Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 22:17

 

affiche-intouchables.jpg

Pour de bonnes et de mauvaises raisons, je vais rarement voir des films français au cinéma, à quelques exceptions prés, Adèle Blanc-sec en était une de plus récente et Intouchable celle de ce week-end.

Il est aussi à noter que sur le nombre important de films que j'ai vu en dvd, dvix ou TV ces derniers temps, dans le top 5 se situe l'excellent thriller français politico-policier « Une affaire d'état » d'Éric Valette et qui date de 2008. Bon revenons en au sujet principal, le film « Intouchables », de Toledano et Nakache. Comment j'ai été attiré dans la salle de ciné pour voir ce film, ce serai trop long et ça ne vous intéresserai surement pas, je vous dirai simplement que c'était bien parti pour aller voir Real steel au départ et que je ne regrette pas la déviation. Je vais juste vous dire que ce film nous à fait passer un très bon moment en famille, ou on oublie ses soucis et son quotidien pour rire profondément tout en étant quelque peu ému. Dans cette comédie, presque tout repose sur le duo François Cluzet et Omar Sy qui portent le film et dont le charisme et le jeu d'acteur en font un très bon moment de cinéma.

Maintenant de côté des « bons-sentiments » il est clair que prendre comme héros un galérien black de banlieue et un tétraplégique qui en à marre de la vie, en faire une comédie réussie, ou l'on rit de bon coeur des maux que chacun rencontre : Assedic, idées reçues, problèmes morphologiques lorsqu'on est paralysé, zonage en banlieue etc... était un exercice assez délicat et on risquai à chaque minute de sombrer dans le pathos d'une production tf1 ou f2 mais non ouf !

intouchables-joint.jpg

 

Le tétraplégique incarnée par François Cluzet est un homme très très riche et il peu se permettre, comme il le dit dans le film, se payer un homme 24h/24 à son service, ce n'est certainement pas le cas de la majorité des gens dans cette situation. Si le film doit aussi faire réfléchir, moi c'est à ça que j'ai pensé, quid du quidam normal qui se retrouve dans cette situation. Ensuite il y à un petit côté un peu agaçant et avec des gentils sympas d'un côté et des méchants de l'autre. Enfin pour être honnête, j'y ai plus réfléchi après le film car pendant on est occupé à rire par le cabotinage des deux acteurs. Fait très, très, très rare il y à eu des applaudissements en fin de ce séance, ça n'arrive pas tous les jours ou alors je ne vais pas voir les bon films.

NE PAS LIRE LA PHRASE SUIVANTE SPOILER :

Et ouf ce qui m'a fait flipper pendant une partie du film n'est pas arrivé, j'avais peur qu'Omar ne finisse par conquérir le coeur de la belle fille du film, le genre de truc téléphoné qui aurai fait basculer le film du côté il vécurent heureux et eurent plein de petits enfants.... et non par un malin stratagème ça n'arrive pas et ça nous à fait bien rire.

Le truc qui va me gaver par contre c'est que l'on a surement avoir droit au battage et à la saturation médiatique du genre « bienvenue chez les ch'tis ».

intouchables-d-eric-toledano-olivier-nakache.jpg

Sortons maintenant l'étalage de références cinématographiques :

Dans un genre quelque peu semblable de duo improbable, « quand la banlieue sauve les beaux quartiers », j'avais bien aimé «Romuald et Juliette» de 1989 avec Auteuil en homme d'affaires tombé en disgrâce, qui sort du trou grâce à sa femme de ménage black interprétée par Firmine Richard.

Dans le genre émotionellement très, très, très fort « Johnny s'en va t'en guerre » de Dalton Trumbo sorti en 1971, dont le héros principal, soldat durant la guerre de 14-18, a perdu ses jambes ses bras et l'usage de la parole. Un film à ne pas voir un jour on n'as pas le moral, ou alors à se dire que ça pourrait être pire que les problèmes que l'on traverse.

Je viens en regardant la filmographie du duo Toledano/Nakache de découvrir qu'ils avaient déjà eu 2 fois les honneurs de mon lecteur DVD avec « Nos jours heureux » et « Tellement proches » deux très sympathiques comédies familiales pas trop connes ni gaudriaulesques, qui nous ont fait passer de bons moments en famille. A noter qu'Omar Sy a un rôle dans chacun de ces films, étonnant non ?

Pour finir parce que cela me démange depuis longtemps, Camping 2, est le pire film raté qu'il nous ai été donné de voir ces derniers temps, à 24 millions d'euros (10 de plus que le premier) un navet bien de chez nous, même pas valable pour le pot au feu. Même feu Pecas faisait mieux avec beaucoup, beaucoup moins c'est pour dire !

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by CAGLIOSTRO - dans CINEMA
commenter cet article

commentaires

Riclo 14/11/2011 20:17



Perso, j'ai adoré le film. A recommandé sans retenu.


Cela me donne envie de revoir les films avec Omar Sy.


 



CAGLIOSTRO 15/11/2011 00:16



Saut did


y a les ref des 2 autres film dans mon article, tres sympas à voir en famille



greg 11/11/2011 22:23



Qu'est  ce que tu as contre les Ch'tis damned!Dany c'est mon pote,attention!!!mdr!Non,je peux comprendre mais on est très cool,si,si!mdr!Intouchables moi j'ai adoré,mais bon c'est comme en
musique,chacuns ses goûts,faut juste savoir relativiser en fonction!Passe une bonne soirée et un bon week a+



CAGLIOSTRO 12/11/2011 01:29



Hello greg bis


J'ai rien contre les chti's ni contre le film qui m'a bien ait rire. Le bleme c'est la surmédiatisation qui m'enerve, et je crois qu'avec ce film on va y avoir droit et bouffer des intouchables à
toutes les sauces comme avec bienvenue.... c'est comme si pendant tous le mois de decembre j'avais du fois gras comme entrée tous les jours, même un truc que j'adore à force ça me gave


 


a+ et bon we



Présentation

  • : Le blog de CAGLIOSTRO
  • Le blog de CAGLIOSTRO
  • : Je souhaite partager mes lectures, la musique que j'aime et les films qui m'ont plus.
  • Contact

qui est là ?

bloggeurs de tous pays