèlent les secrets de fabrication de quelques uns de leurs morceaux des plus connus : ELECTRICITY, MESSAGES, ENOLA GAY et SOUVENIR. Voyage dans le temps donc, aux sources d'OMD en 1978, époque à laquelle deux jeunes liverpoooliens sans le sous se lancent dans la musique expérimentale et électronique sur la trace de leurs héros KRAFTWERK. Il en resort également que les deux compéres en plus d'être musicalement talantueux ont l'air tout autant sympathiques.

Bon, of course, le reportage en 4 parties est en english, comme quoi j'ai bien fait d'être attentif en cours d'anglais à l'école.

Le reportage à été réalisé par ROB FINIGHAN, et les passionnés pourront en savoir plus et acquérir le dvd sur son site ici. Je me suis demandé en découvrant son site, lors de la redaction de l'article, pille-je ou ne pille-je pas son travail en diffusant son reportage dans ce blog, bon disons que je suis plutot recelleur, puisque je n'ai pas rippé et telechargé sur youtube moi même. Par ailleurs je ne fait pas ça pour la gloire ou l'argent mais pour mettre en lumiére ce groupe et si par la même occasion ça peut donner de la visibilité au travail du réalisateur tant mieux. Car si je n'avais pas trouvé cet article sur youtube (au hasard), je n'aurai jamais eu connaissance de son reportage. Voila c'était la minute de repentance !

Pour clore l'article, je vous propose justement la prestation d'OMD à night of the proms ou ils interprètent MAID OF ORLEANS.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article
6 février 2013 3 06 /02 /février /2013 00:46

Bonne nouvelle, deux groupes que j'aime seront en concert à Paris au Trianon le 18 mai 2013. ORCHESTRAL MANOEUVRES IN THE DARK (OMD pour les intimes) et WAITING FOR WORDS (WFW pour les intimes), les seconds assurant la première partie des premiers (vous suivez...). J'espère pouvoir y assister...


OMD-WFW.jpg

 

Je ne pense pas qu'il soit nécessaire de présenter OMD, desquels la majorité des gens connaissent leur méga tube des années 80, ENOLA GAY. Je vais tout de même en faire une mini présentation car il serait très, très injuste de les limiter à ce méga tube. OMD c'est principalement ANDY MC CLUSKEY et PAUL HUMPHREYS, deux anglais qui ont sorti leur premier single, ELECTRICITY, en 1979. Ce groupe peut être considéré comme l'un des pionnier du mouvement synth-pop qui à réussi à concilier, expérimentations musicales, nouveaux sons électroniques et mélodies accrocheuses. A ce jour ils ont sorti 11 albums, le douzième ENGLISH ELECTRIC étant prévu en 2013. Comme la plupart des groupes du début des années 80, vers la fin de cette décennie, le déclin se fit sentir. Un succès aux USA, ça semble cool mais pour les groupes new-wave british l'adaptation au marché US c'est la mort de la créativité. Ne parlons pas des 90's époque ou les rockeurs à guitare ont brulé en place publique les groupes électroniques qui les avaient éclipsé durant les 80's. Mais la musique comme tant d'autres choses fonctionne par cycles, les synthés sont de retour et ne sont plus ringards. Toute une nouvelle génération qui considère de nouveau les postures rock, dépassées se (re)tourne vers ces groupes de la nouvelle vague avec l'admiration qu'ont les moins de vingt ans pour ce qu'ils n'ont pas pu connaître (bon cela étant la France étant une exception culturelle, on se retourne vers la variétioche des 80's, portant aux nues Davide et Jonathan ou Peter et sloane (nan.. j'déconne...). 


OMD-circa-2010.jpg

 

Voici un aperçu de leur discographie:

Orchestral Manœuvresin the Dark (1980)

Organisation (1980)

Architecture & Morality (1981) (voir ci-après)

Dazzle Ships (1983)

Junk Culture (1984)

Crush (1985)

The Pacific Age (1986)

Sugar Tax (1991)

Liberator (1993)

Universal (1996)

History of Modern (2010) > petite chronique dans mon blog ici

English Electric (2013)

Architecture-and-Morality.png

 

Pour ce qui me concerne OMD est un (le) groupe qui à fait naitre mon amour de la musique new wave. Petit moment de SOUVENIR (titre d'ailleurs extrait de leur 3° album). C'était en 1981, j'étais alors un jeune collégien et j'entends alors à la radio le morceau ENOLA GAY, par un groupe au nom bizarre. De passage au Prisunic, hé oui à l'époque c'était là que j'achetai mes disques, je fais l'acquisition de ARCHITECTURE AND MORALITY, nom d'album bizarre pour un groupe avec un nom bizarre. Pour tout vous dire pas le 33t mais une cassette, car à l'époque je n'avais qu'un petit tourne disque en plastique rouge et un radio-cassette mono qui avait tout de même un meilleur son que le premier. J'écoute et je me dis « mais qu'est ce que c'est que cette merde ! ». Déjà il n'y avait pas d'ENOLA GAY sur l'album, ce titre figurai en fait sur leur précédent, ORGANISATION « ah le con... » En plus la musique qui y figurait était carrément trop nouvelle, et le choc de cet album que l'on pourrai qualifier d'expérimental, bien qu'ayant beaucoup de chansons très mélodique, pour mes oreilles habitué à ce que nous déversaient les ondes radios fut brutal. Mais comme je venais d'y consacrer une bonne partie de mon argent de poche, je réécoutai la cassette, et là …. ce fut le déclic. Toute une vague de sentiments et d'émotions que je n'avais pas eu en écoutant mes précédentes acquisitions, ELTON JOHN, ROD STEWART ou the ROLLING STONES ( et STARS ON 45, j'avoue...) me submergea et c'est les albums de ces gars la qui me semblèrent bien fades, dépassés et vieillots à côté. Je pénétrai dans une 4° dimension musicale, dominée par les nouveaux sons synthétiques, qui, bien que qualifié de froids et artificiels par les gourous conservateurs de l'ancien rock et de l'ancienne pop, me procurait à moi, de vraies émotions musicales. A ce jour 32 ans après je m'en souvient encore et ARCITECTURE AND MORALITY reste pour moi un des meilleurs albums de tous les temps. J'ai hésité longuement pour mettre un extrait vidéo-musical pour cet article et j'ai choisi JOAN OF ARC, un des single extrait de l'album ici en clip remasterisé avec talent par DEXBAM dont je vous conseille la chaine vidéo sur Youtube. Pour l'anecdote, c'est marrant des anglais qui dédient un chanson à une héroïne française dont les britons étaient l'ennemi mortels !


 

Le groupe qui assurera la première partie, WAITING FOR WORD, est quand à lui bien français, la preuve que quand on veut on peut ! Je les ai déjà présentés dans ce blog lors de la sortie de leur album FOLLOW THE SIGNS en 2011 et ils ont en plus eu la gentillesse de m'accorder une interview. WFW c'est principalement Mr ZEN, fondateur, compositeur, chanteur et qui officie sur de nombreux instruments mais aussi SOE qui dixit elle même «dans l’ombre, lui permet de briller dans la lumière». Leur musique est clairement l'héritière du mouvement initiée par OMD, mais comme le groupe à été fondé début des années 90 il est aussi porteur de sonorités nouvelles et inspirées de plus de 33 ans d'évolutions et de différents mouvements ou groupes électro-synthétiques.


wfw 9

 

Voici un aperçu de leur discographie LP et EP confondus.

Tranquility 1993

Another Quiet night 1997

Falling on the 9th moon 1999

A walk through the night 2004

A mix throyugh teh night2006

The curve 2010

Out of control 2010

Miles away 2010

Just a trip 2011

Follow my voice 2011

Follow the signs2011

waiting-for-words-follow-the-signs-2012.jpg

 

Le titre par lequel je les ai découvert c'est MILES AWAY, et à ce jour je ne comprends pas encore pourquoi et comment il n'est pas diffusé sur les ondes, tant c'est un excellent morceau susceptible de plaire à un large public ( sans que ce soit péjoratif ni pour le morceau ni pour le large...public); enfin j'ai peut être une idée sur le pourquoi , mais je serai grossier avec certains ... Comme vous pouvez déjà découvrir la vidéo de MILES AWAY dans un autre article de ce blog je vous propose ici un autre extrait de FOLLOW THE SIGNS, le morceau OUT OF CONTROL.


 

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article
20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 23:11

omd cover 2

 

omd2Orchestral Manœuvres in the dark, OMD, pour les intimes est Créé en 1978. En 1980 ils explosent les charts avec leur succès Enola Gay, extrait de leur deuxième album. Le groupe compose des chansons en expérimentant des sons, des mélodies et des rythmes grâce aux nouvelles possibilités que leur offrent les synthétiseurs. Le chanteur possède une voix particulière, parfois mélancolique qui contraste avec le son plus froid des synthé. Leur meilleur album est à mon sens leur 3°, Architecture and morality sorti en 1981. Enola gay et ce 3° album sont respectivement  dans le top 20 de mes chansons et albums favoris.

 

Apres leur 5° album Junk Culture sorti  en 1984 j'ai un peu décroché du groupe. Leurs chansons étaient devenue trop poppy, voire variété, ils avaient perdu à mon sens une partie de leur sonorités expérimentales, de l'énergie ou des ambiances mélancolique des leurs  premiers morceaux qui me plaisaient tant. En 1988 les deux principaux membres du groupe, Andy McCulsley et Paul Humpfreys se séparent et continuent des carrières séparées dont l'un encore sous le nom d'OMD. J'apprécie certains de leur singles de la fin 80 et courant 90 mais sans que cela me pousse à trop m'intéresse à leurs albums, mais bon il faut que je me replonge dedans garce à Youtube.

 

En 2010 ils sont revenus avec un 11° album History of Modern, j'ai écouté plusieurs fois sur youtube les morceaux et je ne suis pas entièrement convaincu les sons sont trop, je ne sais comment dire, trop propres et les mélodies trop conventionnelles. Mais cela reste tout à fait agréable à écouter en mode "détente".

 

Le premier single extrait est If you want it, mais ma chanson préférée de tout l'album est sister mary says, (cela ne m'étonne pas car cette chanson avait originalement écrite en 1981 à l'époque où ils étaient dans leur meilleure période créative). Indépendamment de la musique le clip associé à cette chanson est assez incroyable et mérite d'être vu. Autres chansons que j'aime sur l'album la poétique et douce new holy ground et aussi new babies new toys. A vous de voir et surtout d'écouter.

J'offre une biere ou un café  à celui qui me donne le titre du film sur lequel est monté la chanson New holy ground, car ça donne vraiment envie de le voir.

 

Tracklist

01 – New Babies New Toys 03:52
02 – If You Want it 04:45
03 – History of Modern (Part I) 04:42
04 – History of Modern (Part II) 04:13
05 – Sometimes 03:46
06 – RFWK 03:48
07 – New Holy Ground 03:40
08 – The Future the Past and Forever After 04:53
09 – Sister Marie Says 04:00
10 – Pulse 03:44
11 – Green 04:18
12 – Bondage of Fate 04:07
13 – The Right Side 08:16

 


 

 

 


 

 
Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans OMD
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays